par Cedric Pinatel

Quelques nouvelles de la future remplaçante de la Bugatti Veyron

On savait depuis le début de sa gestation que la Bugatti EB16/4 Veyron ne serait produite quà 300 exemplaires entre ses variantes « standard », ses version spéciales Pur Sang, Sang Noir et autres Fbg par Hermès. Seulement 300 exemplaires pour ce qui restera certainement comme la plus aboutie de toutes les super cars de lhistoire, cest quand même un peu dommage. Heureusement, elle devrait avoir une descendante quon espère  encore plus folle quelle. On connaît déjà quelques informations à ce sujet.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

On savait depuis le début de sa gestation que la Bugatti EB16/4 Veyron ne serait produite quà 300 exemplaires entre ses variantes « standard », ses version spéciales Pur Sang, Sang Noir et autres Fbg par Hermès. Seulement 300 exemplaires pour ce qui restera certainement comme la plus aboutie de toutes les super cars de lhistoire, cest quand même un peu dommage. Heureusement, elle devrait avoir une descendante quon espère  encore plus folle quelle. On connaît déjà quelques informations à ce sujet.

Daprès Auto Telegraaf, Franz-Josef Paegfen ( le président de Bugatti ) aurait annoncé quune nouvelle voiture est en cours de développement pour une arrivée en début de décennie prochaine. Cette future auto devra symboliser lexcellence de Bugatti et porter en elle toute lhistoire de la marque de Molsheim ( rien que ça ! ). Même si elle pourrait être sensiblement différente esthétiquement, elle devrait rester dans la même veine que la Veyron.

Malheureusement, la production dune pure supercar comme la Veyron risque dans un futur proche de devenir un peu compliquée : Pour répondre aux normes anti-pollution de plus en plus strictes, il y a mieux quun W16 de plus de 8 litres Alors les ingénieurs de Bugatti auront à contourner cet obstacle particulièrement gênant. Mais attention, Franz-Josef Paegfen ne veut pas que ces obstacles amputent la future Bugatti de sa principale raison dêtre : Une mécanique aussi raffinée quefficace et des performances inégalables.

Enfin, le directeur de Bugatti avoue quil aimerait bien voir Bugatti revenir en compétition comme à la glorieuse époque de la Type 35. Pour ce faire, des compétitions comme les Le Mans Series ne sont pas à écarter.

Source : Auto Telegraaf via Motorauthority

A lire également : Bugatti Sang Noir

Pour résumer

On savait depuis le début de sa gestation que la Bugatti EB16/4 Veyron ne serait produite quà 300 exemplaires entre ses variantes « standard », ses version spéciales Pur Sang, Sang Noir et autres Fbg par Hermès. Seulement 300 exemplaires pour ce qui restera certainement comme la plus aboutie de toutes les super cars de lhistoire, cest quand même un peu dommage. Heureusement, elle devrait avoir une descendante quon espère  encore plus folle quelle. On connaît déjà quelques informations à ce sujet.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.