Accueil Actualités Entreprise Chine : Haval vise le million

Chine : Haval vise le million

51
0
PARTAGER

Il y a dix ans, Great Wall exposait au Mondial de Paris. Comme toutes les marques Chinoises, le discours était ambitieux. Mais aujourd’hui, le constructeur des SUV Haval s’apprête à passer un cap important : vendre un million de véhicule, sur le sol Chinois, en une année.

En effet, d’après les données officielles, depuis le premier janvier, Great Wall a vendu 923 923 véhicules. Certes, ChangAn a écoulé 1,1 million de véhicules l’an dernier. Néanmoins, les minivans contribuent beaucoup au résultat. Great Wall est donc le premier constructeur « pur », de véhicules légers, à atteindre les sept chiffres. Signalons aussi que le patron de Great Wall est une patronne, Wang Fengyin.
Quel chemin parcouru pour cette ex-émanation d’un constructeur de machines agricoles et ses premiers pick-up, très approximatifs. Alors que les nombreux constructeurs chinois de pick-up ont misé sur des prix cassés, Great Wall a tenté la montée en gamme. Là où les autres voulaient quadriller leur province d’origine, Great Wall s’est doté d’un réseau national. Bien sûr, il a commis des erreurs : la diversification dans les citadines, les monospaces et les berlines trois volumes, un première percée en Europe centrale et orientale…

Finalement, Great Wall s’est recentré sur ce qu’il fait de mieux : les SUV.  Le Haval (né Hover) s’est décliné en toute une gamme, allant du franchisseur de trottoir de poche jusqu’au quat’quat full size. Au-delà d’un certain prix, les Chinois préfèrent les productions étrangères. La force de Haval, ça a été de repousser le plafond de verre à 10 000 €, puis à 20 000€. Aujourd’hui, sans complexe, il propose un H9 à 239 800 yuans (33 000€.) L’intérêt étant bien sûr qu’un véhicule plus cher génère davantage de marge. La prochaine étape, c’est une marque de SUV de luxe, Wey. Ses gammes berlines et pick-up sont quasiment laissées en jachère.
Avec un million d’unités par an, Great Wall dispose désormais d’une puissance de feu inédite. Jusqu’ici, les constructeurs étrangers le regardaient avec une certaine condescendance. Demain, il pourrait crouler sous les propositions de partenariats…

Crédit photo : Haval

Source :
Gasgoo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz