Accueil WRC WRC Monte Carlo 2020 ES1-2 : le bon coup de Neuville

WRC Monte Carlo 2020 ES1-2 : le bon coup de Neuville

575
10
PARTAGER
WRC Monte Carlo 2020 Neuville Gilsoul - Nicolas Laverroux

La saison 2020 du rallye mondial WRC est lancée ! Le rallye Monte Carlo début ce soir par deux spéciales de nuit. Et

Pour le moment, les conditions sont sèches sur les spéciales du Monte Carlo 2020. L’inter-saison a été marquée par le départ de Ogier et Ingrassia de Citroën pour Toyota, celui des champions du monde Tänak et Jarveola de Toyota pour Hyundai. On rajoute Evans qui arrive aussi chez Toyota, Lappi (ex-Citroën) et Greensmith chez M-Sport, Rovanpera et Katsuta chez Toyota. On ajoute enfin le départ de Meeke et Latvala (qui devrait avoir une Yaris privée sur plusieurs épreuves) et surtout le jet de l’éponge de la part de Citroën !

Pour Ogier et Ingrassia, cela devrait être la dernière année complète en WRC. Mais, Sébastien précise qu’il reviendra quand même sur certaines épreuves dont ce Monte Carlo. Enfin si les prochaines années ne dénaturent pas trop le parcours.

ES 1 : Ogier marque son territoire d’entrée de jeu

Dans la première spéciale, Tänak est le premier à s’élancer. Privilège du champion en titre. Contrairement à la terre où partir devant est handicapant (on balaye pour les petits copains), sur asphalte, il vaut mieux partir dans les premiers. Après plusieurs passages, les voitures qui coupent les cordes comme qui rigole ramènent de la terre, des pierres, etc. et les suivants ont cela sur leur route.

Tänak signe un temps de référence sur lequel Neuville se casse les dents pour 2,7 secondes. Une paille. Ogier les mets d’accord avec 1,8 seconde d’avance sur Tänak. Visiblement chacun est déjà à l’aise avec sa nouvelle voiture ! Evans sur la Toyota se glisse entre les deux Hyundai. 0,1 seconde derrière le Tänak. Bon début pour celui qui a impressionné l’an dernier en Ford Fiesta.

Les Ford M-Sport justement affichent d’inquiétants messages en rouge. Visiblement la température de l’eau grimpe alors qu’on vient à peine de démarrer et qu’il fait plutôt froid ce soir entre Malijai et Puimichel. Les pilotes ne parlent pas à la télé comme il est de coutume à l’arrivée de la spéciale. Ils filent pour regarder le problème.

7e à passer, Loeb et Elena paient sans doute leur position de départ. Pas mal de graviers et de feuilles ont été ramenés par le passage des 6 premiers concurrents. 10,9 secondes de retard. Mais on n’est qu’au début du rallye. En effet, au passage de Kalle Rovanpera (Toyota) on peut constater les nuages de feuilles. Le jeune espoir finlandais est un poil plus rapide que Loeb. Greensmith (Ford) subit le même sort que Lappi et Suninen. Les feuilles s’amoncellent à l’avant de la Fiesta et certaines ont sans doute bouché une partie des radiateurs.

Katsuta est le dernier du groupe mondial à s’élancer. Il a pour copilote Daniel Barritt (ex-copilote de Elfyn Evans). Mais le niveau du Japonais demande à s’améliorer. Il termine au-milieu des Ford alors que sa Toyota Yaris est en pleine forme. Ogier remporte cette spéciale avec sa Toyota, devant Tänak, Evans, Neuville et Rovanpera.

 

ES2 : Neuville les enfume tous

La prudence est visiblement de mise sur cette deuxième spéciale entre Bayons et Bréziers. Des plaques de glaces sont annoncées ci et là. Les pilotes semblent prudents. Dans ces conditions, le Belge Neuville explose tout le monde. A-t-il pris des risques ? A l’arrivée il dit que non. Pourtant, il met 29,7 secondes à Tänak ! Excusez du peu. Ogier arrive peu après et lui aussi est loin. 25,5 s de retard sur Neuville. C’est à n’en pas douter LA perf du jour. Il a fait le bon choix de pneus et on sait que sur le Monte Carlo c’est primordial.

