Accueil BMW BMW M5 : ce n’est qu’un au revoir

BMW M5 : ce n’est qu’un au revoir

69
8
PARTAGER

Après cinq années de bons et loyaux services, la production de l’actuelle génération de la BMW M5 (E60/E61) vient de toucher à sa fin, suite logique après la Série 5 F10, permettant au constructeur à l’hélice d’atteindre un chiffre de production record. Entre son lancement et cette fin annoncée, 20 548 unités auront finalement été produites à raison de 19 523 sedan et 1 025 breaks, ce dernier ayant été lancé en 2007.

Avec son V10 de 507 ch, la M5 de quatrième génération a donc dépassé les attentes et surpassé les objectifs fixés par le constructeur à l’hélice. Rappelons à titre informatif que la première M5 du nom voyait le jour en 1984 (version HDG Série 5).

Pour en revenir à cette ultime version, 8 800 véhicules ont été vendus aux États-Unis loin devant le marché allemand (1647 unités), la Grande-Bretagne et d’Irlande 1 776 véhicules vendus. Suivent le Japon (1357 unités) à la quatrième place parmi les marchés les plus importants pour la berline BMW M5 puis l’Italie (512).

La BMW M5 Touring connut la plus grande popularité en Allemagne (302 unités), la Grande-Bretagne et d’Irlande (208) et en Italie (184).

Désormais qu’attendre de la future M5 ? On en revient à une présentation au Mondial de Paris où elle troquera son V10 contre le V89 4.4 l des X5M et X6M dans une déclinaison poussée à quelques 580 ch / 600 ch. Son lancement est escompté début 2011.

A lire également. Spyshot : BMW M5 et Photoshop disasters: la BMW M5 contrefaite de Car & Driver.

A voir également. Galerie Série 5 M Sport Package.

P90062170P90062165P90062169P90062158P90062170

Source : BMW.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz