Accueil Nouveaux modèles Genève 2006 : Porsche 997 Turbo

Genève 2006 : Porsche 997 Turbo

294
30
PARTAGER

Porsche_997_turbo_curveLe hasard joue la surenchère, puisque sur les talons de la note de Christophe sur la GT3 qui sera dévoilée à Genève, voici que Porsche annonce un gros morceau qui complétera le stand : la sixième génération de la mythique Porsche 911 Turbo. Le premier mot qui vient à l’esprit pour décrire cette nouvelle variation du thème désormais classique est Plus. Plus de tout. Tout d’abord, plus de chevaux et plus de couple pour le 3,6 litres, avec 480 ch et 620 Nm, utilisables dans une plage étendue de 1950 à 5000 tours. Plus de performance, puisque le 0 à 100 km/h est dévoré en 3,9 secondes pour la version avec une boîte manuelle 6 rapports et encore moins, 3,7 secondes pour la version automatique équipée d’une boîte Tiptronic S.

Signe des temps, Porsche se sent obligé de préciser que la consommation en en baisse de 10% par rapport au modèle précédent avec 12,8 litres aux 100 km, si on a le pied léger. Ce que n’ont pas les acheteurs de ce modèle, qui apprécieront les quatre roues motrices et le contrôle de traction qui fera son possible pour les empêcher d’aller voir le décor de trop près. Ceux qui oseront aller toucher les 310 km/h de la V max seront également reconnaissants aux freins agrandis de 350 mm de diamètre, à moins qu’ils n’aient décidé avec sagesse d’opter pour les disques céramique PCCB de 380 mm qui en plus de refaire le nez des occupants contre le pare-brise allègent l’auto de 17 kg, et le portefeuille de l’heureux propriétaire d’au moins autant.
J’en vois qui s’endorment dans le fond, lovés dans la queue de canard élargie qui signe le profil de la Turbo, mais Porsche a prévu de quoi les réveiller: l’option « Sport Chrono Package Turbo », constitué d’un bouton « sport » à proximité du levier de vitesse, qui permet de basculer dans l’hyperespace, en augmentant la pression de turbo de 0,2 bars pendant un temps limité, jusqu’à 10 secondes. Pendant cet épectase, le couple prend 60 Nm qui permettent tout à la fois de tutoyer le Tout Puissant et de se débarrasser des incroyants qui encombrent les rétroviseurs. Alleluia.
Le prix de toute cette félicité commence à 115.000 euros hors taxes et plus si affinités. Mise en vente au début de l’été.

Source : Porsche AG

Lire également:
Porsche GT3
Porsche Cayenne Facelift

Porsche_997_turbo_speed
Porsche_997_turbo_duo
Porsche_997_turbo_side
Porsche_997_turbo_back
Porsche_997_turbo_dash

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Genève 2006 : Porsche 997 Turbo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité

Voilà un beau petit cadeau pour ma Saint-Valentin 😉

GL_Racing
Invité

3’7 de 0 à 100 km/h???? C’est mieux que la Carrera GT et proche de la Ferrari Enzo!!!! Y’a pas d’erreur?

Pierre-Laurent
Invité

Si il y a erreur, c’est dans le communiqué de presse Porsche… Tant qu’on y est, les 200 km/h sont atteints en 12,2 secondes, la Carrera GT est repassée devant.

GL_Racing
Invité

OK d’accord…. Ca redevient probable…… En tout cas, en combien de fractions de secondes la future GT2 l’abattra t’elle??????? 3’4 ou 3’5 ??????

Fabrice
Invité

Cela doit s’expliquer par les 2 roues motrices supplémtentaires de la Turbo, qui sont bien utiles au démarrage (pardon, au « catapultage »).
Sinon bravo pour ton texte P-L, le passage sur les freins PCBB m’a bien fait rire ;o)

wpDiscuz