Accueil Actualités Entreprise Nanjing Automotive emporte Rover

Nanjing Automotive emporte Rover

140
18
PARTAGER

Picture_1 And the winner is…. Nanjing Automotive! L’épilogue du feuilleton de la reprise des actifs restants de Rover MG vient d’être donné par PWH, l’administrateur judiciaire qui a donc choisi le plus petit des constructeurs chinois comme repreneur. Martin Leach et SAIC n’ont pas été retenu, et David James le sauveur du Dôme du Millenium pensait reellement avoir une chance mais c’est le troisième larron, le plus discret, qui emporte les restes.
Et de restes, il est question puisque nous nous rappellons que les droits de fabrication des Rover 25 et 75 appartiennent à SAIC. Pour la 45, c’est vers Honda qu’il faut se retourner et pour pouvoir jouir de l’écusson Rover, il faudra taper à la porte de BMW ! Belles batailles d’avocats en perspective pour le nouveau propriétaire qui pense toutefois pouvoir légalement relancer des productions de MG 25 et 75 (?) ainsi que de nouveaux modèles de gamme moyenne ou petite ainsi que sportifs sous le badge MG.
Malgré toutes ces perspectives, la firme dit pouvoir mettre en oeuvre ses plans qui comportent une délocalisation partielle de la production en Chine, mais aussi la création d’une structure Research & Development en Angleterre. L’usine de LongBridge, ainsi que d’autres aux UK, pourraient retrouver une certaine activité mais tout ceci reste au conditionnel. Après l’épreuve des juges, celle du terrain apportera une réponse plus concrète à tous les anciens employés de la firme anglaise. Good luck.

source:BBCnews

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Nanjing Automotive emporte Rover"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Arnaud
Invité

Ils ont aussi racheté Powertrain qui fait les célèbre moteurs série K.
Tous les moteurs seront donc fabriqués en Chine…

http://mgcontact.free.fr/

P.Garcia
Invité

précisions utiles en effet. Le montage final des 80 000 autos/an prévues à terme devrait se faire en Angleterre avec le retour à l’emploi de 2000 personnes. Reste que les effectifs etaient de 6000 et que les syndicats donnaient priorité à l’offre de SAIC qui prevoyait plus de ré-emplois.Prix des restes: 87 millions de $

Christophe
Invité

C’est tout de même bien qu’ils se soient battus jusqu’au bout et que quelque chose subsiste, contrairement à ce qui c’est passé avec l’usine Matra Automobiles de Romorantin!

P.Garcia
Invité

disons que pour Matra les repreneurs n’étaient pas aussi nombreux. Heureusement Pininfarina a récupéré une partie des actifs (à bon prix c’est sur)et sauvegardé une partie de l’activité.Et puis Renault dans l’histoire n’est pas tout blanc puisque Matra n’avait plus de modèles en production contrairement à Rover.

petit remi
Invité

better than nothing, ou mieux que rien. La chute de rover etait inevitable sans aucun investissements ou etudes depuis 2000 et l’abandon par bmw( qui s’est bien servie au passage…) Malgre le fait que Rover Mg ait été depuis 30 ans une usine a gaz anglaise, je reste malgré tout fan de la premiere heure(et de ma premiere austin metro) et serai fidele a ce nouveau repreneur. Mieux vaut renaitre de ses cendres que pas renaitre du tout. Et ca Mg Rover en a l’habitude…
It’s not over Rover! makes my dreams come true…
En atendant de voir ce que ca donne!

wpDiscuz