Accueil Nissan Conduite autonome : WeRide resserre ses liens avec Nissan

Conduite autonome : WeRide resserre ses liens avec Nissan

0
7
PARTAGER

WeRide, start-up de conduite autonome basée en Chine, a annoncé mercredi qu’elle allait approfondir le développement conjoint avec Nissan de la technologie de conduite autonome pour le marché chinois. Une annonce qui intervient alors que la société vient de lever parallèlement 310 millions de dollars pour atteindre une valorisation de 3,3 milliards de dollars.

L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi met la main au portefeuille

WeRide, qui teste des véhicules en Californie, dans la région de son siège social à Guangzhou (sud de la Chine) et dans la ville centrale de Zhengzhou, n’a pas divulgué de détails sur le montant du financement.

Dirigé par le fondateur Tony Han, la société développe une norme autonome de niveau 4, dans laquelle le véhicule peut gérer tous les aspects de la conduite dans la plupart des circonstances sans intervention humaine.

Les investisseurs pour le cycle de financement de 310 millions de dollars comprennent l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et le Fonds de réforme structurelle de la Chine.

Ashwani Gupta, Directeur opérationnel de Nissan, a déclaré à cette occasion que dans un contexte où la Chine était à l’avant-garde pour aider à définir l’avenir de la mobilité, le constructeur était ravi de s’associer à WeRide pour apporter des technologies et des services encore plus innovants afin d’enrichir la vie du peuple chinois.

Conduite autonome : solution pour livrer en période Covid

À Guangzhou, où plusieurs cas de COVID-19 ont été signalés ces dernières semaines, WeRide et plusieurs autres entreprises de conduite autonome, y compris Pony.ai, soutenue par Toyota, livrent des biens essentiels aux résidents des communautés fermées à l’aide de véhicules à conduite autonome.

Sources : Reuters, WeRide

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Conduite autonome : WeRide resserre ses liens avec Nissan"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amigo57
Invité

Il faut boycotter la conduite autonome car c’est une étape avant l’interdiction de conduire.

Thibaut Emme
Admin

En même temps, est-ce un problème de ne plus avoir à conduire sur la route ? Il restera les circuits, plus sûrs.
Je ne conduis pas le train ni l’avion dans lequel je monte… 😉

amigo57
Invité

C’est un problème pour celui qui aime conduire et qui ne peut avoir un circuit tous les jours.

KifKif
Invité

Celui qui aime conduire, c’est déjà mort…

bzep
Invité

Certes mais on parle de conduites particulières et personnelles pas de conduites collectives ! On se dirige vers une société très inégalitaire socialement et technologiquement. Ce n’est pas top quand même ! En même temps il faut continuer à évoluer dans tous les domaines mais prend-on le temps de se poser pour réfléchir discuter philosopher analyser, j’en doute, quand on voit la vitesse de remplacement des thermique par les VE, c’est très (trop?) rapide. Le pire est que nous n’avons pas le choix, probablement parce qu’on a trop tardé.

versdemain
Invité

A mon avis;
Les véhicules autonomes vont couter très très chère. Il devront donc tourner sur la route 24/24 pour être rentabiliser.

Ils seront donc à terme le remplacement des compagnies de taxis ou vtc avec chauffeurs.

Cependant ils ne remplaceront pas la voiture individuel (bien moins chère), sauf dans les grands centre villes ou ou il n’y aura plus de place pour ce garer, et où seul les vtc (avec ou sans chauffeur) pourront y circuler.

Enfin d’ici 20 ans je présume ?

amigo57
Invité

Ma vision de l’avenir,smartphone obligatoire pour remplacer tout les papiers et commander un trajet en véhicule autonome avec payement immédiat,si pas de sous on reste a la maison ou l’on va à pieds.

wpDiscuz