Hélas pour les Fiesta, Sunninen est arrêté en pleine spéciale. Entre les deux spéciales les concurrents ont bricolé sur les grilles devant le radiateur. Est-ce que cela n’a pas tenu et que la surchauffe est revenue ? M-Sport indique un souci de transmission. Bon ben, elle est pas encore au point cette Fiesta WRC 2020.

Visiblement, les concurrents ont monté des cloutés (2 en diagonale). Evans par exemple sur la Yaris, mais il lâche 29,9 secondes sur Neuville. Lappi (Ford) en termine avec 52,4 secondes de retard. Pour Loeb, c’est un peu mieux, mais guère. 46,5 secondes sur son coéquipier de chez Hyundai. Rovanpera abandonne carrément 1 minute 14.7 s ! Pas de souci mais le jeune pilote (19 ans seulement !) y a été très prudemment.

Greensmith sur la 3e Ford a dû s’arrêter en chemin. La Fiesta est quand même à l’arrivée mais à 2 min 17.4 s ! Katsuta fait mieux…enfin 2 min 06.3 s de retard.

Classement général provisoire du Monte Carlo 2020

POS NUM PILOTE CO-PILOTE EQUIPE TEMPS Diff 1er
1 11  T. NEUVILLE  N. GILSOUL  HYUNDAI SHELL MOBIS WORLD RALLY TEAM 26:23.5
i20 Coupe WRC
2 17  S. OGIER  J. INGRASSIA  TOYOTA GAZOO RACING WRT 26:42.6 19.1
Yaris WRC
3 8  O. TÄNAK  M. JÄRVEOJA  HYUNDAI SHELL MOBIS WORLD RALLY TEAM 26:48.6 25.1
i20 Coupe WRC
4 33  E. EVANS  S. MARTIN  TOYOTA GAZOO RACING WRT 26:48.9 25.4
Yaris WRC
5 9  S. LOEB  D. ELENA  HYUNDAI SHELL MOBIS WORLD RALLY TEAM 27:14.5 51.0
i20 Coupe WRC
6 4  E. LAPPI  J. FERM  M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM 27:31.3 1:07.8
Fiesta WRC
7 69  K. ROVANPERÄ  J. HALTTUNEN  TOYOTA GAZOO RACING WRT 27:42.0 1:18.5
Yaris WRC
8 18  T. KATSUTA  D. BARRITT  TOYOTA GAZOO RACING WRT 28:50.6 2:27.1
Yaris WRC
9 44  G. GREENSMITH  E. EDMONDSON  M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM 29:08.2 2:44.7
Fiesta WRC

Illustration : Nicolas Laverroux / Leblogauto.com

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WRC Monte Carlo 2020 ES1-2 : le bon coup de Neuville"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité

Trop de feuilles pour la (très petite) grille de radiateur des Fiesta dans la première :-/
Les autres avaient moins de soucis, notamment la grille des Toy’ qui est assez inclinée, et gère un peu mieux l’évacuation.

Et sacré coup de massue de Neuville dans la seconde, qui profite bien des conditions alors que tout le monde a méchamment mangé, y compris Loeb qui excelle pourtant dans ces conditions.

Labradaauto
Invité

Le pilote Belge avait révisé sa façon d être . A ce niveau c est de l humiliation qu il a infligée hier soir . Sur il manque K Meeke. Vu en caméra embarquée chez ts les pilotes sur site tv que certains ont été prudents.on ne peut reprocher .Thierry grande finesse vélocité en pneus tendres…beau rallye qui a démarré.

nouh
Invité

Je ne savais même pas que le Monte Carlo avait commencé!!!
Cela n’intéresse plus grand monde sauf les mordus.
Je n’en fait plus parti depuis longtemps et je pense ne pas être le seul!!
Ce sont des compétitions à l’indice énergétique qui devraient être récompensées, n’est-il pas???

Ghosn le martyr
Invité

Le crash de Tanak 👀 impressionnant

wpDiscuz