par Nicolas Meunier

Renault : faut pas gâcher

Déposer un nom coûte cher. Renault semble lavoir bien intégré, étant donné le nombre de noms recyclés dans la gamme. Un exemple ? Initiale, dabord sublime concept-car présenté au Salon de lAutomobile de Genève en 1995 puis griffe haut de gamme généralisée sur (presque) tous les modèles de la gamme après le litige avec la cristallerie Baccarat. Voici dautres réutilisations

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

 

Be Bop : Dabord une série limitée en 1994 sur la Clio, puis une vraie finition en 1996 pour devenir un joli couple de concepts (lun sportif, lautre baroudeur à lIAA de Francfort en 2003)

Evado : Un concept qui annonçait le break Laguna à Genève en 1995. La sonorité « grands espaces » a conduit Renault à lutiliser comme finition sur son Trafic VP.

Koleos : Que des 4x4 ! Dabord un original concept à Genève en 2000 (cétait du temps ou Renault savait encore faire de vrais concepts et pas seulement des futurs modèles déguisés), puis un faux concept à Paris en 2006 pour enfin arriver à la version définitive vue à Genève il y a deux semaines.

Laguna : Tout le monde connaît la fameuse berline familiale qui en est maintenant à sa troisième génération. Mais le nom Laguna a dabord été introduit sous la forme dun concept de roadster, présenté à Paris en 1990. La familiale de la marque sappelait encore 21

Ludo : Dabord un concept de citadine (Paris 1994), puis une série limitée sur la Clio en 2000.

Megane : Avant dêtre la compacte de la marque, Mégane a été le premier concept Renault de lère moderne en 1988 (Paris). Cétait alors une berline de luxe. Elle ne vous rappelle pas un peu la Mercedes F700 ?

Scenic : Une continuité dans lidée, signée Anne Asensio. Dabord un concept (Francfort 1991), puis le raz-de-marée quon a connu à partir du Mondial de Paris 1996.

Vel Satis : Deux autos au design particulier : le concept de coupé grand tourisme monovolume de Paris 1998 puis la routière au look controversé.

Steppe : A la fois utilisé dans la gamme de couleurs (ici sur le Scenic RX4) et pour le seul concept de lhistoire de Dacia, la Logan Steppe, annonçant le futur MCV au Salon de Genève en 2006.

Modus : Une longue histoire. Un concept dutilitaire marrant à Paris en 1994, rebelote en 2000 avec Modus 2, avant darriver au monospace citadin quon connaît depuis 2004.

Pour résumer

Déposer un nom coûte cher. Renault semble lavoir bien intégré, étant donné le nombre de noms recyclés dans la gamme. Un exemple ? Initiale, dabord sublime concept-car présenté au Salon de lAutomobile de Genève en 1995 puis griffe haut de gamme généralisée sur (presque) tous les modèles de la gamme après le litige avec la cristallerie Baccarat. Voici dautres réutilisations

Nicolas Meunier
Rédacteur
Nicolas Meunier

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.