Accueil Ecologie Allemagne : un « fonds diesel » avec les constructeurs ?

Allemagne : un « fonds diesel » avec les constructeurs ?

1500
22
PARTAGER

Selon le magazine d’outre Rhin Der Spiegel, le gouvernement allemand envisage de mettre en place un fonds avec les constructeurs automobiles en vue de financer les systèmes d’échappement perfectionnés permettant de rendre les voitures diesel plus propres.

Selon un article du Spiegel publié vendredi, Berlin pourrait ainsi demander aux compagnies du secteur automobile de contribuer à hauteur de 5 milliards d’euros (6,13 milliards de dollars) à ce fonds. Ce dernier serait également alimenté via des versements gouvernementaux. Le journal allemand ne fournissant pas d’autres précisions sur ces points.

Toujours selon Der Spiegel, le plan de mise à niveau des systèmes d’échappements devrait affecter une grande partie des 15 millions de véhicules diesel en Allemagne, dont seulement 2,7 millions sont équipés de la dernière technologie d’émissions Euro-6.

Le magazine ajoute par ailleurs que dans les grandes villes comme Munich et Stuttgart, où la qualité de l’air est particulièrement mauvaise, les automobiles pourraient être obligatoirement équipées de systèmes SCR (selective catalytic reduction) qui requièrent la technologie d’injection AdBlue. Cet additif à base d’urée est commercialisé sous ce nom  en Europe, et sous le nom DEF (Diesel exhaust fluid) aux États-Unis.

Rappelons à cet égard que la  réduction catalytique sélective (RCS)  est une technique utilisée pour réduire les oxydes d’azote (NOx) émis soit par des moteurs à combustion interne, soit par des installations industrielles de combustion : gaz, charbon et pétrole. Cette technique est en passe de devenir la technique dominante pour la réduction des NOx pour les véhicules diesel légers pour la mise en place de la norme Euro 6. L’implantation de ce dispositif sur les voitures pose néanmoins des contraintes d’encombrement, de poids et de coût.

Cerise sur le gâteau : les constructeurs doivent garantir la durabilité des dispositifs de contrôle de la pollution sur  160 000 km. La conformité en service doit pouvoir faire l’objet de vérifications pendant cinq ans ou 100 000 km.

Le gouvernement allemand tente de limiter les interdictions de circulation

Cette information voit le jour, alors que la chancelière allemande, Angela Merkel, et certains de ses ministres prévoient de discuter des moyens de prévenir les interdictions de circuler dans les grandes villes. Tentant ainsi de limiter les dégâts … et de sauver le soldat diesel … En février dernier, le tribunal administratif allemand a en effet autorisé les autorités locales à interdire les voitures diesel trop polluantes.

Le ministre des Transports, Andreas Scheuer, a déclaré que l’un des points inscrits à l’ordre du jour du Conseil des ministres était de «travailler dur » pour que la qualité de l’air dans les villes allemandes « soit encore meilleure». Refusant néanmoins de commenter la publication du journal.

Une porte-parole du lobby allemand de l’industrie automobile allemande (VDA), représentant Volkswagen, Daimler et BMW, a quant à lui déclaré ne pas avoir connaissance de la proposition du gouvernement.

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Allemagne : un « fonds diesel » avec les constructeurs ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Sommes toute, ce sont les Allemands qui sont le plus accro aux diesels… plus que les constructeurs Français.

greg
Invité

Non, il y a toujours bien moins de Diesels vendus en Allemagne qu´en France, sauf que les gens utilisent bien plus leur voiture qu´en France et que interdire l´usage du diesel en ville va handicaper bien plus de personnes in fine. Accessoirement, les Segments sur lesquels les constructeurs allemands premium font le plus de marge (D et E) sont largement tributaires du diesel.

Thibaut Emme
Admin
@greg : je pense que SGL parlait des constructeurs allemands (puisqu’il les oppose aux constructeurs français). Ici, on entend souvent dire que les constructeurs français sont les champions du diesel. Or c’est faux. Déjà, ils ont été très en retard sur les diesel dits modernes. On traînait encore des diesel à boîte longue et des « petits » turbo diesel que l’Allemagne lançait les berlines à TDI et compagnie. Après oui, les Français ont bien appuyés la mode des petites berlines citadines ou compactes diesel. Mais dans le mix, ce sont encore les Allemands qui sont les champions. Comme vous dites, ils… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui principalement les constructeurs Français, mais aussi les acheteurs français qui achètent maintenant 60 % de non-diesel.

greg
Invité

La particularité des constructeurs francais, c´est d´avoir poussé massivement le Diesel dans les Segments A et B. Les Clio, C3 et 207, voire 208, avaient un mix diesel bien plus élevé que leurs concurrents qui préféraient mettre en avant leur gamme essence, souvent downsizée.

SGL
Invité

emmh… ça c’est la période Calvet et sa 205 diesel jusqu’aux années 2000 avec les primes au CO2.
Mais depuis les années 2010, le segment A en a fini, il reste le segment B principalement pour les entreprises.

