par Elisabeth Studer

Renault : Senard veut rassurer les ingénieurs du Technocentre

Renault entend conserver le statut de "forteresse" technologique française à son technocentre, centre majeur du constructeur automobile où est implanté ses services de R &D. Une déclaration faite vendredi par Jean-Dominique Senard, le Président du groupe.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Des propos qui interviennent alors Renault a engagé un vaste et drastique plan de réduction de coûts au niveau ingéniérie.

Le technocentre confirmé dans son statut de forteresse de la technologie Renault

"Nous allons confirmer le rôle du technocentre (...) comme étant un peu une forteresse de la technologie de Renault dans l'avenir et nous allons tout faire pour concentrer ces moyens, les rendre plus puissants et (permettre) que cette forteresse puisse rayonner dans l'avenir", a dit Jean-Dominique Senard lors d'une conférence sur l'industrie.

15.000 suppressions d'emplois dans le monde

Dans le cadre de son plan d'économies de plus de deux milliards d'euros sur trois ans destiné à redresser les finances du constructeur, Renault prévoit de supprimer un total de 15.000 emplois dans le monde. Il prévoit la suppression de 4.600 emplois en France : 2.500 dans le tertiaire et 2.100 dans la production.

Accord syndical pour supprimer 2.500 postes dans ingénierie et fonctions support

A l'issue de plusieurs semaines de discussions, les trois principaux syndicats de Renault (CFE CGC, CFDT et FO) ont signé jeudi avec la direction un accord sur le plan de suppression de 2.500 postes dans l'ingénierie et les fonctions support, dont 1.900 via départs volontaires.

Le solde viendra des dispenses d'activité qui seront proposées en 2021 aux salariés proches de la retraite et par le biais d'autres départs naturels.

Juin 2020 : grève au centre technique de Lardy face au détricotage de l'ingénierie

Si le personnel du techno-centre semble pouvoir être rassuré, tel n'est pas le cas des employés d'autres sites.

Mi-juin, des salariés du centre technique de Renault à Lardy (Essonne) avaient fait grève pendant une heure à l’appel de la CGT et de SUD pour protester contre le plan d’économies du groupe.

Ces salariés avaient dénoncé un « plan de casse sociale » chez Renault, avec « plusieurs milliers de suppressions de postes dans l’ingénierie/tertiaire ».

Rappelant qu’une des activités importantes du centre de Lardy « est le développement des motorisations du groupe », la CGT Renault  avait alors tenu à rappeler  que cela  plaçait le site « en première ligne sur les questions de pollution automobile et de transition vers l’électrique ».

Notre avis, par leblogauto.com

Renault par la voix de Jean-Dominique Senard tente de rassurer  les ingénieurs du techno-centre : c'est donc que le besoin se faisait sentir et que l'inquiétude pourrait grandir alors que la manque au losange réduit son personnel employé dans le secteur ingénierie. Ce qui n'est pas forcément la meilleur des choses alors que la révolution industrielle actuelle implique au contraire de multiples développements technologiques, tant pour les véhicules électriques que pour la conduite autonome.

En juillet dernier, les syndicats s'en étaient même inquiétés. Alors que Renault venait d’annoncer avoir subi au premier semestre 2020 la perte nette la plus lourde de son histoire, la CGT Renault s’était inquiété du "détricotage de l’ingénierie" . Elle s'était alors élevé contre la "réduction des frais fixes" dans l’ingénierie et la recherche et développement (R&D), « secteurs essentiels » selon elle pour préparer l’avenir », et offrir une gamme de véhicules « de conquête, sur l’ensemble des segments, répondant aux besoins des populations ».

Sources : Reuters, Syndicats Renault

Pour résumer

Renault entend conserver le statut de "forteresse" technologique française à son technocentre, centre majeur du constructeur automobile où est implanté ses services de R &D. Une déclaration faite vendredi par Jean-Dominique Senard, le Président du groupe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.