Accueil 4x4 Aznom Palladium : mais que prennent-ils comme drogue ?

Aznom Palladium : mais que prennent-ils comme drogue ?

0
35
PARTAGER

A la base, Aznom fabrique des sacs qui utilisent à la fois le cuir et le carbone. Eh bien, ils auraient sans doute dû en rester là au lieu de présenter l’Aznom Palladium.

Palladium comme le nom de l’élément chimique voisin du platine que l’on utilise en alliage ou en chimie. Ou comme de nombreuses boîtes de nuit aux basses trop fortes. Et donc, pour Aznom, c’est le nom de cette nouvelle voiture unique (ouf !) sortie par Aznom Automotive, la branche automobile artisanale d’Aznom. L’entreprise sise près du circuit de Monza en Italie fait mal à la réputation des designers Italiens non ?

Chez Aznom, on peut tout faire sur-mesure, même une Fiat Panda ! En 2018, Aznom présentait l’Atulux, un pickup de luxe. Le Palladium, pour sa part, est une sorte de Rolls Royce surélevée et malmenée niveau dessin. Il faut dire que les dessous sont empruntés à un Dodge RAM 1500. Oui oui ! La face avant est très spéciale et singe celles de Rolls Royce. Le profil lui aussi est très spécial avec un énorme montant arrière avec un « hublot » et une descente de pavillon très longue. Cela aboutit sur une partie arrière avec un porte-à-faux imposant lui aussi. Ni hayon ni coffre habituel. Le Palladium a une sorte de tiroir qui n’a pas l’air pratique du tout.

Obèse et mal-pratique

Le bestiau mesure près de 6 mètres de long avec un empattement de 3,67 m. Deux mètres de large, pour presque autant de haut ! C’est tellement disproportionné que les jantes de 22 pouces ressemblent à des roulettes de 13 pouces sur une voiture normale. Un gros pavé bien lourd. En effet, le Palladium pèse 2 650 kg sur la balance. Pour bouger ce monstre, il y a un V8 biturbo essence de 5,7 litres qui développe 710 chevaux et surtout 950 Nm de couple.

Le moteur est accouplé à une transmission automatique à 8 rapports en simple propulsion. Ca va ruer dans les brancards. Résultat, un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes pour une vmax annoncée à 210 km/h.

Pour l’intérieur, c’est celui du RAM 1500. Aznom se « contente » de tout recouvrir de cuir ou de bois. Mais, on voit bien l’origine utilitaire du véhicule même si l’immense accoudoir central est gainé de cuir. En théorie, c’est à l’arrière qu’on est le mieux installé. On pourrait faire un reproche à Aznom, c’est de ne pas avoir changé la banquette pour deux fauteuils individuels. Ici, le maintien latéral ne doit pas être au top. Toutefois, les passagers se consoleront avec des réfrigérateurs, des verres en cristal, une moquette épaisse, etc.

Notre avis, par leblogauto.com

BERK ! Oui, c’est très péremptoire et purement subjectif. Mais, à ce niveau de laideur, est-ce encore subjectif ? Tout dégouline de mauvais goût. Déjà, prendre un RAM 1500 comme base, pour faire une pseudo-berline de luxe surélevée semble incongru. Mais, la surenchère de cuir et de bois fait bien trop ostentatoire pour une voiture de luxe.

On dirait que Aznom Automotive a eu peur que l’on ne voit pas assez que c’était une voiture de luxe.

Bref, c’est une sorte de faux sac Vuitton clinquant, mâtiné de boîte de nuit de campagne au son bien trop fort et servant un mauvais whisky coupé au soda et à l’eau.

En plus, on n’a pas l’air super bien installé à l’arrière. Le pire dans tout cela ? Aznom propose 10 exemplaires entièrement paramétrables selon les goûts des clients.

Bon, rendons à Aznom ce qui appartient à Aznom, ils emploient encore des techniques artisanales comme le martelage des panneau, la tannerie et la marquèterie et rien que pour cela il faut les saluer. Pour le reste…on vous laisse juge.

Caractéristiques techniques de l’Aznom Palladium

POWERTRAIN
V-shaped 8 cylindersBiturbo
Displacement5.7liters
Max. powerkw 522 -hp 710
Max. torque950 N/m at 4.200 rev.
Antipollution certificationEuro 6 D Temp
TRANSMISSION
Gearbox8-speed automatic
TransmissionRear-wheel drive or 4×4 modes, electronic autolocking differential
PERFORMANCE
Max. speed210 km/h limited
0 to 100 km/h4.5 sec.
BRAKES
Front408 x 34 mm ventilated discs
Rear380 x 28 mm ventilated discs
TIRES
Yokohama Advan Sport285/45ZR22
SUSPENSION
FrontIndependent with stabilizer bar
RearIndependent, 5 arms
DIMENSIONS
Lenght5960 mm
Width (without mirrors)2085 mm
Wheelbase3670 mm
Height1971 (standard setup)
Curbweight2650 Kg
Trunk space621 liters

Galerie de l’Aznom Palladium

Illustration : Aznom Automotive

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Aznom Palladium : mais que prennent-ils comme drogue ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Juste après manger… Ce n’est pas sympa.
On dirait un Hummer de ville à la Chinoise il y a 10 ans. (car maintenant, ils font des belles autos)

zafira500
Invité

Moi, ça me fait plus penser à une de ces horreurs russes.
Mais je confirme, le style de cette chose est très vomitif.

Mwouais
Invité

Nouvelle DS-X ?

Oups pardon, j’avoue c’est du troll.

SGL
Invité

Bon, c’est tellement gros que je te pardonne facilement… 😉
Mais en Corée du Nord, tu serais déjà sur la route du Goulag.

SGL
Invité

La Bentley Bentayga n’est pas non plus immensément plus belle !?

panama
Invité

C’est… baroque, comme les Italiens savent parfois faire.
Je ne suis pas choqué et ça ne choquera pas les clients chinois !

SGL
Invité

Pas faux !
C’est vrai que les Italiens peuvent les voitures les plus belles au monde… et sortir ça !

Yorgle
Invité

En effet chacun ses goûts.
On peut d’ailleurs se demander comment les chefs ont pu voir cette voiture et dire « ouais, c’est bon on tient quelque chose, on la présente à tout le monde ».
Ce qui me choque le plus, personnellement, c’est le manque de cohérence dans la voiture, comme si 50 stylistes avaient travaillé dessus, chacun dessinant sa pièce, sans parler aux autres.

Invité

Comme c’est charmant !

wpDiscuz