Accueil Ferrari F1 : Ferrari contre une réduction drastique des budgets

F1 : Ferrari contre une réduction drastique des budgets

72
24
PARTAGER

Mattia Binotto, le team principal de Ferrari voit rouge !!!  Opposé à une réduction drastique du budget des écuries en réponse à la crise du coronavirus, il laisse désormais entendre que la Scuderia pourrait se retirer de la Formule 1 si une telle décision était prise. 

La réduction du budget : d’importants sacrifices

« Le niveau de 145 millions de dollars (135 millions d’euros) est déjà une demande nouvelle et exigeante comparé à ce qui avait été fixé en juin (175 millions de dollars, soit 160 millions d’euros, maximum de dépenses annuelles à partir de 2021, ndlr). Cela ne peut pas être obtenu sans d’importants sacrifices, particulièrement en termes de ressources humaines« , estime Binotto, interrogé par le quotidien britannique The Guardian.

« Si cela devait être encore abaissé, nous ne voudrions pas être mis en position de devoir considérer d’autres options pour déployer notre ADN de la course », menace-t-il à demi-mot.

Discussions en  cours

Suite à l’annulation ou au report des neuf premiers Grands Prix de 2020, des discussions sont en cours pour abaisser le plafond budgétaire annuel prévu pour les équipes à partir de 2021, afin de préserver les plus petites écuries d’importantes pertes de revenus commerciaux cette année.

McLaren, notamment appelle à descendre jusqu’à 100 millions de dollars (90 millions d’euros).

Ferrari contre une réduction linéaire des coûts

Binotto plaide contre « réduire les coûts de manière linéaire », arguant que les écuries connaissent des situations différentes selon leur taille, leur organisation, leur géographie ou encore si elles fournissent des pièces à des équipes clientes.

L’ingénieur italien dit s’inquiéter des conséquences de décisions prises « à la va-vite (…) sans en évaluer clairement les conséquences ».

Une réduction du niveau à redouter

« La F1 doit être le pinacle des sports mécaniques en termes de technologie et de performance, dit-il. Elle doit être attractive pour les constructeurs et les sponsors qui veulent être liés à la plus prestigieuse des catégories. Si nous limitions excessivement les coûts, nous risquons d’en réduire considérablement le niveau. »

Les monoplaces des grosses écuries aux petites écuries ?

A l’instar du patron de Red Bull Christian Horner, plutôt que de réduire les coûts, Binotto propose que les grosses écuries fournissent à court terme leurs monoplaces aux plus petites.

« Ca ne serait pas un sacrilège, sachant que c’est arrivé par le passé en F1 et que c’est le cas aujourd’hui dans des séries comme le MotoGP », poursuit-il.

Seule équipe à avoir participé à toutes les saisons de F1 depuis 1950, Ferrari utilise régulièrement son statut de monument du sport pour faire entendre ses positions.

Elisabeth Studer  avec AFP

 

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "F1 : Ferrari contre une réduction drastique des budgets"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Zak
Invité

Je pense que la FiA de Jean Todt va frapper fort sans tenir compte du droit de veto de la Scudéria. Il serait aussi temps de supprimer le bonus historique et de le redistribuer aux dix équipes à parts égales compte tenu de la situation liée à la crise économique sans précédent qui se profile pour les saisons à venir.

Mais, Ferrari menace de se retirer de la F-1 : pas très original. Déjà entendu et jamais vu… et finalement, enfin, pourquoi pas ?

Bod
Invité

En effet, cela fait 70 ans qu’ils menacent de partir…mais qu’ils partent svp!

