par La rédaction

Infiniti Q50 : évolutions avancées sous le capot

En révélant la nouvelle Q50, héritière de la G37, dans les allées du salon de Detroit, Infiniti avait annoncé que l'offre mécanique initiale allait progressivement être élargie avec le renfort de motorisations spécifiques à certains marchés. Ceci c'était pour l'officiel. Concernant l'officieux maintenant, on apprend quelques indiscrétions.Et la large alliance entre le groupe franco-japonais et le constructeur à l'étoile pourrait voir des motorisations plus européennes débarquer sur nos marchés. Afin de compléter une offre initiale articulée autour des V6 3,7l de 328 ch ou V6 3,5 l hybride développant 350 ch, on annonce ainsi l'arrivée d'un quatre cylindres diesel d'origine allemande.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

En révélant la nouvelle Q50, héritière de la G37, dans les allées du salon de Detroit, Infiniti avait annoncé que l'offre mécanique initiale allait progressivement être élargie avec le renfort de motorisations spécifiques à certains marchés. Ceci c'était pour l'officiel. Concernant l'officieux maintenant, on apprend quelques indiscrétions.Et la large alliance entre le groupe franco-japonais et le constructeur à l'étoile pourrait voir des motorisations plus européennes débarquer sur nos marchés. Afin de compléter une offre initiale articulée autour des V6 3,7l de 328 ch ou V6 3,5 l hybride développant 350 ch, on annonce ainsi l'arrivée d'un quatre cylindres diesel d'origine allemande.

Soit le 4 cylindres turbocompressé 2,1 l qu'on retrouve par exemple sous le capot d'une E250 CDI ou d'une S250 CDI libérant quelques 204 ch et surtout 500 Nm. A voir également l'option du V6 diesel de 250 ch. De quoi pour Infiniti se poser plus encore en face de ses meilleures concurrentes allemandes.

Et pour ne rien gâcher, la rumeur d'une Q50 IPl (Infiniti Performance Line) est aussi relayée afin de taquiner les blasons RS, Motorsport ou AMG. Dans le passé on a déjà connu la G37 Coupé de cet acabit... Un coupé G37 lequel du reste devrait prochainement se décliner pour sa part en Q60.

A lire également. Detroit 2013 live : Infiniti Q50 et Detroit 2013 : Infiniti Q50.

Source : Autoweek.

Crédit illustration : le blog auto.

Pour résumer

En révélant la nouvelle Q50, héritière de la G37, dans les allées du salon de Detroit, Infiniti avait annoncé que l'offre mécanique initiale allait progressivement être élargie avec le renfort de motorisations spécifiques à certains marchés. Ceci c'était pour l'officiel. Concernant l'officieux maintenant, on apprend quelques indiscrétions.Et la large alliance entre le groupe franco-japonais et le constructeur à l'étoile pourrait voir des motorisations plus européennes débarquer sur nos marchés. Afin de compléter une offre initiale articulée autour des V6 3,7l de 328 ch ou V6 3,5 l hybride développant 350 ch, on annonce ainsi l'arrivée d'un quatre cylindres diesel d'origine allemande.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.