Accueil Ford WRX 2018 : Ford, Hoonigan Racing et Ken Block se retirent

WRX 2018 : Ford, Hoonigan Racing et Ken Block se retirent

1470
4
PARTAGER
Hoonigan Racing WRX Ken Block

Ils ont été parmi les animateurs du championnat à un moment donné. Exit la Ford focus et le soutien de Ford Performance en WRX.

Alors que Peugeot-Sport a décidé de s’investir plus dans le championnat FIA World RallyCross, Ford lui fait donc le chemin inverse.

Dave Pericak, patron de Ford Performance déclare : « Bien que nous ayons apprécié courir dans cet excitant championnat WRX, c’est le moment naturel pour nous de prendre une pause, alors que le futur de la série prend corps. Mais rassurez-vous, nous restons résolument impliqués dans les voitures à hayon piquantes et toutes les choses performantes. De plus, nous pensons que le rallycross a un avenir brillant ».

Brillant peut-être, mais sans Ford officiellement. Pourtant la marque est présente (non officiellement) depuis le lancement du championnat avec des Fiesta. Ces dernières marquent le pas depuis 2 ans. Mais, la Focus du Hoonigan Racing, elle, a fait des étincelles.

Surtout aux mains de Bakkerud. Ce dernier a signé 4 podiums cette année, mais 3 victoires et 3 podiums en 2016 ! Cette année-là, il termine même 3ème ex-aequo avec Solberg (sur son antique DS3) à 1 point de la 2nde place de Kristoffersson. Cette année, il terminera 5 ou 6ème du général.

Ken Block a été moins performant, mais le pilote est démonstratif et le public adore cela.

Se retirer du WRX pour revenir en WRC ?

Sportivement, le retrait de la Focus officielle est dommage pour l’image de Ford. Le WRX attire du monde et les performances de la voiture étaient plus qu’honorables. Mais, ce retrait ne cache-t-il pas une volonté de mettre « plus de billes » en WRC ?

On le sait, M-Sport et Wilson espèrent toujours faire revenir officiellement Ford en rallye mondial. Ainsi, ils pourraient espérer retenir Sébastien Ogier et proposer des Fiesta WRC évoluant plus souvent pour maintenir la performance.

Quid d’Andreas Bakkerud ?

Bakkerud se désole évidemment de ce retrait. Pour lui, Ford et Hoonigan étaient synonyme de premier contrat professionnel. Là, il se retrouve à la recherche d’un volant pour l’an prochain.

Mais, les places sont chères et rares. Après avoir bataillé portière contre portière avec lui, Loeb le fera-t-il venir dans le giron Peugeot ? A moins qu’il trouve refuge dans une équipe privée. Un niveau de performance moins élevé sans doute. Dommage pour ce véritable show man. Il devrait rester avec Hoonigan et Block en « Gymkhana Grid » (une course de gymkhana en parallèle à 2 pilotes comme sur cette vidéo).

Pour le WRX, il va falloir vite anticiper et attirer de nouveaux acteurs sous peine de voir 1 ou 2 constructeurs s’accaparer toutes les victoires, dégoûtant les privés qui font la base de ce sport.

Source : Hoonigan, Ford, WRX, illustration : Hoonigan

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "WRX 2018 : Ford, Hoonigan Racing et Ken Block se retirent"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

En gros, on se retire parce que ca devient tres interressant …. mais que ca coute des sous.
Et, comme on n’as pas de voiture potable, on n’y va pas . On reviendra quand il y aura de l’electrique , peut-etre 😊

salociN
Invité
Pericak et Wilson se sont rencontrés il y a quelques semaines pour statuer sur l’engagement de Ford en WRC. Peu d’infos ont fuité, mais il semblerait selon certains médias étrangers, la dernière tendance était au pessimisme, avec néanmoins une petite rallonge budgétaire à la clé, mais pas de soutien plein et entier. Depuis, ce retrait du WRX est une nouvelle donnée, mais comment être sûr que le raisonnement de la bascule soit aussi mécanique ? La seule certitude qu’on peut avoir, c’est que si Ford n’investit pas malgré une top voiture et deux top pilotes, jamais plus il ne le… Lire la suite >>
Raymond Boncoin
Invité
Je suis aussi dubitatif quant à l’annonce de Ford de quitter le WRX alors que cette discipline prend son essor, ce que reconnait le constructeur américain paradoxalement. Théoriquement on pourrait espérer qu’il y ait un système de vases communicants mais la logique de Ford est peut-être toute autre. Et si jamais M-Sport ne dispose pas du soutien official de Ford pour la saison 2018 alors c’est le depart quasi-certain de Sébastien Ogier de la structure. Ce serait d’autant plus rageant que Malcom Wilson avait réussi un joli coup en attirant le champion du monde en titre dans son écurie mais… Lire la suite >>
Kaizer Sauzée
Invité

Face à Peugeot et Loeb, et sans voiture au top je pense qu’ils ont raison de partir. Faire de la figuration ne rapporte pas grand-chose.
Malcolm Wilson doit être entrain de négocier à fond pour récupérer les pesetas et le soutien officiel…

wpDiscuz