par Patrick Garcia

Austin-Healey exhumé

La fièvre acheteuse (de compagnies britanniques automobiles) bat son plein au Royaume bien désuni. MG-Rover derrière la muraille, TVRusse, MINI de Munich, Vauxhall cowboy etc etc, toute l'industrie anglaise historique passe dans les mains de riches patrons, souvent étrangers. Fort marri de n'avoir pu récuperer les cendres de MG-Rover, le professeur Krish Bhaskar s'est mis en tête de ressusciter Austin-Healey. Prestigieuse association d'une marque iconique et d'un Donald toujours inspiré, les enfants engendrés sont encore aujourd'hui rangés au rayon des autos mythiques, recherchés des collectionneurs. Des 100 S au 3000 mk3 en passant par l'amphibienne Sprite, les productions d'Austin-Healey ont marqué leur époque, au sortir de la guerre.  Le Prof. Bashkar a flairé la grande sensibilité actuelle des anglais au maintien d'une production nationale d'automobile drapée de l'Union Jack et profitant du fait que Peugeot quitte bientôt un site industriel des West Midlands, il envisage de réhabiliter l'usine pour produire 4 nouveaux modèles.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La fièvre acheteuse (de compagnies britanniques automobiles) bat son plein au Royaume bien désuni. MG-Rover derrière la muraille, TVRusse, MINI de Munich, Vauxhall cowboy etc etc, toute l'industrie anglaise historique passe dans les mains de riches patrons, souvent étrangers. Fort marri de n'avoir pu récuperer les cendres de MG-Rover, le professeur Krish Bhaskar s'est mis en tête de ressusciter Austin-Healey. Prestigieuse association d'une marque iconique et d'un Donald toujours inspiré, les enfants engendrés sont encore aujourd'hui rangés au rayon des autos mythiques, recherchés des collectionneurs. Des 100 S au 3000 mk3 en passant par l'amphibienne Sprite, les productions d'Austin-Healey ont marqué leur époque, au sortir de la guerre.  Le Prof. Bashkar a flairé la grande sensibilité actuelle des anglais au maintien d'une production nationale d'automobile drapée de l'Union Jack et profitant du fait que Peugeot quitte bientôt un site industriel des West Midlands, il envisage de réhabiliter l'usine pour produire 4 nouveaux modèles.

Les moyens ne manquent semble t'il pas puisque les 1 milliards de £ requis à cette entreprise ne l'effraie pas le moins du monde. Plus étonnant, il veut également ressusciter Riley (comme concurrente des Mercedes CLS) et Wolseley (avec 3 SUV) dans un élan de générosité un peu facile que l'obtention des droits d'utilisations des noms (Austin-Healey à la famille Healey, Riley à BMW et Wolseley à Nanjing automotive) risque d'éteindre assez rapidement !
Comme quoi, la frustration peut provoquer l'aveuglement, même chez un professeur....

source:autoexpress

Pour résumer

La fièvre acheteuse (de compagnies britanniques automobiles) bat son plein au Royaume bien désuni. MG-Rover derrière la muraille, TVRusse, MINI de Munich, Vauxhall cowboy etc etc, toute l'industrie anglaise historique passe dans les mains de riches patrons, souvent étrangers. Fort marri de n'avoir pu récuperer les cendres de MG-Rover, le professeur Krish Bhaskar s'est mis en tête de ressusciter Austin-Healey. Prestigieuse association d'une marque iconique et d'un Donald toujours inspiré, les enfants engendrés sont encore aujourd'hui rangés au rayon des autos mythiques, recherchés des collectionneurs. Des 100 S au 3000 mk3 en passant par l'amphibienne Sprite, les productions d'Austin-Healey ont marqué leur époque, au sortir de la guerre.  Le Prof. Bashkar a flairé la grande sensibilité actuelle des anglais au maintien d'une production nationale d'automobile drapée de l'Union Jack et profitant du fait que Peugeot quitte bientôt un site industriel des West Midlands, il envisage de réhabiliter l'usine pour produire 4 nouveaux modèles.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.