par Bernard Fournol

Bilan mars 2022: France

Le repli du marché s'accentue, même si les comparaisons avec mars 2020, 15 jours de confinement, ou 2021, à +190%, restent fortuites. A de rares exceptions près, la baisse touche tous les acteurs du marché.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le repli du marché s'accentue, même si les comparaisons avec mars 2020, 15 jours de confinement, ou 2021, à +190%, restent fortuites. A de rares exceptions près, la baisse touche tous les acteurs du marché.

Ce coup de froid affecte particulièrement les deux ténors français. Les parts de marchés de Peugeot et de Renault sont basses, sous les 15%. Ces deux marques chutent de plus de 30%. On ne compte que quatre Renault dans le Top 20. La Clio V est loin des niveaux de ventes de sa devancière, seul l'Arkana continue à jouer le Joker efficace. Chez Peugeot, la 308 tient enfin une bonne place dans le Top des ventes, alors que la 2008 dégringole. Toujours chez Stellantis, Fiat, Opel et Citroën sont sur une même pente glissante. Des résultats à relativiser pour la marque aux chevrons, très -trop- en verve l'an dernier à +255% et qui place sa C3 sur la deuxième marche du podium. Seul Dacia semble à l'épreuve de toutes les crises et se classe en embuscade derrière Citroën, malgré une Spring en retrait.

Du côté des marques étrangères, les baisses des ventes chez Toyota, handicapé par une Yaris en petite forme, Daimler, Nissan ou encore Volvo sont comparables à la moyenne du marché. Chez Volkswagen, les résultats sont disparates, avec Cupra en pointe, même si ces bons résultats sont au détriment de Seat.

Ford reprend quelques couleurs, aidé par sa Puma, Hyundai-Kia continue a afficher une santé éclatante, tout comme Tesla dont le Model 3 occupe la 7ème place des ventes dans l’hexagone.

Côté motorisation, le moteur Diesel n'a convaincu que 13.3% des acheteurs le mois dernier. Un chiffre à comparer aux 12.5% de 100% électriques et aux 24.9% d'hybrides. Les modèles roulant à l’Ethanol, à plus de 2% du marché, comme les modèles au GPL, 3.7% connaissent un net regain d'intérêt.

Via PFA

Ventes par modèles mars 2022

1 Peugeot 208 (7 831)

2 Citroën C3 (6 482)

3 Dacia Sandero (6 560)

4 Renault Clio V ((5 687)

5 Renault Captur (4 609)

6 Peugeot 308 (4 091)

7 Tesla Model 3 (3 882)

8 Peugeot 3008 (3 753)

9 Peugeot 2008 (3 598)

10 Citroën C3 AC (3 351)

11 Renault Arkana (3 244)

12 Ford Puma (3 226)

13 Dacia Duster (2 622)

14 Fiat 500 (2 556)

15 Renault Twingo (2 422)

16 Volkswagen Polo (2 263)

17 Volkswagen T-Roc (2 220)

18 Dacia Spring (2 111)

19 Toyota Yaris (2 001)

20 Citroën C4 (1 784)

Ventes par marques et groupes

Pour résumer

Le repli du marché s'accentue, même si les comparaisons avec mars 2020, 15 jours de confinement, ou 2021, à +190%, restent fortuites. A de rares exceptions près, la baisse touche tous les acteurs du marché.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.