Accueil Indycar Indycar 2015 : Milwaukee

Indycar 2015 : Milwaukee

79
2
PARTAGER

Sébastien Bourdais (KV) ne s’était plus imposé sur ovale depuis Milwaukee 2006. 9 ans plus tard, il triomphe au même endroit. C’est également sa deuxième victoire, cette saison, en Indycar, après Detroit 2.

Indy Lights

L’Indy Lights revient. Homme en forme de Toronto, Spencer Pigot (Juncos) est en pole à Milwaukee.

Indy Lights 1

D’emblée, c’est chaud entre Pigot et RC Enerson (Sam Schmidt.) Il faut 2 tours à ce dernier pour venir à bout du poleman. Kyle Kaiser (Juncos) s’offre une frayeur alors qu’il est 3e. Il part en tête-à-queue et frôle le mur. Felix Serralles (Belardi) réussit à éviter la Dallara/Mazda en perdition. Il y a de brefs drapeaux jaunes. Pigot, décidément pas verni, perd un rapport et s’effondre dans la hiérarchie. Serralles en profite pour mettre Enerson sous pression. Après plusieurs passages à deux de front, le Brésilien prend la tête, en vue de l’arrivée.

C’est le premier succès de Serralles en Indy Lights. Enerson est 2e et Juan Piedrahita (Belardi) complètent le podium.

Indy Lights 2

Au classement, ça reste serré. Jack Harvey (Sam Schmidt) reste en tête à 261 points. Pigot est 2e, à 247 points. Ed Jones (Carlin) est 3e à 232 points.

Indy Lights 3

Indycar

Le week-end d’Helio Castroneves (Penske) débute mal : le Brésilien sèche les vérifications techniques et doit partir dernier.

Josef Newgarden (CFH) est lui en pole. D’ordinaire très (trop ?) discret, il se montre visiblement très heureux. C’est seulement la deuxième fois, en 2015, que le plus rapide aux essais n’est pas un pilote Penske.

Indycar 1

Au drapeau vert, Newgarden mène devant Ryan Briscoe (Sam Schmidt.) Le clan Honda est alors heureux de voir un bloc nippon dans le coup. Hélas, ce sera un feu de paille. Briscoe casse sa boite à air et doit rentrer prématurément aux stands. Scott Dixon, qui fête son 250e départ, passe 2e, devant Sébastien Bourdais (KV.) Newgarden, lui, a du mal à gérer le trafic. Ce qui permet à Graham Rahal (Rahal) de prendre brièvement la tête. Il ne se passe pas grand chose durant la première moitié de la course. Juan Pablo Montoya (Penske) est sanctionné d’un drive-through pour excès de vitesse dans les stands. Au 113 tours (sur 250), le Honda de James Jakes (Sam Schmidt) part en fumée. Drapeaux jaunes.
Tous les pilotes choisissent de rentrer aux stands, sauf Bourdais, qui prend donc les commandes. A la reprise, Briscoe part en tête-à-queue. Will Power (Penske) ne peut l’éviter. Nouveaux drapeaux jaunes.
Malgré de vieux pneus, le Manceau prend le large au restart. Newgarden le voit s’éloigner, alors que son stratège jure que le poleman rattrape le néo-leader. Les pneus de Marco Andretti (Andretti) n’arrive pas à tenir un relais. Et le nouvel homme de tête de Honda de quitter le top 5. Bourdais rentre enfin aux stands. Puis il reprend son rythme infernal. Justin Wilson (Andretti) casse son Honda et provoque des drapeaux jaunes.
Vieux briscard, Castroneves s’est faufilé au 2e rang, mais en tête, le Français est trop fort.

Bourdais s’impose donc devant Castroneves. Rahal sauve l’honneur de Honda avec une 3e place.
Simon Pagenaud (Penske) est 9e et Tristan Vautier (Dale Coyne), 16e.

Indycar 2

En terminant 4e, Montoya prend une option sur le titre, avec 439 points. Dixon passe 2e, à 385 points. Rahal et Castroneves se retrouvent 3e ex-æquo, à 370 points. Power, 5e à 369 points, va avoir beaucoup de mal à défendre son titre…
Bourdais passe 6e, à 343 points. Pagenaud reste 10e, à 278 points. Vautier, l’intermittent du spectacle, est 22e à 105 points.

Indycar 3

Crédits photos : GM, sauf photos 2 à 4 (Indy Lights.)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2015 : Milwaukee"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

Jamais 2 sans 3?
En revanche honda doit trouver un moyen d’attirer les meilleurs pilotes.

Jr
Invité

Pigeot en pôle en indy ligth on aura tout vue (lool) bravo à bourdais content pour lui

wpDiscuz