par Pierre-Laurent Ribault

Carlos Tavarès remplace Patrick Pélata

Renault a un Carlos numéro 2. Patrick Pélata, sacrifié dans l'affaire des faux espions chinois, est remplacé par un très proche de Carlos Ghosn, Carlos Tavarès. A 52 ans cet ancien de Renault où il est entré en 1981 revient au bercail après avoir suivi Ghosn dans l'aventure Nissan où il a occupé divers postes de responsabilité dont jusqu'à ce jour celui de chef de l'unité américaine.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le PDG de Renault lui fait une grande confiance et Tavarès ne l'a jamais déçu dans sa gestion chez Nissan. On peut donc imaginer qu'il aura les coudées franches du côté de Ghosn pour son nouveau poste, mais il devra composer avec l'actionnaire public qui veut reprendre de l'influence au sein du constructeur national. Les premières rumeurs voyaient d'ailleurs ce point jouer en défaveur de Tavarès, très connoté "japonais" alors que l'inquiétude de l'état français est de voir l'influence de Nissan, réputée être l'enfant préférée de Ghosn, trop grandir au sein de l'alliance. Cela n'aura finalement pas été rédhibitoire.

On va beaucoup voir et entendre Carlos Tavarès dans son rôle de centralien, ingénieur, dirigeant, sérieux et compétent. Ce qu'il est, mais pour les amateurs d'automobile que nous sommes, il est tout aussi intéressant de savoir que Carlos Tavarès est également un amoureux de sport automobile, et qu'il n'a jamais raté une occasion de vivre sa passion. C'est ainsi que je l'ai vu régulièrement ces dernières années au Japon en uniforme Nismo assister aux courses de Super GT, et traditionnellement prendre le volant lors du Nismo Festival annuel, que ce soit pour une joute amicale en Micra Cup avec les pilotes maison ou même au volant de la GT-R de Super GT, comme ci-dessous en fâcheuse posture, ce qui prouve au moins qu'il attaque. Il n'avait de même laissé à personne d'autre le soin de conduire le prototype masqué de la GT-R en haut de la côte de Goodwood lors du Festival of Speed 2007.

Un pilote aux commandes, c'est rassurant, non ?

Source : AFP

Crédit image : Nissan, Yuji Shimizu

Lire également:

La France veut reprendre du poids dans Renault

Pour résumer

Renault a un Carlos numéro 2. Patrick Pélata, sacrifié dans l'affaire des faux espions chinois, est remplacé par un très proche de Carlos Ghosn, Carlos Tavarès. A 52 ans cet ancien de Renault où il est entré en 1981 revient au bercail après avoir suivi Ghosn dans l'aventure Nissan où il a occupé divers postes de responsabilité dont jusqu'à ce jour celui de chef de l'unité américaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.