Accueil PSA JV PSA / Dongfeng prolongée jusqu’en 2037

JV PSA / Dongfeng prolongée jusqu’en 2037

0
18
PARTAGER

Le Groupe PSA a décidé de prolonger de 10 ans, jusqu’en 2037, le contrat de sa Joint Venture (JV ou coentreprise en français) avec son partenaire chinois Dongfeng Motor.

Lever les inquiétudes sur le partenariat

Cette extension est destinée à apaiser les inquiétudes relatives à l’avenir du partenariat, a déclaré le constructeur chinois.

Pour rappel, Dongfeng Peugeot Citroën Automobile (DPCA) a été créé à Wuhan en 1992 en tant que société conjointe à parité entre Dongfeng et PSA pour produire des véhicules Peugeot et Citroën.

Selon Dongfeng, PSA souhaite relancer l’alliance, et ambitionne pour ce faire le déploiement de 14 produits nouveaux et actualisés au cours des trois prochaines années.

DPCA a lancé la commercialisation du nouveau Peugeot 2008 et de la nouvelle Citroën C3. PSA prévoit en outre de permettre à la joint-venture, qui peut produire jusqu’à 700 000 véhicules par an, de construire de futurs produits pour l’exportation, a déclaré Dongfeng, sans divulguer les détails du plan.

Ventes de  DPCA en déclin

Après avoir culminé à quelque 700 000 véhicules en 2015, les ventes annuelles de DPCA  n’ont cessé de diminuer, passant à moins de 113 600 unités en 2019.

Au cours des cinq premiers mois de cette année, les livraisons ont diminué de 67% à 17 876, selon les données publiées par Dongfeng.

Annonce d’un nouveau accord de coopération fin 2019

En décembre 2019, Dongfeng Motor Group a toutefois annoncé un nouvel accord de coopération avec PSA malgré la réduction programmée de la part du constructeur chinois dans le capital de son homologue français, dans le cadre du projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler.

Dongfeng avait alors signifié qu’il s’était entendu avec PSA pour prolonger la durée de vie de leur coentreprise. En vertu de cet accord, la coentreprise aura notamment des droits exclusifs sur la marque Opel, propriété de PSA, si les deux partenaires décident de la commercialiser en Chine.
Dongfeng bénéficiera également de remises sur ses pièces détachées achetées à PSA.

Part de Dongfeng dans PSA-FCA réduite de 12%

Le 18 décembre 2019, PSA et FCA ont annoncé un accord engageant en vue de leur fusion. Ce dernier prévoit notamment que Dongfeng réduira sa part de 12,2% dans PSA en revendant 30,7 millions d’actions pour un montant d’environ 680 millions d’euros.

Notre avis, par leblogauto.com

Selon les analystes, la réduction de la participation de Dongfeng est destinée avant tout à faciliter la validation de l’accord de fusion par les autorités américaines. Alors que les tensions les plus vives opposent les gouvernements chinois et américains.

Dongfeng conservera néanmoins environ 4,5% du capital de la nouvelle entité PSA-FCA, qui deviendra le quatrième constructeur automobile mondial en termes de ventes.

Sources : Automotive News, Reuters

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "JV PSA / Dongfeng prolongée jusqu’en 2037"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
darkargos
Invité

113 000 unités en 2019…. contre 700 000 en 2015. Tavares a-t-il viré l’ensemble des équipes PSA en Chine parce que là c’est un échec absolu. Sur un marché de 24.5 millions de voitures en 2019, soit 0.5% de PdM, 1 véhicule vendu sur 2000! Avec trois marques et une présence depuis les années 80… Mazda ou Skoda avec une seule marque ont vendu le double en Chine en 2019… Que PSA accepte d’avoir perdu la partie et se retire du marché pour se concentrer sur ceux encore ouverts à la concurrence (avant que les chinois arrivent à leur tour)

SAM
Invité
@darkagos. Alors plusieurs éléments peuvent expliquer la baisse. Un partenaire défaillant. Un réseau de vente pourri. L’impossibilité pour PSA de se lancer dans la guerre des prix. Alors PSA a fait l’effort d’une montée en gamme et de proposer de nombreuses nouveautés … alors pour nombreux ici, ce n’est toujours pas assez. Mais force est de constater que PSA n’a pas ménagé ses efforts pour remettre le produit au centre de sa stratégie en Chine. Mais hélas sans les ristournes, le réseau et le partenaire solide qui va avec … ben ça bloque. Laissons leur la chance de persévérer. Qui… Lire la suite >>
darkargos
Invité
Trois personnalités participent à une course de bateau, tout le monde est ralenti à cause du faible vent, le pessimiste accuse les circonstances, l’optimiste attend le retour de conditions plus favorables, le réaliste ajust ses voiles. Dans ton explication tu t’en prends au mauvais partenaire Dongfeng et au réseau de vente « pourri » , un peu facile surtout que Tavares doit être masochiste pour signer l’extension du partenariat, et PSA serait le seul malchanceux à avoir un réseau commercial apathique… Qabd à la guerre de prix, c’est complètement bidon, comme si on accusait Dacia et Hyundai/Kia d’avoir plombé Opel et Ford… Lire la suite >>
SAM
Invité

Non. Je serai PSA, je tente une nouvelle fois. C’est ce qu’ils font et ils ont raison. Gageons que l’avenir leur donne raison!

retrouvé le retour
Invité

Nous allons perdre des parts de marché auto en France on a déjà connu cela avec le Japon, la Corée c’est plus que probable avec la Chine. Le problème c’est les engagements pris aux USA pratiquement sous la contrainte par certains constructeurs européens . Voir par exemple ce qui arrive pour l’affaire des logiciels truqués. Pour vendre aux USA il fallait de localiser à Detroit donc être otages . Pendant ce temps les usines des constructeurs US partaient au Mexique !!

