Lancer le diaporama
Les concepts ItalDesign : Alfa Romeo New York Taxi (1976) 1
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Les concepts ItalDesign : Alfa Romeo New York Taxi (1976)

On a beaucoup parlé il y a quelques temps de l'appel d'offres pour le remplacement de vénérables Ford Crown Victoria pour la flotte de taxis de New York. Dans les années 70 déjà l'idée d'un véhicule dédié à cet usage avait émergé.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'idée d'un véhicule dédié à l'usage de taxi pour la ville de New York est lancée au milieu des années 70. Non pas par les opérateurs de taxis ou par la municipalité. Mais par le MOMA (Museum of Modern Art). L'idée du musée est d'illustrer la place que peuvent avoir les taxis dans le développement des transports, comme lien entre transport en commun et transport individuel.

Cinq sociétés répondent à l'appel du musée : American Machine & Foundry, Steam Power Systems, Volvo, Volkswagen et Alfa Romeo. La marque est encore alors bien présente aux Etats-Unis. Le projet est confié à ItalDesign, qui prendra comme base technique l'utilitaire Alfa Romeo F12. Une base plutôt ancienne : la F12 a été lancée en 1954, et restera sur le marché jusqu'en 1983.

Bien que signé ItalDesign pour Alfa Romeo, le propos n'est ici nullement stylistique. C'est évident à la découverte du véhicule, qui n'arbore pas non plus une volonté d'intégrer une quelconque identité Alfa Romeo... Tout juste devine-t-on une esquisse de la calandre maison totalement fondue dans une grille plus large.

Le propos est bien la praticité et la compacité. Deux sujet sur lesquels ItalDesign travaille régulièrement. Dans ses 4m06, ce taxi ménage plus de place que dans la berline américaine classique. Plus étroite, il offre néanmoins autant de largeur à bord. Il accueille les passagers sur deux rangs en vis-à-vis (jusqu'à 5 passagers), et l'accès à bord, facilité par la hauteur, se fait par une porte classique côté gauche, et une porte coulissante côté droit. Une rampe intégrée au plancher permet en outre l'accès d'un fauteuil roulant. Quant aux bagages, en l'absence de coffre, ils prennent place à gauche du conducteur, ou si besoin à l'arrière à la place d'un des sièges.

Ce projet n'a eu aucune suite, et aujourd'hui encore, la question de véhicules dédiés à l'usage de taxis et à ses contraintes spécifiques (accès pour les personnes handicapées en particulier) continue à se poser. Avec bien peu de réponses hormis les offres de London Taxi et Metrocab centrées sur la Grande-Bretagne, de AM General qui tente une percée aux Etats-Unis, ou de Toyota qui prépare un nouveau taxi pour le marché japonais...

Source : ItalDesign

Pour résumer

On a beaucoup parlé il y a quelques temps de l'appel d'offres pour le remplacement de vénérables Ford Crown Victoria pour la flotte de taxis de New York. Dans les années 70 déjà l'idée d'un véhicule dédié à cet usage avait émergé.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos