Accueil DTM DTM 2015 Lausitzring : Green intouchable, Audi ne laisse que des miettes

DTM 2015 Lausitzring : Green intouchable, Audi ne laisse que des miettes

77
0
PARTAGER

La deuxième manche du championnat allemand des voitures de tourisme (DTM) avait lieu ce weekend sur le circuit du Lausitzring. Jamie Green a livré deux prestations absolument remarquables puisqu’il s’est imposé lors de la première et de la seconde course. Outre le doublé du Britannique, il faut noter l’outrageuse domination d’Audi, qui a ni plus, ni moins, signé un quadruplé et un quintuplé lors des courses 1 et 2.

Course 1 : Jamie Green, le plus tactique

Après un départ sans encombre, les positions sont restées figées pendant quelques tours. Molina, grâce à sa pole position, devançait Green, Mortara, Ekström, Martin, Wickens, Blomqvist, Wehrlein, Scheider et Wittmann. Au sein de ce peloton, à noter la présence d’une seule BMW M4 DTM, celle du Belge Martin, l’unique capable de suivre le tempo élevé des hommes de tête.

Hormis le dépassement de Wehrlein sur Wickens qui a permis au premier de s’emparer de la sixième place lors de la douzième boucle, nous ne pouvons dire que les changements de position ont été nombreux lors de la première partie de cette course 1. En effet, les tentatives se sont avérées pour la plupart vaines, comme celle de Juncadella sur Wittmann au dix-huitième tour.

Il a fallu attendre le dernier tiers de course pour que le spectacle pointe le bout de son nez. Juncadella et Rockenfeller sont venus à bout de Wittmann pour se positionner respectivement à la neuvième et dixième place lors du vingt et unième tour.

Devant, Molina, encore en tête au début du vingt-cinquième passage sur la ligne de départ arrivée, semblait de plus en plus en délicatesse avec ses pneumatiques. Son coéquipier, Jamie Green, en a profité pour s’emparer de la tête à l’issue d’un joli dépassement à l’intérieur, après avoir considérablement retardé son freinage. La course touchant bientôt à sa fin (il ne restait que sept minutes), l’Espagnol Molina, dominateur en qualification, s’est vu dépassé à la fois par Mortara au vingt-sixième tour, puis par Ekström une boucle plus tard.

Devant, le Britannique Jamie Green avait créé un écart bien trop important pour qu’il puisse être rattrapé par ses coéquipiers, tandis que Molina était mis à nouveau sous pression par deux autres pilotes, à savoir Martin et Wehrlein. La bataille entre ces deux derniers a donné du répit à l’Espagnol qui a pu garder sa quatrième position – une bien maigre consolation – tandis que Wehrlein a dépassé Martin au premier virage, à l’instar du vainqueur du jour.

Dans le dernier tour, Martin, auteur d’une grosse attaque pour rester au contact du groupe des leaders en début de course, a perdu une nouvelle fois une place, cette fois-ci au profit de Wickens.

Au terme des trente-deux tours de course, Jamie Green signe sa deuxième victoire de la saison, et ce, malgré un problème de DRS. Il s’impose devant ses deux coéquipiers, l’Italien Eduardo Mortara et le Suédois Mattias Ekström. Audi monopolise les quatre premières places puisque l’Espagnol Miguel Molina termine au pied du podium, devant deux Mercedes-AMG C 63 DTM. La première BMW M4 DTM ne figure quant à elle, qu’à la septième position, confirmant un peu plus les lacunes en performances pures déjà vérifiées lors du weekend inaugural du côté d’Hockenheim.

DTM_Lausitzring_2A noter la seizième place du Français Adrien Tambay, tout de même auteur d’une belle remontée puisqu’il s’élançait depuis la vingt-quatrième position sur la grille. En revanche, les difficultés se confirment lorsque les conditions climatiques sont clémentes pour la nouvelle écurie ART Grand Prix. Lucas Auer termine à la vingt et unième position, Gary Paffett vingt-troisième et bon dernier, Augusto Farfus n’ayant pas réalisé le moindre tour.

