par Gautier Bottet

Brabus Rocket 900, toujours plus

Régulièrement, Brabus reprend l'appellation Rocket pour une préparation des plus extrêmes. C'est cette fois-ci l'AMG GT 4 portes qui sert de base. Ses 10 exemplaires sortiront des ateliers de Bottrop avec 900 ch tirés de leur V8 4.5 Biturbo.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

  • 5ème Brabus Rocket depuis 2006

  • 900 ch, 1250 Nm, 0 à 100 km/h en 2,8s, 0 à 300 km/h en 23,9s

Depuis 2006, c'est donc la 5ème fois que le nom de Rocket revient chez Brabus : CLS en 2006, CLS encore en 2011, CLS toujours en 2014, Classe-S en 2015.

Changement de taille sous le capot, puisque les précédents Rocket faisaient appel au V12 6.2. Y compris les CLAS qui subissaient donc une sérieuse transplantation. C'est ici en revanche un V8 que l'on retrouve, puisque la base est l'AMG GT 63S berline. Un moteur dont la cylindrée est portée de 4.0 à 4.5 (course portée à 100 mm et alésage à 84 mm), et qui se voit doté de deux nouveaux turbos plus imposants et soufflant jusqu'à 1,4 bar. Admission d'air, refroidissement, échappement sont bien naturellement redimensionnés et cela se voit. En particulier avec les deux entrées d'air latérales à l'avant. Une fois implanté à bord, le moteur développe 662 kW / 900 ch. Son couple de 1250 Nm est limité à 1050 Nm par respect pour la boîte de vitesses automatique 9 rapports. De quoi propulser cette confortable berline 4 places de 0 à 100 km/h en 2,8s, à 200 en 9,7s et à 300 en 23,9s. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 330 km/h. La première du genre avait atteint 362 km/h en 2006.

Si Brabus nous a habitué à une certaine sobriété des lignes ces dernières années, la famille Rocket ne se préoccupe pas de ce genre de considérations... Outre les entrées d'air mentionnées plus haut, on ne pourra pas manquer les ailes élargies (en carbone) qui ajoutent 7,8 cm à la largeur ou l'aileron fixe. Les jantes de 21 (295/30 ZR 21 à l'avant) et 22 pouces (335/25 ZR 22 à l'arrière) adoptent un dessin assez inhabituel chez le préparateur, avec un disque aérodynamique en carbone ajouté au dessus des 10 branches.

Notre avis, par leblogauto.com

Brabus deviendrait-il raisonnable en délaissent la gros V12 ? Pas vraiment vu les performances de l'engin. Un des rares à afficher une valeur pour le passage de 0 à 300 km/h... 10 exemplaires seulement, à 435800 €. Ajoutez à cela la TVA, plus le malus pour les 260 g/km de CO2 et l'on passe allègrement le demi-million. Mais il y a peu de chances de voir immatriculé en France cet engin qui pourrait presque sembler être issu d'un monde parallèle.

Pour résumer

Régulièrement, Brabus reprend l'appellation Rocket pour une préparation des plus extrêmes. C'est cette fois-ci l'AMG GT 4 portes qui sert de base. Ses 10 exemplaires sortiront des ateliers de Bottrop avec 900 ch tirés de leur V8 4.5 Biturbo.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.