Accueil Ford Ford passe au 100% électrique en Europe pour 2030

Ford passe au 100% électrique en Europe pour 2030

0
36
PARTAGER
Ford Mustang Mach E

Quelques jours après Jaguar, c’est au tour de Ford d’annoncer son avenir à 100% électrique. Pour la marque américaine, ce sera 2030… en Europe du moins et pour les véhicules particuliers. D’ici là, les hybrides rechargeables vont aussi conquérir largement l’ovale bleu.

  • Voitures particulières 100% hybride rechargeable ou électrique en 2026, 100% électriques en 2030
  • Tous les modèles utilitaires disponibles en versions électrifiées d’ici 2024

Naguère seconde marque du continent, Ford est aujourd’hui distancé. L’année dernière, dans des circonstances de marché il est vrai inhabituelles, l’ovale bleu a glissé à la 6ème place des ventes, et en position de régresser à la 8ème en 2021 tant l’écart est réduit avec Skoda et Toyota. Et la rentabilité est certes retrouvée (au 4ème trimestre 2020), mais reste fragile même si l’objectif de 6% de marge EBIT reste maintenu. Il est néanmoins encore trop tôt pour évoquer un départ de Ford d’Europe, mais les nouvelles annonces pourraient être celles du plan de la dernière chance. Ford est industriellement présent en Europe depuis 1911 (Grande-Bretagne / 1926 en Allemagne). Mais comme l’a prouvé le groupe américain en annonçant il y a quelques semaines la fermeture de toutes ses usines au Brésil avant fin 2021, les décisions radicales sont de mise, peu importe l’histoire.

Le nouveau plan, qui concerne uniquement l’Europe donc, met donc l’accent, surprise, sur l’électrique. Deux étapes pour les voitures particulières : 2026 et 2030. En 2026, toute la gamme sera composée de modèles hybrides rechargeables ou électriques. Exit les moteurs essence ou diesel, même hybride s’ils ne sont pas dotés d’une prise. Et dès 2030 Ford sera 100% électrique en Europe. Sachant que la gamme ne comporte à ce jour que le Mustang Mach E en électrique, et les Kuga et Explorer en hybride rechargeable…

Pour les véhicules utilitaires, la décision est moins radicale. En 2024, tous les modèles utilitaires (Ranger et famille Transit donc) proposeront soit de l’électrique, soit de l’hybride rechargeable. Des offres qui ne remplaceront pas totalement les modèles thermiques, mais qui représenteront néanmoins 60% des ventes en 2030.

Le seul modèle électrique de la gamme est actuellement importé. La production en Europe débutera en 2023 à Cologne, et il s’agira d’un modèle sur la base de la plateforme MEB de Volkswagen. Un second modèle sur cette même base est toujours « envisagé » mais pas encore fermement décidé (alors qu’il est évoqué depuis plus de 18 mois). L’usine de Cologne, berceau historique de la marque en Europe créé en 1929, deviendra le Ford Cologne Electrification Center, via un investissement de 830 millions d’euros (1 milliard de dollars).

Notre avis, par leblogauto.com

La situation évolue rapidement et les constructeurs accélèrent dans leur transition électrique. Et la question n’est plus aujourd’hui se savoir qui proposera combien de modèles électriques dans sa gamme en 2025 ou 26. Avec les normes Euro7 et les multiples interdictions qui se profilent dans différentes villes ou pays, la question devient « pour quand le passage au tout électrique ? ». Ford a tranché, ce sera 2030. Mais pour y parvenir le constructeur américain part de loin…

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Ford passe au 100% électrique en Europe pour 2030"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Ne pas oublier que Ford est dans une période de très grosse restructuration.
La gamme 2030 n’aura rien avoir avec se que nous connaissons. Surement bien moins de modèles et bien plus partagés avec d’autres constructeurs ( VW).

En 2014 Ford proposé en Europe ( 2012 aux USA) la très peu convaincante Focus Electric.
6 ans (8ans par rapport aux USA) plus tard Ford Europe n’a que la mache dans sa gamme Europe. En 1 génération pas beaucoup de mouvement.
Encore le temps d’une grosse génération pour Ford pour atteindre cet objectif.

Tcho
Invité

Ça commence à être lourds vos articles 1er Avril en plein Février, déjà 2 en 2 jours …

Qui va acheter une Ford (véh généraliste) en 2030 dont les tarifs prendront 10 à 15K€ selon le type de motorisation ? C’est insensé, tout le monde est devenu fou dans cette industrie. Ça me rappelle les projections délirantes de Ghosn en 2011 sur 1,5 millions de ZOE vendues en 2016.