Résultats complets course 1 :

Pos.DriverNationCarTimeIntervallLaps
1Jamie Green(GB)Audi RS5 DTM42:15.1432
2Edoardo Mortara(I)Audi RS5 DTM42:19.404.26132
3Mattias Ekström(S)Audi RS5 DTM42:20.360.95932
4Miguel Molina(E)Audi RS5 DTM42:22.101.74932
5Pascal Wehrlein(D)Mercedes-AMG C 63 DTM42:23.261.15332
6Robert Wickens(CA)Mercedes-AMG C 63 DTM42:25.792.53532
7Maxime Martin(BE)BMW M4 DTM42:28.152.35732
8Timo Scheider(D)Audi RS5 DTM42:28.500.34732
9Mike Rockenfeller(D)Audi RS5 DTM42:31.853.35832
10Daniel Juncadella(E)Mercedes-AMG C 63 DTM42:34.752.932
11Bruno Spengler(CA)BMW M4 DTM42:37.532.77232
12Martin Tomczyk(D)BMW M4 DTM42:42.174.6432
13Marco Wittmann(D)BMW M4 DTM42:43.501.33332
14Paul Di Resta(GB)Mercedes-AMG C 63 DTM42:43.660.15832
15Maximilian Götz(D)Mercedes-AMG C 63 DTM42:44.160.50432
16Adrien Tambay(F)Audi RS5 DTM42:44.570.41332
17Christian Vietoris(D)Mercedes-AMG C 63 DTM42:50.626.04132
18Timo Glock(D)BMW M4 DTM42:51.510.8932
19António Félix da Costa(PT)BMW M4 DTM42:52.671.16732
20Nico Müller(CH)Audi RS5 DTM42:57.434.7632
21Lucas Auer(AT)Mercedes-AMG C 63 DTM42:57.620.18332
22Tom Blomqvist(GB)BMW M4 DTM43:00.222.60732
23Gary Paffett(GB)Mercedes-AMG C 63 DTM43:04.944.71632
Augusto Farfus(BR)BMW M4 DTM0

Course 2 : Jamie Green dans son jardin, Audi aussi

Le Britannique Jamie Green a remporté la seconde course et conforte un peu plus sa place de leader au championnat des pilotes. Ekström et Molina complètent le podium, devant deux autres Audi.

Mattias Ekström, au gré d’un meilleur départ a ravi la première place à Jamie Green. Nous avions mentionné le départ propre de l’ensemble des pilotes du plateau DTM lors de la première course, il n’en a pas été de même au cours de cette seconde manche. Wickens fut l’auteur d’une manœuvre peu orthodoxe sur Wittmann qui l’a contraint à naviguer hors de la piste. Cet incident a d’ailleurs valu un avertissement au responsable de la part des commissaires de course.

A la fin du premier tour, Mattias Ekström menait devant Green, Molina, Scheider, Mortara, Martin, Farfus, Rockenfeller, Juncadella et Paffett. Ce dernier, suite à un incident technique sur sa voiture s’est vu dans l’obligation de rejoindre les stands pour un arrêt non prévu, perdant tous les bénéfices de sa bonne position à l’issue des premiers tours de course.

DTM_Lausitzring_4

Les écarts étant minimes entre les leaders, Green a pu tenter une attaque lors du septième tour sur son coéquipier suédois. Le Britannique a pris la tête quelques secondes, mais la défense a prévalu sur l’attaque puisque Ekström a repris sa position aussitôt après l’avoir perdue. Mais ce n’était que retarder l’échéance tant Jamie Green était survolté ce weekend. En effet, il a repris sa marche en avant au cours de la huitième boucle. A l’instar de ses dépassements en course 1 ou un tour plus tôt, il s’est porté à la hauteur du futur ex-leader pour s’emparer de la tête. A la fin du tour, il s’était déjà échappé, il comptait plus d’une seconde d’avance.

Etant bien moins rapide que Jamie Green, Mattias Ekström a essayé de reprendre son bien en tentant l’undercut. Il en fallait plus pour venir à bout du Britannique, même si Jamie Green est ressorti des stands tout juste devant le Suédois. A partir du dix-septième tour, Green a contrôlé son coéquipier, en augmentant régulièrement son avance à coups de dixièmes. Il disposait d’un matelas de trois secondes d’avance sur le deuxième, et de neuf sur Molina, troisième, à la fin de la trente-septième boucle.

Une dernière chance était donnée à Mattias Ekström avec l’intervention de la voiture de sécurité suite au mauvais positionnement de la voiture de Lucas Auer. Après quatre tours derrière la safety car, le restart a été donné au quarante-deuxième passage sur la ligne. Cependant, les positions sont restées inchangées.

Green s’impose une deuxième fois en deux courses, cette fois devant Ekström et Molina. Intouchable durant tout le weekend, le Britannique se place comme un des favoris pour le titre, même si nous sommes encore en début de saison. En effet, en piste, il semble bien plus rapide que l’ensemble de ses adversaires, coéquipiers compris. Seul le Suédois paraît en mesure de l’inquiéter, du moins, pour le moment. Audi a confirmé une nouvelle fois son emprise sur le championnat en plaçant cinq voitures aux cinq premières places. Il faut remonter à la sixième position pour trouver trace de la première Mercedes-AMG C 63 DTM, celle de Daniel Juncadella. La première BMW M4 DTM, celle du Belge Maxime Martin, termine à la huitième place.

DTM_Lausitzring_3

Augusto Farfus, Gary Paffett et Tom Blomqvist ont abandonné. Adrien Tambay termine vingtième à quatre tours des leaders après avoir été accroché par Bruno Spengler alors qu’il était remonté en dixième position. Encore un week-end à oublier pour le Français, qui décidément, joue de malchance. Lucas Auer prend quant à lui la vingt et unième place.

Résultats complets course 2 :

Pos.DriverNationCarTimeIntervallLaps
1Jamie Green(GB)Audi RS5 DTM01:02:33.0146
2Mattias Ekström(S)Audi RS5 DTM01:02:35.162.14446
3Miguel Molina(E)Audi RS5 DTM01:02:38.052.89446
4Timo Scheider(D)Audi RS5 DTM01:02:38.690.6446
5Edoardo Mortara(I)Audi RS5 DTM01:02:40.722.0346
6Daniel Juncadella(E)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:42.181.45746
7Christian Vietoris(D)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:42.920.74146
8Maxime Martin(BE)BMW M4 DTM01:02:43.800.88346
9Nico Müller(CH)Audi RS5 DTM01:02:44.200.39846
10Mike Rockenfeller(D)Audi RS5 DTM01:02:45.070.86846
11Martin Tomczyk(D)BMW M4 DTM01:02:45.280.21246
12Timo Glock(D)BMW M4 DTM01:02:45.880.59746
13Pascal Wehrlein(D)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:47.761.87746
14António Félix da Costa(PT)BMW M4 DTM01:02:47.760.00946
15Paul Di Resta(GB)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:48.951.18746
16Maximilian Götz(D)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:49.480.53346
17Marco Wittmann(D)BMW M4 DTM01:02:52.923.43346
18Robert Wickens(CA)Mercedes-AMG C 63 DTM01:02:54.341.42246
19Bruno Spengler(CA)BMW M4 DTM01:03:14.4520.11446
20Adrien Tambay(F)Audi RS5 DTM57:46.174L42
21Lucas Auer(AT)Mercedes-AMG C 63 DTM48:39.756L36
Augusto Farfus(BR)BMW M4 DTM40:41.5730
Gary Paffett(GB)Mercedes-AMG C 63 DTM05:39.344
Tom Blomqvist(GB)BMW M4 DTM02:55.572

Au classement des pilotes, avec trois succès sur quatre possibles, Jamie Green compte 75 unités, soit 17 de plus qu’Ekström et Mortara. Encore une fois, la domination d’Audi se vérifie, avec trois de ses pilotes aux trois premières places.

La prochaine étape de ce championnat aura lieu sur le circuit du Norisring, le 28 juin.

Si Audi domine tant en DTM, en sera-t-il de même, incessamment sous peu, au Mans ?

Source et crédit photographique : DTM et Audi

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz