par Frederic Papkoff

Salon de Los Angeles, le plein de photos de la Chrysler 200

Malgré son nouveau nom, la Chrysler 200 n'est pas un véritable nouveau modèle. Cette version revue et corrigée de la Sebring aura la lourde tâche de remettre la marque en selle sur le segment disputé des berlines de milieu de gamme.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Malgré son nouveau nom, la Chrysler 200 n'est pas un véritable nouveau modèle. Cette version revue et corrigée de la Sebring aura la lourde tâche de remettre la marque en selle sur le segment disputé des berlines de milieu de gamme.

Face à elle, la 200 aura fort à faire: Toyota Camry, Honda Accord, Hyundai Sonata, Kia Optima, Ford Fusion... La mauvaise réputation de la Sebring a poussé Chrysler a changer de nom. Une démarche exceptionnelle lors d'un lifting de milieu de vie. Un lifting qui s'avère en l'occurence particulièrement lourd, avec un avant et un arrière totalement revus. A tel point que le profil ne semble plus coller avec le reste de la voiture.

Sa présentation au salon de Los Angeles est aussi l'occasion de découvrir le nouvel intérieur. Si le dessin est largement plus réussi, ce sont surtout par ses matériaux qui semble bien plus flatteurs (et c'était bien nécessaire) qui changent l'ambiance. Le dessin général de la planche reste relativement proche. Et pour cause, la structure reste la même. Elle conserve donc son aspect très horizontale avec une partie supérieure assez plate. Comme sur tous les nouveaux modèles de Chrysler, un éclairage bleuté est présent dans le rangement en bas de la façade centrale et dans les porte-gobelets de la console.

[zenphotopress album=10389 sort=latest number=8]

Pour résumer

Malgré son nouveau nom, la Chrysler 200 n'est pas un véritable nouveau modèle. Cette version revue et corrigée de la Sebring aura la lourde tâche de remettre la marque en selle sur le segment disputé des berlines de milieu de gamme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.