Thibaut Emme
Admin
@Zak : Ferrari ne menace pas de partir. C’est une sur-interprétation des paroles du boss de l’écurie 😉 Ferrari ne se paie pas de publicité à la télévision, ni à la radio. Les pubs print sont très très limitées à une certaine presse. Donc Ferrari pour se faire de la publicité a des millions d’euros à disposition….à mettre dans le sport automobile. Ferrari est en F1 depuis que le championnat du monde a été créé officiellement en 1950. Ils ont une image indissociable de la Formule 1 et vice-versa. Mais, si on les empêche de dépenser les 500 millions d’€… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Ferrari a trop d’argent à dépenser en F1 et menace de quitter le navire à bord duquel ils ont pourtant une cabine VIP. Il menace aussi de licencier le personnel en « surplus ».
Ils ont donc les moyens financiers et humains pour aller en WEC qui ne demande que ça.
Ils dépensent toujours leur budget, ne licencient personne et bénéficient d’ une double exposition. Où est le problème ?
Quant à l’argument consistant à justifier des budgets pharaoniques pour conserver le côté élitiste de la F1 on peut se demander comment faisaient ils donc avant avec des budgets largement inférieurs.

Thibaut Emme
Admin
En fait, les budgets ont toujours été pharaonesques en F1, enfin depuis les années 80 au moins. C’est juste qu’avant, les niveaux absolus étaient moins élevés mais ils étaient tout de même élevés. En gros, début des années 80, avec 2 à 3 millions de livres (le UK étant la « patrie » de la F1 on va parler en livres sterling) ont était champion ou sur le podium final. cf Williams. Puis l’inflation des budgets a eu lieu. A la fin des années 80, le budget de Williams dépasse les 10 millions de livres quand au milieu du tableau, on se… Lire la suite >>
wizz
Membre

une dizaine de gars, aujourd’hui, ça ne suffit même pas pour changer les pneus…
https://s2.best-wallpaper.net/wallpaper/2560×1440/1208/F1-Formula-One-racing-emergency-tire-change_2560x1440.jpg

gigi4lm
Invité

En WEC ils sont 2.

DiZeL
Invité
@Thibaut : tu nous sors souvent ce rapport entre le coût de la F1 et le coût des campagnes de pubs. Bon, ok, mais la F1, qui en entend parler ? Je suis français, je regarde la télé et je m’intéresse à l’automobile en général. Bah j’entends parler de Renault en F1 une vingtaine de fois par an,et uniquement via LeBlogAuto, et parfois dans des articles du site de l’Equipe. Et c’est rarement en termes flatteurs. Alors qu’à la télé je vois au moins autant de spot de pubs pour la marque chaque mois. Un 4×3 partout dans le monde,… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
La F1 en France est malmenée (757 000 spectateurs sur Canal en moyenne sur les GP à en début d’aprem) depuis que ce n’est plus sur TF1 (plus de 3 millions de spectateurs à l’époque). Mais, nous sommes un peu une exception dans le panel des « vieux pays » de la F1. Plus de 91 millions de spectateurs en moyenne pour chaque GP. 112 millions pour l’Italie 2019. On rajoute Monaco, Allemagne, Brésil au-dessus des 100 millions de spectateurs. Les 5 premiers pays en termes d’audience : Brésil, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, Pays-Bas. Chacun dépasse les 100 millions de spectateurs cumulés… Lire la suite >>
DiZeL
Invité

@Thibaut : un paquet de monde oui, mais pour Mercedes / RedBull / Ferrari… Enfin, j’espère me tromper et que les décideurs de Renault maintiendront (et financeront) suffisamment le programme pour qu’ils puissent faire quelque chose.

michozi
Invité

Qu’on arrete ce sport devenu insipide, sans coups de theatre ni passion. Ca coute un pognon de dingue pour rien. Les belles annees de battle Senna/Prost ou ca se clashait sur les paddock et en conference de presse, les crash hors normes, Jean Louis Moncet avec son micro bizarre qui disait n’importe quoi…

wizz
Membre

va aux USA
il y a un genre de course qui devrait te plaire…

Twin Spark
Invité

Merci pour la vidéo. Un élément de plus pour expliquer comment les états unis ont élu Trump président

Chobulbeps
Invité
La plus grosse problématique à mes yeux est que les budgets sont énormes et qu’il est clair que les petites ecuries ne peuvent pas suivrent. Personne, moi le premier ne souhaite un championnat à 3 ou 4 ecuries mais, paradoxalement, qui veut d’une F1 qui ne serait pas à la pointe de la technologie, ou monotype ? Pas moi en tout cas. Les formules monotypes existent et la technologie coûte de l’argent. Dans le temps, il n’y avait pas d’électronique, l’aéro se faisait au jugé, les temps changent. Mais c’est grâce à ce genre de compétition que la voiture de… Lire la suite >>
Michel
Invité

C’est plus l’endurance qui apporte des solutions a la voiture de Mr Toulemonde (essuie glace – éclairage – …) que la F1 (amélioration des voitures de sport)

MINI_Stig
Invité

Ce qu’on trouve sur les voitures de sport ou de luxe finit par se retrouver sur la voiture de M. Toutlemonde 😉

La F1, l’endurance et le rallye apportent d’abord de la techno aux voitures de luxe et/ou de sport avant d’aller sur les voitures de M. Toutlemonde.

gigi4lm
Invité

Pas sûr @MINI_Stig.
C’était vrai jadis, aujourd’hui beaucoup moins. Les 4 freins à disques montés sur les Jaguar au Mans que l’on retrouvent une poignée d’années plus tard sur la populaire R8 (Pas l’Audi mais la Renault !😀) est une époque révolue.

Thibaut Emme
Admin

@gigi4lm : en fait c’est toujours valable. La recherche dans le sport auto se retrouve d’une façon ou d’une autre dans la voiture de monsieur toutlemonde.
alu, fibre de verre, polyester, plastique renforcé de carbone par exemple (en fonction de l’époque).
Injection, turbo, batteries (dans les hybrides), etc.
Et il y a tout ce qu’on ne voit pas comme la modélisation, les simulations, etc.
Le sport auto est un accélérateur de développement des voitures de tous les jours.

MINI_Stig
Invité

Exactement. Pas seulement un argument marketing si les motoristes F1 bossent aussi sur les moteurs de série au passage 😉

Thibaut Emme
Admin

Ferrari peut utiliser la techno F1 dans ses voitures, mais ne le fait pas directement. Mercedes devrait dans l’AMG One (qu’on attend toujours non ?).
Honda pourrait dans une NSX…ou pas.
Renault parle de la technologie hybride F1 dans son communiqué sur le E-Tech, mais techniquement, c’est très différent.
A part dériver la partie logique, il n’y a pas les mêmes batteries, pas le même MGU-K ni le même MGU-H…ce qui n’empêche pas de voir d’ici plusieurs années certaines solutions arriver dans les sportives au losange 🙂

MINI_Stig
Invité
Chez Renault c’est un peu différent. Ils utilisent les ingés de Viry pour les moteurs de la gamme Renault. La culasse de la Mégane IV RS a été conçue là-bas (et bien revue aussi pour la fiabiliser^^). Il y a tout de même certains traitements qu’ils réutilisent dans la série, même si ça doit être grandement simplifié. Pour Mercedes, je soupçonne un peu que l’AMG One soit une prétexte pour discrètement tester des évolution moteur pour la F1… Comme ça suffit de la présenter bien tôt, et de la faire rouler longuement pour sa mise au point… Ferrari avait fait… Lire la suite >>
Chobulbeps
Invité

ESP par exemple. Devenu obligatoire sur toute voiture de série vendu en France.

Commedia del Arte
Invité

les pleureuses sont de sorties….

MINI_Stig
Invité

Rien à voir avec l’article mais j’ai trouvé ça amusant, on dirait Mattia Binotto qui tient la clé de sa voiture dans la main 😅

https://nsa40.casimages.com/img/2020/04/25/200425041639820029.png

wpDiscuz