Accueil WEC WEC 2019-2020 : le SMP Racing claque la porte !

WEC 2019-2020 : le SMP Racing claque la porte !

956
12
PARTAGER

Grosse surprise à quelques semaines de la nouvelle saison d’endurance FIA WEC. L’écurie Russe SMP Racing qui a réussi une très belle campagne 2018-2019 décide de quitter le WEC. Aussi, ce dernier se retrouve un peu dépeuplé en LMP1.

Ce n’est pas peu dire que cette annonce surprend son monde. En effet, le SMP Racing, fondé en 2013 par Boris Rotenberg, a brillamment participé à la super saison du WEC. Ainsi qu’aux 24 heures du Mans 2019 avec un podium derrière les deux Toyota. Le seul point noir pour SMP fut l’abandon prématuré de la #17.

« Ce fut une saison difficile pour nous. Nous avons beaucoup travaillé sur notre prototype BR1. Résultat, nous avons pu prouver à tout le monde qu’une écurie russe, des pilotes russes et une voiture russe étaient capable d’atteindre les plus hauts résultats dans l’un des championnats les plus difficile et dans une course si prestigieuse que les 24 heures du Mans ».

« C’est un succès bien mérité pour tous ceux qui ont participé à cet ambitieux projet – pilotes, SMP Racing et ART GP, BR Engineering et Dallara. Notre objectif a toujours été uniquement la victoire et nous pensons que nous avons obtenu cette victoire avec le résultat le plus élevé possible dans ces circonstances. Après la dernière course au Mans, nous avons décidé que SMP Racing quitterait la FIA WEC. Notre équipe ne participera pas à la saison 2019-2020 » déclare Boris Rotenberg.

Sans espoir de victoire au général, autant partir !

Entre les lignes, le fait de devoir encore se battre de façon inégalitaire avec Toyota et son LMP1 hybride pousse SMP à jeter l’éponge.

Pour le WEC, la saison 2019-2020, transition vers le règlement supercar, risque d’être un peu « en-dessous ». Actuellement, il reste les deux Toyota, les deux Rebellion et deux Ginetta opérées par Team LNT. Les Ginetta G60-LT-P1 reviennent en WEC après une saison 2018-2019 totalement avortée. Le Mecachrome V634P1 95º 3.4L V6 a été depuis remplacé par l’AER P60B 2.4 L V6 bi-turbo. C’est le même moteur que l’on trouvait sous le capot des voitures SMP. Espérons que cela tienne sinon Toyota et Rebellion vont se trouver bien seuls.

La saison 2019-2020 du WEC débute le 23 juillet à Barcelone par le Prologue avant les 4 heures de Silverstone le 30 août 2019.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "WEC 2019-2020 : le SMP Racing claque la porte !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Autant je les comprends totalement: ils refusent de jouer les bouche trou pour la FIA, autant ça fait chier, car le duel entre les 3 privés s’annonçait vraiment sympas, je vois mal la Ginetta titiller les Rebellions avant plusieurs course.
Autre point noir: plus aucune BR1, après une seule saison c’est vraiment dommage

gigi4lm
Invité

Tout est dit.
Après une troisième place au Mans que peuvent il espérer de mieux ?

Invité

C’est vrai que contrairement à Rebellion, ils n’ont pas fait de doubler sur tapis vert

akouel
Invité

Dommage cette news bien sue compréhensible…
En revanche, on parle bien des 6 heures de silverstone hein ? ^^

Gustave
Invité

le wec est tombé bien bas !!! on croirait le WRX qui à vu tt les constructeurs partir alors que ça semblait prometteur !
amis de blog, regardez l’imsa, le vln, et le blancpain ! c’est bien plus sympa et animé que le wec et la f1 🙂

RBC
Invité
L’on en avait discuté sur ce forum : l’EoT a été révisé en 2019 pour permettre à Toyota de ne pas avoir la victoire (trop) facile mais de l’obtenir tout de même. À ce petit jeu, je comprends la déception de SMP Racing et leur volonté de ne pas se prêter au jeu du simulacre de compétition. Autant renommer pour cette saison le Toyota Endurance Tour, ça serait plus crédible en effet. Je reproche à l’ACO d’avoir privilégier un constructeur en lieu et place de l’attrait d’une vraie compétition. Une saison d’Endurance juste avec des privés, moi ça m’aurait tout… Lire la suite >>
RUAULT
Invité

Bravo l’ACO avec ce nouveau règlement en défaveur de la vitesse.
Enzo Ferrari ne voulait plus venir au 24 heures du mans ,en raison de ces continuels changement de règlement brider là puissance.
Voilà très longtemps que l’usine Ferrari a présenté un prototype et je pense que cela va durer.
Attention à la chutte des spectateurs.

wpDiscuz