Accueil Constructeurs chinois Detroit 2013 Live: GAC

Detroit 2013 Live: GAC

90
1
PARTAGER

Un salon de Detroit sans constructeur chinois, ce serait une hérésie! Byd multiplie les programmes d’essais sur le sol US. Pourtant, il est curieusement absent cette année. Du coup, c’est un petit nouveau, GAC, qui représente le Pays du Milieu.

Pour rappel, GAC (Guangzhou Automobile Company) est la marque « pure » de GAIG. Ce dernier est aujourd’hui l’un des principaux constructeurs chinois, via ses joint-ventures avec Honda, Toyota, Fiat et depuis peu, Mitsubishi.
Aujourd’hui, il a une politique de croissance externe. Il s’offre ainsi successivement les fabricants de SUV Changfeng (pour récupérer sa joint-venture avec Mitsubishi), Gonow et aujourd’hui, il lorgne sur Zhongxing.
Grâce à ses accords avec Fiat, il récupère la plateforme de l’Alfa 166 et du 2,0l Twinspark. Ce sont les ingrédients de base de sa berline Trumpchi (qui a eu les honneurs de Top Gear.) Depuis cette année, il commercialise un SUV, toujours sur base de 166 et produit dans l’ex-usine Changfeng.

Les lecteurs du Blog Auto se souviennent qu’en 2007, Changfeng débarque au salon de Detroit avec tambours et trompettes. Cet assembleur de Pajero sous licence veut inonder le marché yankee avec ses SUV.
Puis Changfeng s’associe au fabricants de téléphone Bird. Il revient à Detroit, en 2008, avec un monospace et il commence à recruter des distributeurs. Hélas, le monospace Changfeng-Bird est un flop et le développement des SUV s’éternise. Bird, ruiné, quitte la partie. Changfeng brûle ses derniers yuans dans un projet de berline.
GAIG intervient, mais comme on l’a dit plus haut, seuls les accords avec Mitsubishi l’intéressent. Changfeng a vécu.

Retour à 2013. GAC ne possède pas vraiment de représentations à l’étranger. On l’imagine mal s’attaquer frontalement aux Etats-Unis, d’autant plus que jusqu’ici, le constructeur fait preuve de réalisme.
Le plus probable est qu’il fait du planté de drapeau, comme Changan à Francfort, en 2011: S’afficher dans un salon occidental pour mieux se donner une image « internationale » auprès des Chinois.

On peut être d’autant plus dubitatif face à cette présence que les trois modèles exposés ne sont pas commercialisés en Chine.

On commence par la version hybride 4WD de la Trumpchi. Dévoilée au salon de Guangzhou, ce prototype possède un 1,8l turbo Mitsubishi 176ch associé à un stop&start (pour les roues avant) et un moteur électrique (pour les roues arrières.) A basse vitesse, le moteur électrique fonctionne. Puis, lorsque la vitesse augmente ou que la batterie se décharge, le moteur thermique démarre.
Elle est censée entrer cette année en production.

2013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_012013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_022013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_062013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_042013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_082013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_142013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_132013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_152013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_052013_GAC-Trumpchi-4WD-Hybrid_03

Le GS5 BEV est une exécution électrique du SUV.

Son moteur 150kW (env. 200ch) lui permet d’atteindre les 100km/h en 8,5 secondes. Il possède 160km d’autonomie et se recharge en 2 heures grâce à un chargeur rapide.

2013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_042013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_072013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_052013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_022013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_032013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_092013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_102013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_062013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_012013_GAC-Trumpchi-GS5-BEV_08

Chaque GAC a d’abord eu droit à une version « concept-carisée ». Ainsi, la future berline moyenne apparait au salon de Guangzhou sous la forme de l’E-jet.

Son moteur 1,0l 129ch est associé à un moteur électrique 30kW (41ch) alimenté par des batteries ion-lithium. Elle serait capable de rouler en mode électrique durant 100km. Son autonomie totale est de 600km, avec une consommation moyenne de 2l aux 100km.

La version de série (équipée uniquement d’un moteur thermique) devrait être dévoilée au prochain salon de Shanghai.

2013_GAC-e-Jet-Concept_032013_GAC-e-Jet-Concept_012013_GAC-e-Jet-Concept_072013_GAC-e-Jet-Concept_022013_GAC-e-Jet-Concept_052013_GAC-e-Jet-Concept_042013_GAC-e-Jet-Concept_092013_GAC-e-Jet-Concept_082013_GAC-e-Jet-Concept_102013_GAC-e-Jet-Concept_11

Crédit photos: Le Blog Auto

A lire également:
Guangzhou Auto sera au salon de Detroit

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Detroit 2013 Live: GAC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Riccardo
Invité

Quand on voit ce type de réalisation chinoise,on comprend que l’automobile est entrain de prendre un virage à 90 degrés et en grande mutation historique.

wpDiscuz