zeboss
Invité
Suzuki a quitté la Chine, Ford est en déshérence également donc accuser ton si cher Tavares de tous les maux c’est bien du Darkagos et son neurone… Il y a sans doute une mauvaise façon d’aborder le marché qui a été prise, et si Skoda vend plus, gagne t’il de l’argent la bas, (c’est sur c’est plus facile avec la tartine de clone VW qui leur sert de base locale) mais passons… Sans doute l’image a t’elle été mal mise en place, le hdg c’est Allemand, le pas cher c’est coréen, et le robuste c’est Japonais. Les constructeurs français ont… Lire la suite >>
wizz
Membre
darkargos Les conditions en Chine sont quelque peu obscures. Ce n’est pas facile d’analyser et d’en tirer des conclusions. La Chine n’est pas un marché libre. Tu peux faire des choses…à condition d’avoir reçu des autorisations. Tu aurais aimé faire telle ou telle chose, de telle ou telle manière, mais si les autorités ne te l’accordes pas, alors tu ne peux pas, etc… Par exemple, Nissan s’est installé en Grande Bretagne, y produit des voitures et exporte dans d’autres pays. Tout le monde trouve ça tout à fait normal qu’il n’y a rien à dire de plus. https://www.leblogauto.com/2017/05/bmw-autorise-a-exporter-production-chinoise.html ça veut… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Wizz : c’est aussi un peu facile de mettre les particularités du marché chinois comme raison : GM, VW, Bmw, Mercedes, etc. comme Vuitton par exemple y sont installés avec un certain succès parcequ’ils ont analysé ce marché avant d’y mettre leurs gros sabots en disant : allez les p’tits jaunes, on va vous montrer…

VW était bien conscient de participer autant au développement des constructeurs locaux que d’une opportunité d’y installer la marque. Puis d’y développer des produits qui répondent aux besoins changeants des locaux. Le marché n’étant pas mature.
Fiat s’est planté aussi par exemple.

wizz
Membre
oui mwouais c’est possible aussi pour faire du business dans le monde il y a ceux qui ont mal compris le marché il y a ceux qui sont venus trop tard il y a ceux qui sont venus trop tôt il y a ceux qui n’avaient pas accepté les pots de vin il y a ceux qui n’avaient pas reçu d’appui de leur pays (genre un coup d’état mettant en place un nouveau dirigeant) il y a ceux qui ont ouvert leur gueule, et paient très chèrement plus tard, d’autant plus qu’ils ne sont pas une super puissance incontournable bref,… Lire la suite >>
retrouvé le retour
Invité

Le fameux rouleau compresseur !! Les utilitaires, le Père Lëon !!

retrouvé le retour
Invité

Pas folle la guêpe. Les moteurs et autres babioles sont rapatriés pour être montés en France !! Au début c’était pour un accord ponctuel !! Franchement faire cocorico avec PSA c’est avoir de la boyauderie polonaise devant les yeux à minima !!

Thomas
Invité

Faire cocorico avec Renault ce n’est guère mieux 😀

nouh
Invité

Le plus important serait de produire, vendre et gagner du cash en Chine…..
Pour l’instant, PSA ne produit pas beaucoup, vend encore moins et perd de l’argent!!!
Le reste n’est que littérature de pseudos sachant……….. qui ne savent rien!!
Un peu comme sur les chaines d’info avec le Covid-19!!!

Lee O Neil
Invité

Elisabeth Studer : « Le Groupe PSA a décidé de prolonger de 10 ans, jusqu’en 2037, le contrat de sa Joint Venture (JV ou coentreprise en français) avec son partenaire chinois Dongfeng Motor. »

Est-ce que cela veut dire que la JV actuelle prenait fin en 2027 et que 7 ans avant l’échéance, elle a été prolongée de 10 ans ?
Il peut s’en passer des choses en 7 ans.

Sebsam17
Invité
C est bon signe. Cela signifie que PSA Fiât ne va pas abandonner le premier marché au monde. Il sera délicat de gagner des parts de marché. PSA veut aussi utiliser ce partenaire actionnaire pour exporter depuis la Chine. Vw vient de prendre la majorité de Jac. A votre avis, pourquoi ? Pour vendre quelques milliers de véhicules en Chine ? Non pour en faire son cheval de Troie, son Dacca chinois pour envahir les marchés émergents. Nos constructeurs nationaux devraient être vigilants et s: inspirer de cette démarche de conquête en rachetant des marques chinoises. Encore faut il en… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Et FCA pourra produire des JEEP pour la Chine via cette JV 😀

wizz
Membre
Racheter des marques chinoises, faut quand même faire la distinction On dit comme pays la France, l’Allemagne, le Japon, la Chine…. Mais dans cette Chine, certaines choses ne sont pas comparables. Considérons un instant la Chine comme une union des provinces, tout comme l’UE est l’union de la France, l’Espagne…… On a des marques européennes solides à l’échelle européenne, présentes dans tout l’UE, comme VW. Et puis il y a des marques européennes « très locales », comme Lancia. Pour un acteur étranger, racheter VW, ou Peugeot, ou Fiat, ou Ford, cela lui donne une certaine puissance, une grande présence sur le… Lire la suite >>
Thomas
Invité

14 nouveaux produits?? Mais avec des clients qui continuent de bouder les concessions du groupe et de ne pas acheter ces produits(comme actuellement)… 🙁

wpDiscuz