par Frederic Papkoff

Les célèbres Black Cabs de Londres en danger?

Le taxi londonien, espèce menacée ? Peut être, car bien que les rues de la capitale britannique continuent à faire la part belle aux célèbres Black Cabs, la société qui les produit, Manganese Bronze, vient d'être placée sous administration judiciaire.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Depuis plusieurs années déjà, Manganese Bronze, holding qui chapeaute London Taxi Company, est dans le rouge, en partie en raison d'une concurrence plus ouverte. Et le récent rappel forcé de 400 véhicules pour un défaut sur la direction n'arrange pas les finances, et a imposé un arrêt de la production.

La compagnie espérait trouver en son actionnaire Geely un sauveur providentiel. Mais les négociations ont tourné court, les deux parties ne parvenant pas à trouver un terrain d'entente satisfaisant. Geely est actionnaire à hauteur de 20% depuis 2006, et exploite une usine en Chine pour alimenter le marché international, tandis que le site de Coventry qui emploie 300 personnes est en charge du marché Britannique. La pièce défectueuse dans la colonne de direction était fournie par un fournisseur chinois.

John Russel, patron de Manganese Bronze, estime que la réputation de l'entreprise ainsi que de son modèle le TX4 l'aideront à sortir de l'ornière.

Source : Manganese Bronze

Pour résumer

Le taxi londonien, espèce menacée ? Peut être, car bien que les rues de la capitale britannique continuent à faire la part belle aux célèbres Black Cabs, la société qui les produit, Manganese Bronze, vient d'être placée sous administration judiciaire.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.