Accueil Alpine Les 24 heures du Mans 2019 en images

Les 24 heures du Mans 2019 en images

887
4
PARTAGER

Déjà bientôt une semaine que la super saison 2018-2019 du championnat du monde d’endurance WEC a pris fin lors des 24 heures du Mans 2019.

Les 24 heures du Mans, c’est une cérémonie annuelle très attendue. D’ailleurs, la prochaine a lieu les 13 et 14 juin 2020 et on a hâte d’y être ! Et qui dit cérémonie dit protocole.

Cette année, c’est Toyota, le vainqueur de 2018 qui devait ramener le trophée. Pour l’occasion, le constructeur avait aménagé une Celica cabriolet âgée d’un peu plus de 30 ans pour ce transport symbolique. Partie des stands, elle est allée par la voie de service jusqu’à la chicane Dunlop avant de redescendre en sens inverse de la piste.

Mais ce qui plait surtout au public, c’est la patrouille de France qui vient saluer le double tour d’horloge sarthois, ainsi que les commandos militaires (de la 27e brigade d’infanterie de montagne) qui descendent en rappel depuis un NH90 Caïman de l’armée pour amener le drapeau tricolore pour le départ. Cette année, la personnalité pour donner le départ était Son Altesse Sérénissime Charlène de Monaco.

Cette année, nous étions spécialement dans le stand Signatech-Alpine-Matmut pour vous faire découvrir l’envers du décor et voir cette équipe sympathique emmenée par Philippe Sinault l’emporter pour la 2nde fois consécutive et enlever le titre WEC LMP2. Voilà donc une galerie spécifiquement Alpine.

Vive les voitures sales après 24 heures !

Une fois la course partie, merci les bouchons d’oreille pour ne pas finir sourd après des heures en bord de piste. Les vibrations de certaines voitures sont proprement incroyables et se ressentent dans tous le corps. Le « must », est encore de partir le soir à Arnage hors du circuit, de se mettre en terrasse de l’un des nombreux cafés/restaurants pris d’assaut pour l’occasion et de profiter du « ronron » qui envahit tout l’espace.

Un petit matin voilé et c’est un levé de soleil sur le Tertre Rouge qui s’envole. On se consolera avec la chicane Dunlop ou les chicanes Ford et du Raccordement. Surtout qu’après des heures de course, les voitures portent les stigmates de la compétitions. Certains ont des morceaux qui manquent, d’autres ont de gros aplats de « gaffer » noir. Mais surtout, toutes ont des traces de gomme, des insectes suicidaires (quelle idée folle de traverser dans la ligne des Hunaudières aussi) et différents liquides balancés par la concurrence.

Vivement l’édition 2020 !

Illustration : T. Emme / Leblogauto.com

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les 24 heures du Mans 2019 en images"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

C’est bien 😉

AXSPORT
Invité

Tip Top !!!

🙂

live2009
Invité

Merci et bravo. Belles photos.

gigi4lm
Invité

Joli travail Thibaut Emme.

wpDiscuz