Accueil Endurance WEC 2019-2020 : Toyota peaufine sa TS050 Hybrid pour son tour d’honneur

WEC 2019-2020 : Toyota peaufine sa TS050 Hybrid pour son tour d’honneur

483
2
PARTAGER
Toyota_TS050_2019_2020

C’est la dernière saison pour voir évoluer la Toyota TS050 Hybrid, descendante des TS030 et TS040 (et même TS020 mais de très loin). Le prototype du Toyota Gazoo Racing revoit surtout son aérodynamique.

Après une super-saison s’étalant sur un an et demi, retour à une saison « normale », mais qui se termine désormais par les 24 heures du Mans. Le « Prologue » va bientôt avoir lieu à Barcelone (demain mardi 23 et mercredi 24 juillet) et c’est l’heure de lever le voile sur celle qui fait encore figure d’épouvantail pour la victoire finale (et à toutes les épreuves ?).

 

Pour cette dernière saison avant le règlement « hyper sport » (ou hypercars), la TS050 voit sa mécanique surtout fiabilisée (encore plus ?). Elle conserve son V6 bi-turbo essence de 500 chevaux (2400 cm3 de cylindrée) couplé à une motorisation électrique de 500 chevaux. Si le thermique envoie sa puissance aux roues arrières, l’électrique (dont le déclenchement est bridé en fonction de la vitesse par le règlement) entraîne les roues avant.

Si on regarde l’extérieur, on peut noter un museau profondément revu avec une partie centrale débordant plus sur l’avant. Les ailes ont été redessinées également. Elles s’arrêtent visiblement plus tôt et laissent largement déborder le splitter à l’avant. Ici, la TS050 Hybrid est présentée en version « normale » avec plus d’appui (ailettes à l’avant par exemple).

Les plus observateurs auront sans doute remarqué la disparition des rétroviseurs extérieurs. Toyota adopte à peu près la même solution que Porsche lors de sa dernière année (2017) avec des miroirs intégrés aux ailes. Cela permet de faire disparaître les deux appendices perturbateurs (voir image 5/5).

Une saison en forme de tournée d’adieu

Pour emmener les deux TS050 vers un sacre qui ne fait aucun doute (tant pis pour les absents), Toyota comptera sur un trio inchangé pour la numéro #7 : Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López tandis que la numéro #8 voit Alonso remplacé : Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima champions du monde 2018-2019 sont rejoints par Brendon Hartley.

Après les premiers tours de roues ces deux prochains jours, les écuries se retrouveront le 1er septembre pour les 4h de Silverstone. L’an dernier, c’est la seule épreuve (alors sur 6h) qui avait échappé aux Toyota déclassées pour une usure des patins de fond plat trop importante…

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WEC 2019-2020 : Toyota peaufine sa TS050 Hybrid pour son tour d’honneur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Sympa !!!!
👍

Fangio Jr90
Invité

Je me demande si Toyota ce laisserait tenter d’aller chatouiller Porsche sur la Nordschleife… quel plus belle hommage y aurait il? Après avoir enfin remporté le mans, je les imagine bien faire une version débridée de leur bébé 🙂

wpDiscuz