greg
Invité

Non, puisque le pic des ventes diesel chez les francais c´était en 2010, Calvet était depuis longtemps à la Retraite je crois 😉

wizz
Membre

très facilement vérifiable
massivement, c’est à voir…
et on peut constater ceux qui ont dégainé en premier, ont fait la « course à l’armement diesel »
3 moteurs diesel disponibles pour la Lupo, une voiture du gabarit des Twingo, 106 ou 107
Polo TDI GT 130ch (très coupleux, très brusque avec son injecteur pompe…et zéro pointé pour la tenue de route de son train roulant)

https://www.ultimatespecs.com/car-specs/Peugeot-models
https://www.ultimatespecs.com/car-specs/Volkswagen-models

greg
Invité
mmhhh, la Lupo est un cas à part et fait figure d´exception si on voit ce qu´on a suivi (Fox et UP!). Le fait est que dans le Segment, les promos et la communication étaient centrées sur le diesel parmis les francais, inutile de remonter à Jacques Calvet. Surtout en France Avec une ruée sur les Petits diesel Suite à votre fameux Bonus malus. Quelques chiffres: 206: 33% diesel en 2001, 38 en 2002, 44 en 2005, 72% en 2009 207:56% en 2006, 63% en 2010, 62% en 2011 C3:33% en 2001, 50% en 2004, 60% en 2010 Clio:33% en… Lire la suite >>
wizz
Membre

greg
tant de chiffres…

peut on voir ces études, ces sources intéressantes….

greg
Invité

La source est Jato 🙂

SGL
Invité

Pourtant, pour 60 % de Français, le diesel est de l’histoire ancienne ou est en passe de le devenir.
https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/automobile-pourquoi-le-diesel-s-effondre-a-40-du-marche-francais_578176
De mémoire le 3008 se vend bien moins en diesel que son équivalent Tiguan.
Donc que cela soit les acheteurs ou les constructeurs, les Français ont bien amorcé la transition du diesel vers l’essence.
L’électrique reste en dessous des 2 %…. Malheureusement.

SGL
Invité

Questions aux p’tits gars qui m’ont mis les -3 :
A votre avis, sur quel carburant roule à plus 80 % les BAM dans l’Europe ?
Hein… 😉

SGL
Invité

Bah oui, c’est plus facile de mettre -1 que de répondre…
De Mémoire Peugeot vend 55 % de diesel Citroën 48 %, Renault environ 50 %…. mais certainement pas 80 %

greg
Invité

« mais certainement pas 80 % »
Etant donné que personne ne vend 80% c´est un peu évident 🙂

greg
Invité

Moi je te répond tout en te mettant -1 🙂
La réponse n´est pas aussi simple
Quelques chiffres 🙂
Diesel mix 2017:
Audi 59%
BMW 67%
Citroen 44%
Mercedes 69%
Peugeot 50%
Renault 51%
Volkswagen 48%
Accessoirement, appeler ceux que vous n´aimez pas BAM, je trouve cela un peu méprisant.
Personne ne dit RPSA je crois. Ou CPR.

SGL
Invité

AAAaaah merci pour la réponse @Greg… et argumenté … +1 😉
J’adore les chiffres, merci.
Pour « BAM » ça serait presque une marque de respect comme les Big Three pour General Motors, Ford et Chrysler.
Dans le premium, c’est BMW, Audi, Mercedes qui mène la danse.
Dire : BMW, Audi, Mercedes, c’est long… BAM devint tout un symbole.
Après, les autres courent derrière… Volvo, JLR (Ah tiens ! Une abréviation connue) donc Jaguar Land Rover.
Mais RPSA ou CPR ne parle pas à grand monde !?

greg
Invité

BAM je trouve que cela sonne, comment vous dites, « péjoratif ».
Ce n´est même pas alphabétique.
Big Three c´est plutot positif au final.

AFLC7
Invité
Ben voyons… ils sont incapable de faire de petits moteurs fiables, puissants et qui ne consomment pas… Ils sont incapables de faire des autos de petite taille crédibles, ils ne veulent que de la puissance pour rouler comme des dingues mais uniquement en ligne droite… ils sont incapables de respecter les règles que les autres appliquent sans tricher. Pour avoir le droit de continuer a nous abreuver de SUV camionesques qui flattent le parvenu et maintiennent leurs marges ils ont besoin du diesel, alors on se fait un petit règlement à sa sauce… le mieux ne serait il pas de… Lire la suite >>
Christophe
Invité

https://www.groupe-psa.com/fr/actualites/corporate/le-groupe-psa-publie-les-emissions-de-polluants-de-ses-vehicules-en-usage-reel/
Chacun se fera une idée de savoir si il est préférable d’interdire un diesel avec système de dépollution vraiment efficace ou un essence (même avec FAP).
Sur un RDE, comparaison :
– 208 1.2 82 : 28 mg/km NOx et 5,5*10¹¹ particules / km – 176 g CO2eq/km,
– C3 1.5 hdi : 40 mg/km NOx et 0,8*10¹¹ particules / km – 159 g CO2eq/km.
Le seul avantage de la première c’est qu’elle sera plus facile à faire tourner avec des carburants renouvelables avec des kit ad’hoc (bioGNV et/ou E100).

Hans Gruber
Invité

ça n’a pas de sens de comparer le tout dernier diesel PSA équipé des dernières technologies de dépollution avec l’antédiluvien 1.2 atmosphérique qui va tirer sa révérence en fin d’année.
tu devrais plutôt comparer ce 1.5 HDI avec le nouveau 1.2 Pure Tech turbo équipé de filtre à particules et d’une augmentation de pression de rail qui prend la relève fin 2018.
là on pourra vraiment se faire une idée.

Christophe
Invité
@Hans Gruber « avec l’antédiluvien 1.2 atmosphérique » moteur lancé en 2013 et conforme à la norme Euro 6d ! Je veux bien comparer avec celui que tu veux mais faudrait-il encore avoir les valeurs et dans une voiture comparable. Et sur le segment 208/C3 je n’ai que ces valeurs mais si tu les as, n’hésite pas à les communiquer. Pour ta gouverne PSA n’avait aucune obligation de diffuser la valeur des émissions de particules pour ce moteur puisque non id. Par contre il ne t’aura pas échappé que dans les chiffres il y avait la 308 1.2 130 avec le FAP… Lire la suite >>
wpDiscuz