Accueil Actualités Entreprise FCA et PSA discuteraient (encore) fusion

FCA et PSA discuteraient (encore) fusion

1419
84
PARTAGER

Il n’y a pas si longtemps, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) indiquait que PSA Peugeot Citroën ne l’intéressait pas. Mais, selon le Wall Street Journal, les deux groupes discuteraient d’une fusion.

C’est « une source proche du dossier » qui renseigne le WSJ visiblement. D’après cette source, la fusion se ferait à égalité. Carlos Tavares, patron de PSA prendrait la direction opérationnelle du groupe ainsi créé tandis que John Elkann, Président de FCA et héritier de la famille Agnelli, prendrait la Présidence.

Pour le moment, cela ne sont que des discutions et rien n’indique que la fusion pourrait avoir lieu selon le journal économique. Si la fusion avait lieu, cela ferait un groupe à environ 8,7 millions de véhicules vendus et 190 Milliards d’euros de chiffre d’affaire.

Tout le monde s’attend à des consolidations dans l’automobile ces prochaines années. Le véhicule électrique, l’autonome, investissements sur de nouveaux moteurs moins polluants, etc. pèsent lourds sur les comptes des constructeurs. Certains devront s’allier d’une façon ou d’une autre, allant jusqu’à la fusion.

La combinaison des marchés pourrait être intéressante. FCA est plutôt fort aux USA, n’a vendu « que » 1 million de voitures en Europe, alors que PSA est très fort en Europe (2,5 millions de voitures vendues en 2018) et souhaite aller aux USA à moyen terme. Si la fusion additionne réellement les ventes (ce n’est jamais certain NDLA), le nouveau groupe rivaliserait avec VW AG en Europe (environ 1/4 de part de marché).

On ajoutera que du côté des syndicats italiens, on prend la rumeurs plutôt bien. Le secrétaire général du syndicat Fim-Cisl, Marco Bentivogli, déclare auprès de AGI, agence italienne de presse : « Tant le groupe FCA que PSA ont besoin d’une alliance. (…) ce n’est pas la première fois que Elkann et Tavares se parlent. (…) Quelle que soit l’alliance, elle doit permettre de croître sur les marchés asiatiques, de trouver des technologies et des ressources pour la transition vers l’électrique ».

L’avis de Leblogauto.com

Il est amusant de voir cette rumeur de fusion FCA-PSA revenir sur le devant de la scène. FCA cherche à se marier avec un groupe concurrent depuis plusieurs mois. Avant l’épisode FCA-Renault, PSA avait proposé à FCA de discuter fusion selon plusieurs sources bien informées. FCA avait poliment décliné.

Qu’est-ce qui a changé entre temps ? Visiblement, aucun autre groupe ne souhaite fusionner avec FCA. De quoi mettre PSA en position de force ? Peut-être. C’est d’ailleurs peut-être ce qui fait que FCA proposerait une fusion à égal alors que FCA vend plus de véhicules que PSA. En revanche en capitalisation boursière, l’avantage est pour PSA avec 22 milliards d’€ contre 18 à FCA.

Comment réagira l’Etat actionnaire ? Lors des discussions FCA-Renault, il est reporté que les exigences de l’Etat ont participé à faire échouer la fusion. En revanche, ici, on imagine mal comment toutes les marques pourraient subsister au sein d’un tel groupe mondial FCA-PSA. Alors énième épisode de la saga « fusion FCA » ? Ou bien arrive-t-on à l’épisode final de la série ?

Poster un Commentaire

84 Commentaires sur "FCA et PSA discuteraient (encore) fusion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ça urge pour FCA !
Pourquoi pas !?

