par Patrick Garcia

Audi R10 de plus près

Audi a dévoilé sa R10 et voici quelques précisions sur la polémique qui lui sert de propulseur, son V12 Biturbo Diesel.
Le bébé cube 5,5 litres pour une puissance annoncée supérieure à 650 ch et une valeur de couple kollossale de 1100 Nm. Pour le "fan vert", Audi met l'accent sur la présence de 2 filtres à particules et avance qu'il sera difficile de reconnaitre son moteur Diesel au premier passage.
La pression dans le système d'injection est de 1600 bar et le couple maxi sera situé entre 3000 et 5000 tr/mn. Melomanes adeptes du métal hurlant, passez votre chemin.
Comparé à la R8, l'empattement est allongé et les pneus avant larges sont spécifiques. Les partenaires parties prenantes de ce projet ambitieux sont Bosch, Michelin et Shell.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Audi a dévoilé sa R10 et voici quelques précisions sur la polémique qui lui sert de propulseur, son V12 Biturbo Diesel.
Le bébé cube 5,5 litres pour une puissance annoncée supérieure à 650 ch et une valeur de couple kollossale de 1100 Nm. Pour le "fan vert", Audi met l'accent sur la présence de 2 filtres à particules et avance qu'il sera difficile de reconnaitre son moteur Diesel au premier passage.
La pression dans le système d'injection est de 1600 bar et le couple maxi sera situé entre 3000 et 5000 tr/mn. Melomanes adeptes du métal hurlant, passez votre chemin.
Comparé à la R8, l'empattement est allongé et les pneus avant larges sont spécifiques. Les partenaires parties prenantes de ce projet ambitieux sont Bosch, Michelin et Shell.

Les débuts en compétition de l'athlète au gazole s'effectueront dans un pays ou Diesel reste une marque de jeans, à savoir les Etats Unis. En mars 2006, la R10 s'élancera pour les 12h de Sebring en tentant de convaincre, et les supporters de l'Endurance, et les américains du bien fondé de la technologie Diesel.
La suite se jouera aux 24h du Mans où Audi compte bien asseoir définitivement son image de technicien motoriste hors norme que les prouesses de consommation et de performances réalisés par l'ancien moteur à Injection Directe (FSi) de sa R8 ont contribué à developper.

L'avenir est au Gazole selon Martin Winterkorn, le boss de la marque aux anneaux, et Audi qui livre une auto sur 2 équipée d'un TDi espère retirer de cette expérience des enseignements qui les porteront au sommet de la hiérarchie du secteur.

Les premiers test ont été réalisés fin Novembre et l'équipe en charge de la R10 sera sous les ordres de Reinhold Joest dont nombres d'autos, depuis l'ère Porsche, ont emporté les 24h du Mans.

Lire également: Audi R10 avant l'heure
                        Audi R10 se dévoile demain
                        24h du Mans: victoire d'Audi

   

Pour résumer

Audi a dévoilé sa R10 et voici quelques précisions sur la polémique qui lui sert de propulseur, son V12 Biturbo Diesel.
Le bébé cube 5,5 litres pour une puissance annoncée supérieure à 650 ch et une valeur de couple kollossale de 1100 Nm. Pour le "fan vert", Audi met l'accent sur la présence de 2 filtres à particules et avance qu'il sera difficile de reconnaitre son moteur Diesel au premier passage.
La pression dans le système d'injection est de 1600 bar et le couple maxi sera situé entre 3000 et 5000 tr/mn. Melomanes adeptes du métal hurlant, passez votre chemin.
Comparé à la R8, l'empattement est allongé et les pneus avant larges sont spécifiques. Les partenaires parties prenantes de ce projet ambitieux sont Bosch, Michelin et Shell.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.