Pas d’infrastructure de qualité, passage forcé au tout électrique, les ventes de voitures vont chuter comme jamais à ce rythme là. Et si c’était ça la vraie révolution ?

Sylver
Invité

D’ici 2030 ce seront les voitures thermiques qui sont impayables 🙄 Déjà aujourd’hui entre une Golf et une ID3 ça se joue à pas grand chose…

Tcho
Invité

La Golf démarre à 27500€, la ID3 à 34000€. Le dumping étatique, ça marchera pas en 2030. En sachant que l’intérieur de la ID3, c’est celui d’une ZOE de 2012.

Sylver
Invité

Et l’évolution du prix des électrique à la baisse sera encore plus significative. Le croisement est prévu pour 2023…24…25 (en function des segments aussi)

Sylver
Invité

Le coût d’une voiture ce n’est pas uniquement son prix d’achat! Mais bon, si l’intérieur est celui d’une Zoe de 2012, effectivement ça va être un flop commercial d’après les expert du blog auto…

darkargos
Invité
Ils essaient tous de prendre position avant le déferlement chinois. Prends ce qui s’est passé dans les smartphones et reproduit le à l’identique dans l’automobile en Europe. Si je t’avais dit en 2009 que Nokia ou Blackberry disparaîtrait sous 5 ans, personne ne l’aurait cru. l’Europe par sa législation pro électrique et surtout anti thermique est en train de favoriser la suprématie des marques chinoises. D’où mon idée de concentrer ses moyens sur deux ou trois marques par groupe pour couvrir tous les segments . De Meo a très bien compris ça pour l’Alliance. Tout l’inverse de Stellantis avec ses… Lire la suite >>
Tcho
Invité

Pourquoi ne pas singer Toyota (tout hybrid) ou Peugeot (thermique et électrique) ?

Invité
Certains semblent ne pas voir la réalité du changement de paradigme en cours. Un peu comme ceux qui criaient au fou entre 1899 et 1920 lorsque le monde à subitement tourné le dos à la traction hippomobile (et son économie millénaire) au profit de l’automobile. Non seulement les investissements mondiaux lourds quittent le pétrole pour le VE (des dizaines d’usines de batteries comme de plate-formes sont en cours de montage ou d’adaptation dans le monde), 100% des constructeurs ont admis le virage en cours mais les pétroliers eux même tournent la page du tout pétrole (Total, Shell etc..). Nous ne… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Comparaison n’est pas raison et le passage de l’hippomobile au moteur thermique était une évolution normale dans une période de moins large instruction aux technologies.

Personne ne s’est offusqué du CD ou de la carte mémoire sachant que c’était une évolution technologique normale.

Oui, nous allons passer aux VE, mais pour de mauvaises raisons. La seule liberté normale aurait été de laisser libre choix comme tu peux préférer le vinyle à la puce chinoise. Et si plus personne ne souhaite de thermique, puisque l’electrique c’est si ‘beaucoup mieux ‘ , pourquoi forcer la main ?

SGL
Invité

« … nous allons passer aux VE, mais pour de mauvaises raisons »
Pourquoi ?
Rien ne nous interdit, nous Européens de fabriquer des puces, des batteries, des centrales nucléaires, des EnR.
Rien ne nous interdit, de recréer des emplois, de vouloir diminuer un peu la pollution, de gérer notre indépendance sur nos produits, sauver nos entreprises, etc.

SGL
Invité

@Tcho, vous ne vous rendez pas compte de la situation !
La VT à du plomb dans l’aile durablement d’année en année… c’est la vérité et il n’est pas question d’être PRO ou ANTI VE pour dire cela !

SGL
Invité

Ghosn en 2011 avait raison… Sur le principe … mais tort d’avoir raison trop tôt ! (Apparemment 10 ans trop tôt, ce qui est énorme… et quelque part une faute grave pour un dirigeant)

SGL
Invité

@Tcho, 95 % des VE se recharge à la maison la nuit… le trajet moyen est de 30 km … pour une autonomie de 300 km en moyenne pour les VE à partir de 2019.
Donc, pour un minimum de 30 % (attention pas 100 %) il y a zéro problème depuis 2019 sur les VE !
Sauf les recharges dans les villes pour les citadins… ou les problèmes de recharges sont encore énormes durablement.

Achille Talon
Invité

Et quand on habite dans un immeuble, on recharge comment?
Ca fera beaucoup de fils électriques à sortir par les fenêtres…
Je ne peux pas acheter de VE pour cette raison, tout simplement.
Donc si je ne déménage pas, je ne pourrais plus acheter de voiture neuve, parce que je vois mal les propriétaires claquer des dizaines de milliers d€ pour poser des bornes sur les parkings.

