Accueil Actualités Entreprise Volkswagen : le prochain directeur général choisi à l’extérieur du groupe ?

Volkswagen : le prochain directeur général choisi à l’extérieur du groupe ?

557
7
PARTAGER

La solution viendrait elle de l’extérieur pour Volskwagen ? Alors que le groupe est empêtré depuis des mois dans le scandale du dieselgate, il pourrait bien se tourner vers du « sang neuf » pour assumer les plus hautes fonctions de l’entreprise.

Son président, Hans Dieter Pötsch a en effet récemment indiqué que le conseil de surveillance de Volkswagen n’excluait pas de rompre avec la tradition selon laquelle le président du directoire est recruté en interne. Un virage important serait alors pris alors que Matthias Müller, actuel président du directoire dont le mandat court jusqu’en 2020, est salarié du groupe depuis près de 40 ans.

Sang neuf et non contaminé

Au delà du sang neuf … c’est surtout du sang non contaminé qui pourrait être recherché, les actuels dirigeants étant soupçonnés les uns après les autres  d’avoir mis la main dans le sac en vue de tricher sur le niveau d’émissions des véhicules produits par le groupe. Fragilisant ainsi l’entreprise.

Ainsi, plusieurs investisseurs avaient vu d’un mauvais œil la nomination de Matthias Müller, intervenue en septembre 2015, soit en plein scandale des tests d’émissions truqués aux Etats-Unis. Ils avaient d’ores et déjà laissé entendre que VW se devait de chercher quelqu’un en externe.

Le conseil de surveillance se penchera sérieusement sur la succession de Müller  « le moment venu », a indiqué pour sa part Hans Dieter Pötsch. Ajoutant que le choix était « ouvert ». Laissant ainsi entendre que le constructeur pourrait aller chercher un candidat en externe ou que la gente féminine soit mise à l’honneur.

Extérieur même au secteur automobile ?

Bernd Althusmann, homme politique allemand chrétien démocrate que les sondages et la presse voient déjà comme grand gagnant des prochaines élections organisées en vue de choisir le nouvel homme fort du Land de Basse-Saxe – où se situe le siège social de VW – a récemment suggéré que le constructeur pourrait même retenir une candidature qui soit en dehors du secteur de l’automobile. Histoire de laver plus blanc, certainement, et de s’affranchir de tout risque de collusion ou d’accusation de tromperie et de malveillance.

Müller toujours plébiscité par le conseil de surveillance

Pötsch a pour sa part renouvelé son soutien à Matthias Müller. Alors même que ce dernier a récemment suscité quelques émois après avoir déclaré envisager des cessions d’actifs. « Matthias Müller  est l’homme de la situation; c’est l’opinion du conseil de surveillance en son entier », a ainsi déclaré Pötsch.

Il n’en demeure pas moins que le blason a quelques besoins d’être redoré. C’est dans ce but que Volkswagen a mis en place un programme baptisé « Meeting Müller », en vue d’offrir aux salariés la possibilité de poser des questions directement au président. L’objectif de ces réunions est de se concentrer sur des sujets confidentiels et néanmoins très débattus. Matthias Müller souhaiterait ainsi connaître l’opinion des salariés et partager des informations cruciales pour la gestion du groupe.

Sources : Reuters, Automotive News, Handelsblatt

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Volkswagen : le prochain directeur général choisi à l’extérieur du groupe ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Ben il faudrait qu’il le débarque dès maintenant?

rickyspanish
Invité

Ils ont qu’à prendre Marchionne, c’est le meilleur … ou pas…

beniot9888
Invité

Moi, je peux me libérer.

wpDiscuz