Accueil Mercedes Brabus : un Mercedes EQC plus électrique que jamais

Brabus : un Mercedes EQC plus électrique que jamais

736
3
PARTAGER

Brabus présente sa première version du SUV électrique EQC 400 4MATIC de Mercedes-Benz. Les changements vont au-delà du revêtement spécial sur le thème de l’électricité et des roues personnalisées. En améliorant les performances.

Kit d’upgrade de performances

Le préparateur allemand a développé un upgrade de performances pour le groupe motopropulseur électrique de l’EQC, offrant ainsi une dynamique de conduite plus agile. Le kit   Brabus E-PowerXtra augmente la puissance du véhicule électrique de 300 kW à 310 kW. Le couple bondit encore plus significativement, de 760 Nm (560 lb-ft) à 830 Nm (612 lb-ft).

Ainsi équipé, le Mercedes-Benz EQC effectue le passage de 0 à 100 km / h en 4,9 secondes, tandis que la vitesse de pointe reste limitée à 180 km / h .

Le kit Brabus E-PowerXtra : une fonctionnalitée à activer

Elément intéressant, le Brabus E-PowerXtra ne devient actif que lorsque le conducteur sélectionne le mode de conduite «S» à partir du switch Dynamic Select standard. Cela signifie que dans tous les autres modes, l’EQC revient aux spécifications d’usine.

En vue de démarquer le véhicule, l’entreprise allemande a conçu un kit d’amélioration aérodynamique comprenant un aileron arrière, un nouveau pare-chocs avant et d’autres pièces aérodynamiques encore en développement.

Un look « électrique »

En ce qui concerne les roues personnalisées, il s’agit d’alliages Brabus Monoblock Z à 10 rayons sur mesure avec des diamètres de 20 ou 21 pouces.
Pour l’intérieur, le préparateur  offre une multitude d’options de personnalisation exclusives, y compris du cuir fin enveloppant tout l’habitacle, des pédales et des goupilles de verrouillage de porte en aluminium, des plaques de seuil avec logo Brabus rétro-éclairé dans des couleurs changeantes, et un menu et une conception personnalisés pour le tableau de bord numérique.

Galerie Brabus Mercedes EQC

Notre avis, par leblogauto.com

Espèrons  pour Brabus  que son kit aura plus de succès que Mercedes avec son EQC.  Les ventes du modèle présenté  initialement comme un  « Tesla Killer » ne décollent absolument pas.

Daimler – propriétaire de la marque Mercedes – éprouve de sérieuses difficultés dans son territoire d’origine. C’est le moins que l’on puisse dire : en janvier dernier, seules 55 unités de son premier SUV tout électrique avaient été vendues en Allemagne depuis sa sortie. Il semble que le slogan de Mercedes-Benz pour la campagne EQC, « Enjoy Electric », est loin de convaincre les consommateurs locaux. D’où l’idée de Brabus d’améliorer performance et look ?

Sources : Brabus, carscoops, Die Welt

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Brabus : un Mercedes EQC plus électrique que jamais"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Un SUV électrique des BAM qui ne se vend pas … C’est plutôt curieux ! 😯

Rickyspanish
Invité

« Espèrons pour Brabus que son kit aura plus de succès que Mercedes avec son EQC »… ??…
J’ai peut-être pas tout compris mais si Mercedes ne vend pas son EQC, à qui Brabus va vendre son Kit pour EQC ?

TNZ
Invité

Et ce matin à la radio, j’apprends que mercedes offre l’équipement et la pose de la station de rechargement à domicile.

wpDiscuz