Accueil BMW BMW X2M Mesh Edition : crise d’ado stylistique ?

BMW X2M Mesh Edition : crise d’ado stylistique ?

0
15
PARTAGER
BMW

Vous êtes dubitatif vis-à-vis des stylistes de BMW depuis qu’ils se sont lancés à corps perdu dans la production de haricots transgéniques ? Cette série spéciale du X2 n’adopte pas la calandre hypertrophiée mais ose une approche qui ne va peut-être pas davantage vous rassurer…

BMW vend la Mesh

Non, ne l’appelez pas SUV compact. Le X2 M est, selon BMW, un Sports Activity Coupé (SAC, sic) qui revient ici dans une version inédite « Mesh Edition » dont le terme laissera libre cours à votre interprétation (une des significations du mot est « maille », qui pourrait faire référence au maillage spécifique de la calandre). Basée sur le modèle M Sport X, la M Mesh Edition incorpore des éléments de design qui doivent attirer des clients encore plus actifs et jeunes.

La calandre BMW M est en finition noir brillant avec, justement, une maille tridimensionnelle inspirée des voitures de course, ainsi qu’une nouvelle couleur « Frozen Black-Brown metallic » appliquée sur les inserts dans la garniture de pare-chocs, le revêtement des jupes latérales et des portes, ainsi que la garniture de passage de roue. En poupe, la partie basse du pare-chocs est revêtue du fameux Black High-gloss et les canules d’échappements également.

Le côté « fun » est apporté par des autocollants, notamment sur le capot et les portes avant et arrière, de couleurs orange vif, qui peuvent s’associer à une nouvelle peinture métallisée Brooklyn Grey exclusive à l’édition M Mesh. BMW propose aussi de nouvelles roues aérodynamiques M aux formats 19 et 20 pouces (en option) avec des inserts de la même couleur que les décalcomanies, noires ou orange…

L’édition M Mesh adopte le nouveau design frontal des autres modèles X2, dont les phares à LED avec une lumière intempéries intégrée. Les phares adaptatifs à LED avec une fonction matricielle à quatre segments sont disponibles en option. Une nouveauté est la projection d’un logo X2 depuis le rétroviseur extérieur côté conducteur dans le cadre du pack d’éclairage standard.

L’intérieur est moins clivant et plus chic avec des aménagements intérieurs bicolores de série, des sièges sport M avec appuie-tête intégrés, des revêtements en cuir Dakota en Alcantara de couleur moka et anthracite et de nombreuses touches spécifiques de finition, comme les surpiqûres contrastées orange sur les sièges, le tableau de bord et la console centrale, les baguettes décoratives intérieures en aluminium hexagonal anthracite, qui s’ajoutent aux éléments purement « M » tels que les pédales en acier inoxydable.

Cette X2 Mesh est proposée avec trois moteurs diesel (16d de 116 chevaux, 18d de 150 chevaux et 20d de 190 chevaux), deux essence (18i de 140 chevaux et 20i de 92CV) ainsi qu’une version hybride rechargeable xDrive25e de 220 chevaux.

Notre avis, par leblogauto.com

La question du style et de l’esthétique en général suscite des interrogations auprès des béhémistes, qui se demandent pour certains si BMW n’est pas en train de se perdre. Après, c’est une affaire de goût. Certains salueront pour une fois l’initiative décalée et un brin excentrique de BMW, alors que les voitures allemandes ne sont pas en général considérées comme des délurées, mais d’autres y verront une nouvelle faute de goût qui glisserait vers le tuning du dimanche.

Images : BMW

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "BMW X2M Mesh Edition : crise d’ado stylistique ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Mais quelle horreur …
y’a pas de doute, plus ça va, plus BMW se japonise dans son style. Cette série limitée fait sérieusement penser aux délires (qui ne rencontrent pas souvent le succès espéré) de constructeurs asiatiques (ou de Citroën!).
Déjà que la série 2 est loin d’être belle, on enfonce le clou histoire de s’éloigner encore plus de son positionnement et de son image de marque.
Clairement, BMW a quitté mon cœur.

beniot9888
Invité

L’extérieur est un peu tape à l’oeil, mais après tout, rien n’oblige à prendre cette finition si on en veut pas. L’intérieur est plus réussi.

Par contre, c’est quoi ça :
« Une lumière intempéries intégrée »

beniot9888
Invité

Au fait, ça coûte combien le survet’ à bandes « Mesh » ?

zeboss
Invité

wesh wesh la génération casquette à verlan vient encore de pefra…
SOS SOS on vient de perdre BMW….
changement climatique probable à Munich, un vent japonais vient de les frapper de plein fouet, les voilà fournisseurs de supports de tuning des banlieues Tokyoïtes…

Mwouais
Invité

C’est vrai que les touches de couleurs fluo sur une voiture, c’est très ciblé tokyoïtes et sniffeurs de bas quartiers.

darkargos
Invité

Parce que les inserts jaune fluo d’une 508 PSE et ses spoilers de boucliers à la Taxi 4 c’est de bon goût peut-être? Une DS7 Louvre avec son monogramme « Louvre » sur le capot, les portes, le hayon est certes plus sobre mais d’un goût tout aussi discutable, ils donnent un pin’s assorti aussi lors de la commande? Ca plaira aux chinois et aux millenials, et c’est bien tout ce qui compte pour BMW.

Mwouais
Invité

Bah, pourquoi pas…pour les autres.

C’est assez frais. Après tout une 2002 turbo n’était pas un modèle de deco extérieure. Le moteur en plus.

Ici, un 1.5d 116CH diesel, c’est un peu pauvre je trouve pour une BMW actuelle avec appellation de coupé.

Sur une série 1 plus utilitaire passe encore, sur celle-ci j’aurais du mal à m’y résigner.

wpDiscuz