par Bernard Fournol

Novembre 2008 : Coup de froid sur les ventes en France

Annonces quotidiennes de chmage technique ou de difficults chez les constructeurs, on entend rarement parler dautomobile en termes engageants. Ajouter cela linquitante volatilit du ptrole ou la guerre des remises, ce nest pas -ou plus- le bonus qui peut faire la diffrence. Dautant que les rumeurs dun ajustement de la TVA ou lallgement possible du malus dans certaines conditions, incitent les consommateurs retarder leurs achats. Avec une baisse de plus de 14% en donnes brutes, -5,4% en donnes corriges, le march franais est -presque- aussi sinistr que les autres.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Annonces quotidiennes de chmage technique ou de difficults chez les constructeurs, on entend rarement parler dautomobile en termes engageants. Ajouter cela linquitante volatilit du ptrole ou la guerre des remises, ce nest pas -ou plus- le bonus qui peut faire la diffrence. Dautant que les rumeurs dun ajustement de la TVA ou lallgement possible du malus dans certaines conditions, incitent les consommateurs retarder leurs achats. Avec une baisse de plus de 14% en donnes brutes, -5,4% en donnes corriges, le march franais est -presque- aussi sinistr que les autres.

Seul Fiat et Dacia continuent dafficher un visage souriant dans la tempte, en progressant de faon significative. Renault bnficie dune reprise, aprs la chute historique de novembre 2006. Sans cette hausse, le march aurait plong de 20%.

Volkswagen, Audi ou Nissan en faible baisse, gagnent des parts de march significatives. Avec une contraction de 11%, Ford se maintient. Citron suit exactement la tendance du march, alors que Peugeot flirte avec les -20. Pour tous les autres, cest la chute, voire leffondrement. La grande majorit des constructeurs naviguent entre -20 et -30. Hyundai continue sa chute effrne, prs de -50. Pour GM cest la brzina. -43,8 et 1,5 points de parts de march en moins pour sa filiale Opel, les clients et le rseau semblent perdus.

Dans ces conditions le march franais, en hausse de 4,6% au premier semestre, pourrait finir lanne en ngatif. Dcembre promet dtre mauvais, compar au mme mois de 2007, gonfl de plus de 20% par leffet bonus et les achats avant malus.

Les dtails du mois et en cumul du CCFA

Pour résumer

Annonces quotidiennes de chmage technique ou de difficults chez les constructeurs, on entend rarement parler dautomobile en termes engageants. Ajouter cela linquitante volatilit du ptrole ou la guerre des remises, ce nest pas -ou plus- le bonus qui peut faire la diffrence. Dautant que les rumeurs dun ajustement de la TVA ou lallgement possible du malus dans certaines conditions, incitent les consommateurs retarder leurs achats. Avec une baisse de plus de 14% en donnes brutes, -5,4% en donnes corriges, le march franais est -presque- aussi sinistr que les autres.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.