Le véhicule électrique, de multiples opportunités pour les entreprises
par Le Blog Auto

Le véhicule électrique, de multiples opportunités pour les entreprises

Le marché automobile français comporte toujours une très grosse part de véhicules achetés ou pris en leasing par les entreprises. Obligées d’économiser l’énergie, les entreprises ont intérêt à regarder du côté de la voiture électrique, avec de belles opportunités d’économies.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Le véhicule électrique « moderne » a été pourvoyeur d’une bonne image pour les entreprises à ses débuts. Les sociétés prenaient quelques véhicules pour se donner bonne conscience, afficher leur logo et c’était à peu près tout. Ces véhicules restaient désespérément sur les parkings sans servir.

Mais, tout ceci a changé et désormais les flottes 100 % électriques se démocratisent et les entreprises y trouvent désormais largement leur compte. Le coût d’acquisition est souvent plus élevé qu’en thermique, en revanche l’entreprise se rattrape sur un coût à l’usage bien moindre. Cela allège la facture énergétique et on peut même créer une émulation avec les salariés pour les encourager à toujours moins consommer.

Economies immédiates et à long terme

Pour baisser la facture de l’acquisition, il existe le dispositif du bonus écologique 2024. Cela permet pour une entreprise de recevoir 3 000 € de bonification sur un véhicule de moins de 47 000 € de prix de vente. De quoi rendre le VE plus intéressant dès l’achat.

Le véhicule électrique a un rendement global, du puits à la roue, largement meilleur que le rendement d’un véhicule thermique. Cela permet à l’entreprise de mettre ce fait en avant de communiquer sur sa volonté de se montrer sobre. En plus, l’électricité est produite en France et non importée comme le pétrole et/ou le carburant fossile.

L’entreprise qui choisit des véhicules électriques pour sa flotte peut choisir des véhicules fabriqués en France. C’est un choix patriotique que l’on peut faire en thermique ou en électrique désormais. A l’entreprise de savoir valoriser ses choix auprès de ses salariés. De plus en plus de monde sont sensibles à l’écologie et comprennent que le VE peut être une source d’économie et d’écologie au quotidien.

Le gestionnaire de la flotte pourra valoriser ses choix auprès de sa compagnie d’assurance. Il existe de nombreux assureurs qui font des mensualités plus basses pour les véhicules électriques. L’éco-conduite va souvent de paire avec une conduite moins accidentogène.

Devenir globalement sobre en énergie

Avec un VE, le coût au kilomètre de « carburant » est bien plus intéressant pour une entreprise. De quoi faire de belles économies. Pour les salariés c’est aussi un gain de praticité car il n’y a plus besoin d’aller à la station-service, une borne ou une prise sur le parking de l’entreprise suffit. Cela permet de suivre la consommation de son parc automobile et même de lancer des défis aux salariés : celui qui consommera le moins sur le mois par exemple. L’écoconduite est addictive et les salariés se prennent vite au jeu.

Mais tout n’est pas inné pour les conducteurs. Il existe des formations ou programmes pour sensibiliser les conducteurs à l’écoconduite, ou plus généralement à tous les gestes du quotidien pour économiser l’énergie. L’entreprise a d’ailleurs tout intérêt à faire effectuer un diagnostique de sa consommation énergétique grâce au Carnet de bord Énergie de Baisse les Watts. Un dispositif gratuit porté par La Poste et ses partenaires, et financé par CEE. Le programme propose aux TPE et PME des solutions adaptées à leur secteur d’activité pour réaliser des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 30% !

Impact environnemental réduit

Pour la société, la voiture électrique est donc une source possible d’économie sur l’énergie globale consommée. Vu les prix de l’énergie, qui refuserait d’économiser sur ce poste ? En plus du bonus électrique (ou bonus CO2), les entreprises peuvent bénéficier d’aides locales pour verdir leur parc automobile. Mais c’est selon l’emplacement de l’établissement et chacun doit vérifier les aides auxquelles il a droit.

Le VE a changé d’image. Véhicule « baba-cool » principalement pris par les administrations ou les entreprises d’état, c’est devenu un véritable véhicule du quotidien et des vacances. De plus en plus de salariés recherchent ces véhicules en voiture de société pour le confort qu’ils procurent. Pour l’entreprise, ce sont des opportunités d’économie, ainsi que de communication autour de son choix.

Une grande entreprise peut même pousser plus loin l’investissement dans l’électrique en installant des panneaux solaires ou des éoliennes sur ses bâtiments, ses terrains, etc. Devenir son propre producteur de « carburant » est très plaisant en plus de représenter de grandes économies à moyen ou long terme.

Si en plus l’entreprise est amenée à effectuer des déplacements en agglomération, avec ou sans ZFE (zone à faible émission), le VE sera là encore une belle opportunité.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le véhicule électrique peut permettre aux entreprises de réaliser des économies. Que ce soit au niveau de la consommation des véhicules, mais aussi d'autres pistes. Surtout, cela donne une bonne image à l'entreprise qui mettrait en place des directives de sobriété énergétique.

Le Blog Auto
Rédacteur
Le Blog Auto

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.