par Thibaut Emme

Fiat Chrysler et PSA Peugeot Citroën confirment parler fusion

Le Wall Street Journal évoquait des discussions entre les deux groupes automobiles. FCA Fiat Chrysler et PSA Peugeot Citroën confirment tous les deux être entrés en discussion autour d'une fusion.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le Wall Street Journal évoquait des discussions entre les deux groupes automobiles. FCA Fiat Chrysler et PSA Peugeot Citroën confirment tous les deux être entrés en discussion autour d'une fusion.

"Suite aux récentes informations concernant une possible opération stratégique entre le groupes PSA et FCA, Fiat Chrysler Automobiles confirme que des discussions visant à créer un groupe parmi les leaders mondiaux de la mobilité sonbt en cours. FCA n'a rien d'autre à ajouter pour le moment".

Du côté de PSA, même son de cloche : "Suite aux récentes informations presse sur le possible rapprochement de Groupe PSA et FCA Group, Groupe PSA confirme que des discussions sont en cours en vue de créer l'un des principaux groupes automobiles mondiaux."

On dirait même que les deux groupes se sont entendus pour faire le même communiqué laconique de quelques mots. Les marchés boursiers accueillent plutôt favorablement la confirmation. A date, Peugeot voit son action croître de plus de 5% tandis que FCA voit la sienne prendre 8%. Dans le même temps, l'action Renault - qui a refusé la fusion avec FCA précédemment - est en baisse.

Création de l'un des leader de la production automobile

Si un telle fusion avait lieu, cela créerait l'un des premiers groupes mondiaux automobiles. En termes de ventes (8,7 millions de véhicules en 2018) il resterait derrière les géants que sont Toyota ou VW par exemple (au-delà des 10 millions), mais dépasserait General Motors (8,4 millions de véhicules en 2018).

Surtout, cela créerait un "mastodonte" européen avec un quart de part de marché, à égalité avec le groupe Volkswagen. Les syndicats Italiens de la métallurgie sont favorables à un tel rapprochement. On rappellera tout de même qu'ils étaient déjà favorables à une fusion avec Renault.

Pour FCA le rapprochement avec PSA permettrait de mettre un pied en Asie où le groupe est peu présent, même si PSA a de grosses difficultés en Chine notamment. Pour PSA, cela permettrait d'accélérer le retour aux USA. Côté technologie, chaque groupe a des forces et des faiblesses qui se complètent assez bien.

Ni l'Etat, actionnaire de PSA Peugeot Citroën, ni la famille Peugeot, ni Dongfeng n'ont encore réagi à la confirmation des discussions de fusion.

Pour résumer

Le Wall Street Journal évoquait des discussions entre les deux groupes automobiles. FCA Fiat Chrysler et PSA Peugeot Citroën confirment tous les deux être entrés en discussion autour d'une fusion.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.