Accueil Citroën Genève 2018 Live : Citroën Berlingo

Genève 2018 Live : Citroën Berlingo [vidéo]

2023
10
PARTAGER

Si les SUV tiennent désormais le haut du pavé sur le marché automobile international, il n’en demeure pas moins que des véhicules aussi pratiques que ludiques tels que le Citroën Berlingo continuent de plaire dans l’Hexagone. Comme une sorte de « valeur refuge » pour les familles rebutées par le côté ostentatoire et souvent agressif d’un SUV ? Allez savoir.

Bien pratiques aussi pour partir allier à la fois besoins quotidiens et échappées du week-end. Et pas forcément besoin d’une famille nombreuse pour succomber à ses charmes, tant l’espace disponible pourra accueillir un randonneur fatigué l’espace d’une nuit, dans cette sorte de « Formule 1 » sur 4 roues qu’il est devenu pour certains. Certes, avec les sanitaires, en moins.

Comme Peugeot et Opel, Citroën profite à fond de son style actuel pour proposer un modèle à l’allure sympathique qui devrait plaire à ce type de clients, justement. Qu’il s’agisse de la version standard, ou du XTR (avec touches de blanc ou orange) se dotant de quelques attributs de cross-over qui renforcent encore la parenté stylistique avec le C3 Aircross.

Accentuant encore si nécessaire le coté baroudeur du véhicule …. des baroudeurs du week-end ? Un atout de plus en dehors du fait que point n’est besoin d’aligner un budget conséquent pour l’acquérir contrairement à d’autres véhicules plus proches des SUV et des 4×4. Sans compter que hop, super un Berlingo pour y placer en deux minutes un vélo après promenade et prendre un repos bien mérité …. sans devoir se gratter la tête (et le dos ? …) pour le placer au fond d’un coffre ou pire Mesdames …. sur le toit….

Une force rassurante qui plaira aussi aux esthètes, enfin on l’espère !

Histoire d’accentuer ses charmes sans renier ses origines, le dessin des surfaces vitrées du nouveau Berlingo conserve un lien avec la précédente génération, mais avec plus d’angles. Quant aux ailes surlignées, elles permettent de « muscler » son image tout en masquant les importantes surfaces de tôle. Une force juste qu’il faut rassurante et esthétique.

Histoire de montrer les adaptations « tout terrain » du véhicule – en dehors de son moteur, bien évidemment – les protections latérales des portes de ce nouveau modèle sont habillées d’Airbumps. Même idée en ce qui concerne le dessin des barres de toit. Dont la hauteur de 1m84 (1m81 sans) devrait lui permettre de résister aux affres des parkings citadins à défaut de routes plus bucoliques. Quant aux routes africaines … cela risque d’être une autre histoire …. liée notamment à la résistance des matériaux.

Citroën Berlingo : un style contraint par le côté utilitaires

Reste que l’arrière ne laisse guère de place à l’expression du style avec les contraintes des versions utilitaires. Mais on ne peut pas tout avoir. Et on saura l’expliquer à nos chères petites têtes blondes si nécessaire. Le choix sera vite fait entre le look ou la possibilité d’y monter à bord tout leur indispensable arsenal de jouets, vélos et autres trottinettes.

Quant à Médor, c’est surtout la garde au sol qui devrait l’intéresser, histoire de minimiser ses efforts pour monter dans le « carrosse ». Et tellement content de pouvoir faire partie de l’aventure, il ne devrait piper mot sur le design, lui. D’autant plus qu’il saura beaucoup plus facilement y faire sa place que dans un SUV ou 4×4 où ses maîtres sont parfois contraints de choisir entre lui … et courses et bagages.

A noter également : le nouveau Berlingo profite désormais de feux à LED avec effet 3D, et conserve la si pratique lunette arrière ouvrante. Pour le charger, encore et encore …

Illustration : Leblogauto.com

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Genève 2018 Live : Citroën Berlingo [vidéo]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité
sweeck
Invité

Et on continue à tourner en rond chez Citroën, en recyclant à l’infini le style playmobil du cactus, qui n’a pourtant pas été un bien grand succès.

Lee O Neil
Invité
Cela fait à peine 4 ans que la marque Citroën propose un style harmonisé sur toute la gamme avec les feux de jour en dessus des phares alors je trouve sevère le « on continue à tourner en rond ». On peut aimer ou pas, chacun ses goûts, mais il faut reconnaitre à mon sens la cohérence de la gamme d’un point de vue style : on reconnait une Citroën (C4 Cactus, C3, C3 Aircross, C4 Picasso). C’est bien ce que font beaucoup d’autres constructeurs : une fois qu’ils ont un gimmick style, ils l’appliquent sur toute (ou presque) leur gamme. C’est… Lire la suite >>
Anonyme
Invité

Et pourtant, ce design est aussi utilisé pour la C3 actuelle, qui est certainement celle qui se vend le mieux des 3 générations d’après ce que j’ai cru comprendre !

C’est aussi ce design qui est utilisé pour le C3 Aircross … qui a eu un démarrage commercial très satisfaisant, d’après Citroen !

Comme quoi 😉

SGL
Invité

Oui messieurs, je crois effectivement qu’il faut arrêter de dire que le design Citroën ne marche pas !
La C3 cartonne, C4 Picasso marche toujours très fort, ils leur manquent des C3 Aircross.
La première C4 Cactus a été un loupé… peut-être pas la deuxième génération !?
La C5 Aircross arrive bientôt… Bref je serai assez serein pour l’avenir de Citroën.

Anonyme
Invité

si la C4 cactus fut un loupé, c’est plus à cause de sa conception même d’une autre époque (vitre arrière à compas et pas à ouverture classique, pingreries dans les insonorisants, découpe d’ouverture de coffre hasardeuse …) que de son design

Thomas
Invité

Je ne comprends pas pourquoi Citroën n’expose pas le C5 Aircross à Genève(on le connaît déjà, il est vendu en Chine depuis l’an dernier, et il aurait ajouter de la complémentarité au Berlingo comme attrait nouveauté à Genève) 🙁

Thomas
Invité

J’avais oublié le C4 Cactus côté nouveautés du stand Citroën, même si la réelle première européenne du modèle fut le salon de Bruxelles et celui de Vienne en janvier dernier 😮

wpDiscuz