DS en Chine, bientôt la fin ?
par Gautier Bottet

DS en Chine, bientôt la fin ?

Le calendrier officiel est sans doute un peu perturbé, mais PSA serai sur le point d'annoncer la fin de la production de DS en Chine. L'usine serait revendue à Baoneng, et la coentreprise avec Changan subsisterait, pour le moment, sur le projet de pick-up.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

  • 1 224 voitures vendues sur 9 mois en 2019

  • Usine prévue pour 150 à 200 000 voitures par an

Le lancement du DS 7 Crossback n'y a rien changé. Malgré des ventes déjà confidentielles, DS est tout autant touché par la crise en Chine que les autres marques de PSA, sinon plus. A -64%, elle n'ont atteint que 1224 unités depuis le début de l'année. Dont un peu plus de 800 exemplaires du grand SUV. A ce niveau, la rentabilité est impossible, pour le constructeur, mais aussi pour ses distributeurs. Peu à peu, ces derniers lâchent l'affaire et le réseau se réduit... ce qui n'aide pas les ventes.

Alors qu'il s'apprête à lancer la grande berline DS 9, PSA serait donc sur le point de mettre fin à cette gabegie. La relance en Chine se concentrera sur Citroën et Peugeot. Il semble que l'usine de Shenzhen ait déjà trouvé preneur: Baoneng. L'acheteur de Qoros compte continuer à se développer sur le secteur automobile. Le groupe immobilier compte ainsi faire monter la part de cette activité à 50% de son chiffre d'affaires dans 20 ans. Contre quasiment rien aujourd'hui.

La coentreprise Changan-PSA n'est pas remise en cause pour autant. Le pick-up commun entre les deux partenaires vient d'être lancé sur le marché dans sa version Changan-Kaicene. La version Peugeot, prévue pour les marchés hors-Europe, est attendue prochainement.

L'avis de Leblogauto.com

La Chine, naguère force du groupe, en est aujourd'hui la principale faiblesse. Sur ce point, l'association avec FCA ne changera que peu de choses, puisque Fiat a cessé sa production, et les ventes de Jeep sont en baisse dans des proportions, et sur des volumes similaires à celles de Citroën ou Peugeot.

A l'origine, DS devait être porté par la Chine. Le grand marché de PSA à l'époque, devait amener des volumes qui permettraient à la marque de subsister en Europe malgré des volumes plus faibles. La situation est désormais inverse, et les produits devront justifier de leur rentabilité sur la seule Europe... Ce qui pourrait aussi porter préjudice au développement de la gamme.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le calendrier officiel est sans doute un peu perturbé, mais PSA serai sur le point d'annoncer la fin de la production de DS en Chine. L'usine serait revendue à Baoneng, et la coentreprise avec Changan subsisterait, pour le moment, sur le projet de pick-up.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.