Audi : 4 dirigeants inculpés aux Etats-Unis suite au dieselgate
par Elisabeth Studer

Audi : 4 dirigeants inculpés aux Etats-Unis suite au dieselgate

La justice fédérale de Detroit vient d'inculper cette semaine quatre dirigeants d'sur le scandale du trucage des émissions polluantes, le dieselgate. 

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

La justice fédérale de Detroit vient d'inculper cette semaine quatre dirigeants d'Audi, marque détenue par Volkswagen, dans le cadre de l’enquête du gouvernement américain sur le scandale du trucage des émissions polluantes, le dieselgate. 

Parmi les douze chefs d'accusation qui pèsent contre les accusés, figurent en tout premier lieu les soupçons de conspiration, fraude et violation du Clean Air Act.

Pour rappel, en septembre 2015, VW a admis avoir secrètement installé un logiciel dans près de 500 000 véhicules américains en vue de falsifier les tests d'émissions de gaz d'échappement imposés par le gouvernement. Au total, 13 personnes ont été inculpées aux États-Unis dans le cadre de cette affaire, y compris les quatre directeurs d’Audi.

Les inculpés tous membres de la division de développement des moteurs d’Audi

Les directeurs Richard Bauder, Axel Eiser, Stefan Knirsch et Carsten Nagel travaillaient tous dans la division de développement des moteurs d’Audi en Allemagne. Bauder était responsable du département Développement du moteur diesel chez Audi.

Un porte-parole du ministère de la Justice a déclaré qu'aucun d'entre eux n'était en détention. Ils devraient être en effet en Allemagne à l'heure qu'il est. Pays qui n'extrade pas ses ressortissants vers des pays extérieurs à l'Union européenne.

En juillet 2017, le gouvernement avait d'ores et déjà inculpé un ancien directeur d'Audi, Giovanni Pamio. Le nouvel acte d’accusation constitue un élargissement important des enquêtes criminelles du gouvernement.

Plusieurs modèles concernés

Les quatre dirigeants sont notamment accusés de conspiration, laquelle aurait été menée en vue de se soustraire aux normes d’émission américaines concernant les véhicules diesel vendus aux États-Unis avec des moteurs de 3,0 litres. Les modèles incriminés comprennent les Audi Q7 de 2009-2015 ainsi que les Q5, A6, A7 et A8 diesel et le VW Touareg. Ils sont accusés également de fraude informatique, de violation du Clean Air Act et de complot.

Le porte-parole de Volkswagen, Pietro Zollino, a déclaré que son entreprise continuait de coopérer aux enquêtes du ministère de la Justice sur la conduite de personnes. Ajoutant qu'il serait « inapproprié de commenter des cas individuels. "

Sources : VW, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La justice fédérale de Detroit vient d'inculper cette semaine quatre dirigeants d'sur le scandale du trucage des émissions polluantes, le dieselgate. 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.