Gustavo
Invité
Cette hypothèse, maintes fois évoquée, n’est pas inintéressante. L’automobile est une industrie de volumes. Volumes dont a justement besoin PSA pour rentabiliser les lourds investissements dans les nouvelles technologies hybrides / électrique. FCA apporterait alors ce volume, ainsi qu’une présence géographique interessante en Amérique du Nord et du Sud. De l’autre côté, FCA a besoin d’un accès aux nouvelles technologies pour faire face aux législations et aux évolutions des marchés, ainsi que d’une gestion franchement rationalisée de l’ensemble de ses marques / gammes / modèles. Sur ce point, PSA, sous l’ère Tavares, semble particulièrement performant. L’exemple récent d’Opel, avec une… Lire la suite >>
wizz
Membre

Gustavo

Quitte à trouver un partenaire, un « bon » partenaire, alors autant discuter avec GM, qui est plus fort en Amérique du Nord, bien présent en Amérique du Sud, très bien présent en Chine, en laissant l’Europe libre à PSA. Pas de doublon pour ce qui est de l’occupation des différents marchés, tout en ayant une partie technologique en commun (ex: certaines Buick et Chevrolet sont des Opel, et pourraient être développés ultérieurement avec PSA…)

nouh
Invité
Il ne reste plus beaucoup d’option à PSA pour s’étoffer puisqu’il semble le vouloir absolument, et à FCA pour se sortir du marasme. Pour l’Europe, les plateformes de PSA sont des couteaux Suisse, voir avec Opel, donc FCA pourrait sortir de nouveaux modèles rapidement et facilement. Par contre pour les USA, il y a plus de travail et puis les gros 4×4 vont très vite passé de mode même aux USA, alors quid de l’outil de production….. Je ne suis pas très chaud pour cette fusion car je pense qu’elle arrive trop tard et surtout à un tournant radicale de… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Les Américains ne sont pas prêts à se passer de 4X4 et de SUV de si tôt(avec ou sans >Trump)à mon avis 🙄

nouh
Invité

On en reparlera pus rapidement que vous le pensez.
Trump n’est pas éternel, son pétrole de schiste non plus, et surtout la répétition des catastrophes naturelles commencent à faire changer les esprits, mais par contre, la topologie du territoire et ses dimensions imposeront des solutions surement différentes à celles de l’Europe notamment pour l’autonomie.

SGL
Invité

« production de pétrole de schiste a explosée entre 2012 et 2015, sous la Présidence de….Obama »
Oui, mais sous des normes d’environnements…
en 2016 :
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/obama-et-l-environnement-ce-qu-il-a-accompli-ce-qu-il-lui-reste-a-faire-143808.html
puis 2017 :
https://www.lesechos.fr/2017/03/trump-sapprete-a-abolir-les-mesures-dobama-sur-lenvironnement-163501
Il faut avoir aussi une vision globale pour juger !

pat d pau
Invité

C’est Obama qui a fait des USA le 1er producteur de petrole au monde grace au petrole de schiste..
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/11/20002-20150611ARTFIG00208-les-etats-unis-deviennent-le-premier-producteur-de-petrole-du-monde.php

pat d pau
Invité

puis les gros 4×4 vont très vite passé de mode même aux USA,

Ah tu crois que new York et San Francisco c’est les USA ? t’as tjs pas compris pourquoi Trump a gagné ?

lelillois
Invité

Viseblement, non.

Luc
Invité

Est-ce judicieux pour PSA si on se trouve à l’aube d’une crise financière majeure, et que l’automobile subira de plein fouet?

Allegra
Invité

Justement, pour PSA l’avantage est là : davantage de synergies donc une baisse des coûts et un meilleur amortissement des plateformes et moteurs. En 2012 quand ils étaient passés à deux doigts de la faillite, on avait ouvertement critiqué leur volonté de ne s’allier avec personne. Dans l’automobile, les groupes qui font cavalier seul ne résistent pas longtemps aux crises…

wizz
Membre
Allegra Tu serais un petit employé, un petit salaire, insuffisamment pour pouvoir louer un logement convenable et vivre avec le reste du salaire. Une autre personne est dans le même cas. En vous alliant, vous pouvez alors mutualiser certaines dépenses comme la colocation. Cela vous permet de mieux vivre . Tu serais un petit employé, un petit salaire, insuffisamment pour pouvoir vivre convenablement. Tu as choisis de louer un logement convenable, et as sacrifié la voiture pour pouvoir manger. Tes déplacements sont donc très pénible Une autre personne est presque dans le même cas: possède une voiture mais ne peut… Lire la suite >>
zafira500
Invité

Une énième rumeur de fusion pour FCA qui finira de toutes façons en eau de boudin. Je n’y crois pas une seconde.

wpDiscuz