par Thibaut Emme

Mondial de l'Auto 2022 : un bilan mitigé

Le salon Mondial de l'Automobile Paris 2022 a refermé ses portes dimanche après une semaine d'exposition. Il est temps de faire un premier bilan à chaud de ce salon.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Cela faisait 4 ans depuis le dernier salon de Paris. L'attente était là du côté des visiteurs et le total affiche 397 812 visiteurs en 6j. Si on prend le chiffre brut, c'est décevant. En effet, le record d'affluence est toujours de plus de 1,46 million de visiteurs en 2004. En 2018, 1,07 million de personnes étaient venues voir les bolides et les solutions de mobilité.

Pour autant, le chiffre est bon. Déjà, il y a eu beaucoup moins d'invitations (voire pas) qu'avant. 400 000 visiteurs payants (un peu cher d'ailleurs) c'est bien. Surtout que le nombre d'exposants était réduits, mais nous y reviendrons ci-après. Enfin, le Mondial partageait la Porte de Versailles avec Equip'auto. 3 halls seulement pour le Mondial. Enfin, le salon a eu lieu avant les vacances de la Toussaint.

La relance est faite, direction 2024

L'équipe organisatrice (le groupe Hopscotch, organisateur et producteur de l’événement) annonce déjà la prochaine édition en 2024. Tirant les leçons de cette édition "réduite", ils devraient revoir un peu le format. Le salon sera toujours en nombre réduits de journées, mais devrait inclure deux weekends. Ces weekends sont toujours très favorables, surtout si on les place durant les congés scolaires. Cette année n'a pas non plus été aidée par le prix des carburants et la pénurie qui a touché certaines stations carburants. En effet, 60% des visiteurs venaient de l'Ile-de-France la semaine dernière quand habituellement le Mondial de Paris draine une majorité de provinciaux.

La grande question restera les constructeurs. En 2024, où en sera l'industrie automobile ? Tout électrique ? Des résistants thermiques ? Volte-face politique ? Et qu'en sera-t-il des constructeurs ?

Renault, les constructeurs chinois, et un peu Stellantis

Cette année, le salon a été lâché par les constructeurs. Enfin pas tous. Stellantis a fait de la présence avec Peugeot, DS, Jeep, etc. Mais Citroën toujours très populaire n'y était pas. Pourtant les chevrons ont le concept OLI a présenter au public. Visiblement, la marque qui faisait l'événement en 1948 avec la 2CV, ou en 1955 avec la DS (le salon se tenait alors au Grand Palais) pense qu'on ne présente plus les voitures sur la moquette des salons. Erreur quand on voit encore l'appétence des gens pour l'objet en lui-même. Et aussi car il n'y avait pas de moquette dans le salon.

Les grands gagnants sont en fait le groupe Renault qui a joué le jeu et amené concepts-cars et gamme. Le groupe a même fait la première conférence de presse lors de la journée presse. les autres gagnants sont les groupes chinois qui sont venus présenter leurs offres. Elles sont cohérentes avec le marché européen et plutôt bien finies par rapport au prix supposé ou annoncé.

On verra d'ici quelques mois si le BYD ATTO 3 par exemple voit ses immatriculations européennes décoller. En tout cas, il ne faudra pas que les grands absents du salon se plaignent. Les absents ont toujours tort, et pour ce salon de Paris sans doute encore plus. Présenter des véhicules de façon entièrement numérique n'a pas la même portée qu'une présence même symbolique sur un salon physique. Durant des années, le salon était une grande journée portes-ouvertes avec de nombreuses prises de contact, à défaut de ventes.

Vivement 2024 pour le 90e salon de l'automobile de Paris.

Le groupe Horyzon était partenaire de l'édition 2022 du salon.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le salon Mondial de l'automobile de Paris 2022 est très loin des records de 2004. Mais réduit en durée, et placé hors des vacances scolaires, il a tout de même attiré 400 000 visiteurs payants.

Les absents de ce mondial s'en mordront sans doute les doigts. Les présents comme le groupe Renault ou les constructeurs chinois, ont eu une belle exposition publique et ont forcément marqué des points auprès du public.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.