par La rédaction

928: PORSCHE lui doit beaucoup.

Au bilan de ce dbut du XXIme sicle, force est de constater que PORSCHE a russi, durablement, diversifier sa gamme sans porter prjudice son icne, la 911.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Au bilan de ce dbut du XXIme sicle, force est de constater que PORSCHE a russi, durablement, diversifier sa gamme sans porter prjudice son icne, la 911.

La marque est mme alle trs loin dans la dmarche, trustant, avec le CAYENNE, le march du SUV. Cette rvolution n'tait pourtant pas gagne d'avance, et il a fallu pas mal d'cueils pour prparer les esprits cette ouverture.

Beaucoup de modles ont ainsi t envoys au combat dans cette mission suicide qui consiste se dsenclaver pour mieux prparer le terrain des futures conqutes. Au tableau de ce champ d'honneur, une trs belle voiture, la 928...    

La premire moiti des annes 70 s'annonce comme cruciale pour PORSCHE. La firme pense srieusement sortir de la monoculture 911, mais n'arrive pas trouver la connexion avec sa clientle. La 914 est, de ce point de vue, un chec alors que la seconde vague d'assaut 924 essuie le feu nourri de la critique qui s'horrifie d'une position frontale d'une mcanique AUDI.

Les bisbilles familiales ne portent pas la srnit d'une structure qui s'mancipe pour devenir une vritable socit par actions. Il faut largir ses horizons, prendre pied sur d'autres marchs, et d'abord celui des Etats-Unis qui refusent, au nom de ses normes draconiennes de scurit, d'accepter, en l'tat, la 911. L'ardoise rgler pour la mise en conformit fait passer des nuits blanches aux dirigeants de Zuffenhausen...

La solution apparat en 1977, au salon de Genve, sous la forme 928. C'est la rupture complte avec la 911, ce qui, cette poque, reprsente un risque norme, surtout aprs l'accueil rserv la 924. L'architecture V8 est un appel du pied non dissimul aux Yankees qui voient se prsenter une caisse plus rigide, en mesure d'obtenir le ssame administratif pour pouvoir entrer sur leur march.

La 928 est, en sus, plus la porte du conducteur lambda, dont la majorit n'est pas au fait de la science dployer pour faire avancer, aussi vite, une 911. Reste que les inconditionnels de cette dernire saisissent le message subliminal d'un remplacement de leur diva et se charge de faire savoir PORSCHE qu'il ne pourra jamais en tre question. L'usine se voit alors contrainte de faire voluer ses deux modles, ce qui reprsente une lourde dimension pour cette marque, certes prestigieuse, mais au gabarit sans commune mesure avec les gants de l'industrie.

La 928 verra sa courbe de puissance monter de 240 350 ch, sa cylindre de 4 474 5 397 cm3. 61 080 exemplaires seront vendus, jusqu'en 1996, anne de la retraite.

Avec son V8 alu de 90, sa technique "Transaxle", ses trains multibras innovants, la 928 a ouvert d'autres horizons PORSCHE par sa philosophie grande GT au potentiel accessible au plus grand nombre. Son style, d au talent de l'quipe d'Anatole LAPINE, a aussi ouvert un brche, dmontrant qu' Zuffenhausen, on tait capable de montrer autre chose qu'une chrysalide coccinelle devenue lentement papillon. A bien y rflchir, PORSCHE lui doit beaucoup...     

SOURCE: www.flegende.club.fr   

Pour résumer

Au bilan de ce dbut du XXIme sicle, force est de constater que PORSCHE a russi, durablement, diversifier sa gamme sans porter prjudice son icne, la 911.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.