par Frederic Papkoff

Adieu à la BMW M6

Après cinq années, la BMW M6 tire sa révérence. Un adieu moteur V10 qui équipe les bolides. Cinq années de succès, qui seront probablement prolongés lors du renouvellement de la Série 6 l'an prochain...

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Après cinq années, la BMW M6 tire sa révérence. Un adieu qui était attendu après celui de la M5 et alors que BMW s'apprêtait à interrompre la production du moteur V10 qui équipe les bolides. Cinq années de succès, qui seront probablement prolongés lors du renouvellement de la Série 6 l'an prochain...

Apparue en 2005 en version coupé, puis dès 2006 en cabriolet, la BMW M6 peut se targuer d'avoir atteint de jolis scores de ventes. Ainsi, ce ne sont pas moins de 9.087 exemplaires de la version fermée et 5.065 de la version ouverte (soit un total de 14.152 M6) qui sont sortis des ateliers de BMW Motorsport.

Au cœur de la bête, le V10 5.0 de 507 ch et 520 Nm. Un moteur qui disparaît lui aussi, puisque l'on sait déjà que la prochaine génération de M5 (et sans doute la M6 si elle existe), adoptera un V8 suralimenté, downsizing oblige...

Le marché américain n'est pas étranger au succès de la M6, puisque près de la moitié de la production a franchi l'Atlantique : 3.538 coupés et 3.247 cabriolets. Viennent ensuite l'Allemagne (1.183 coupés et 541 cabriolets). Pour la troisième position, la Grande-Bretagne a absorbé quelques 619 coupés, mais le Canada a été le troisième marché du cabriolet, avec 209 unités.

Lire aussi : Un petit tour en BMW M6 Cabriolet

Source : BMW

Pour résumer

Après cinq années, la BMW M6 tire sa révérence. Un adieu moteur V10 qui équipe les bolides. Cinq années de succès, qui seront probablement prolongés lors du renouvellement de la Série 6 l'an prochain...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.