SGL
Invité

C’est effectivement un problème de taille, c’est pour cela que j’en parle… Un problème mille fois plus que d’avoir des bornes de recharge le long de nos trajets !

Polaris
Invité

95% des VÉ se rechargent la nuit à la maison… parce que seuls les possesseurs de pavillon ou d’un parking individuel peuvent acheter un VE. Voyons les choses autrement : si 95% des VÉ sont rechargés la nuit à domicile, cela signifie que près de la moitié des automobilistes, ceux qui n’ont pas de place de parking attitrée électrifiable, sont de facto exclus de l’électromobilite.

wizz
Membre
Polaris Pourquoi si restrictif? On peut avoir un parking souterrain dans son immeuble, avec des places attitrées On peut aussi ne pas avoir de parking sous son immeuble, genre….immeuble haussmannien. Il est de plus en plus rare de voir des places libres en surface. Les gens louent alors un stationnement au mois, à l’année, dans ces parkings souterrains. http://cave-parking.com/prix-de-stationnement-dans-un-parking-public-souterrain-a-paris/ La suite, c’est relativement facile d’électrifier les places de stationnement. Il ne sera pas possible ou plus difficile de mettre 100kW pour chaque place. Mais il est relativement facile d’équiper chaque place d’une prise de 20A, 3.5kW. C’est faible, mais suffisant… Lire la suite >>
SGL
Invité

Après 2025, les VT vont prendre 10 à 20 % , et les VE baisseront de 10-20 % environ.
Forcément… C’est facile de deviner la suite !

Xavier
Invité

100% électrique, le titre est un peu… disons poliment, optimiste. C’est électrique ou hybride rechargeable. Le terme 100% est un peu trompeur mais incite à lire l’article, c’est de bomme guerre et on est habitué. Bien sûr certains diront mais hybride c’est électrique, oui , oui.
Les hybrides rechargeables progresseront et donneront sans doute envie d’être davantage rechargées. C’est sans doute la solution la plus facilement adoptée par les familles qui ne possèdent qu’une voiture ou pour la voiture familiale pour les autres.

Xavier
Invité

A part ça, toujours la pub vidéo auto, dont je pense qu’il faut parler de manière automatique 😉

Mwouais
Invité

@Xavier : je n’ai pas même vu que c’est de la pub, je croyais à un acte malveillant pour mesurer notre intérêt pour le site.

Liberté de rouler.. dans ce quon veut..
Invité
Liberté de rouler.. dans ce quon veut..

Si ford et les autres constructeurs autos fesaient des autos qui plaisent a la population, aux clients ils nauraient pas eu besoin de forcer pour vendre

Un coupé mustang a moteur electrique puissant de 300kw un coupé dodge challenger camaro electric une bmw serie 4 coupe ou berline electrique ou autres berlines ou pick up suv 4×4 electrique en gardant la propulsion ou l’integrale et le meme design carrosserie des modeles essence sa se vendrait mieux que ces poubelles de renault zoé nissan leaf ou prius….

Normalement cest le client qui est roi pas le vendeur.

kevinvdl
Invité

Après, l’expérience sur le marché montre que la e208 que tout le monde voyait être un énorme succès qui allait démonter la Zoé ne fonctionne pas tant que ça.

La preuve, le couple Clio-Zoé se vends plus que le couple 208 termique- e208

Donc pas sur que les merdes Zoe et leaf soit des si mauvais choix finalement.

Après, je te rejoint sur le faut qu’il pourrait être pas mal de proposer d’autres type de carroserie mais avoir un pick-up avec seulement 250-300km d’autonomie, je suis pas certains que ça serait tant vendeur que cela

Yorgle
Invité

Ford, et les autres OEM, ne forcent pas à la vente.
Ils doivent proposer 1. des véhicules homologués et 2. qui se vendent.
Or, euro7 a pratiquement tué le diesel, et donc les moteurs essence ne sont plus très loin derrière.
Et les segments en plein croissance sont les SUV (on peut en discuter, certains modèles sont sur un plateau) et les électriques.
Certes, cela ne plait pas forcément aux passionnés auto que nous sommes.

Christophe
Invité
« Avec les normes Euro7 et les multiples interdictions qui se profilent dans différentes villes ou pays, la question devient « pour quand le passage au tout électrique ? ». » A noter que dans les débats de la norme Euro 7, il y a l’intégration des particules d’abrasion. Rappelons que : – les particules sont le polluant le plus tueur, – 80 % du coût de la pollution du trafic routier est du aux particules, – il n’y a pas de seuil d’innocuité pour les particules, – sur les véhicules récents (y compris diesel) l’ultramajorité des particules provient des phénomènes d’abrasion… Lire la suite >>
wpDiscuz