Accueil Chevrolet Les concepts Bertone: Chevrolet Nivola (1990)

Les concepts Bertone: Chevrolet Nivola (1990)

231
4
PARTAGER

On reparle depuis quelques mois déjà de l’idée d’une Corvette à moteur central. Au nombre des propositions ayant émaillé les 62 ans de carrière de sportive américaine, on compte celle de Bertone en 1990, sous le nom de Nivola.

La Nivola est un double hommage, puisque outre ses gènes de Corvette, elle tire son nom du srunom de Tazio Nuvolari. La couleur elle même évoque le célèbre pilote italien qui aimait particulièrement les voitures jaunes.

Six ans après la Ramarro, Bertone s’intéresse donc à nouveau à la Corvette de quatrième génération. Le moteur est en effet le V8 LT5 de 280 kW / 380 ch / 500 Nm issu de la ZR-1. Un moteur préparé par Lotus, alors propriété de GM. Il est toutefois installé en position centrale arrière. La Corvette est alors au milieu de son cycle de vie, et pour son renouvellement GM se pose sincèrement la question du changement d’architecture. Le concept CERV III qui date lui aussi de 1990 en témoigne.

En raison de l’implantation de son moteur à l’arrière, la Corvette sacrifie son coffre. Il est remplacé par des compartiments à bagage logés dans les épaisses portières. La Nivola se singularise aussi par ses proportions : 4204 mm de long et 1980 mm de large. Son style est dans le plus pur esprit des réalisations de Bertone depuis l’arrivée de Marc Deschamps, avec ses lignes très horizontales soulignées par le fort pli de carrosserie en partie basse. On la rapprochera aisément de la Lamborghini Athon de 1980.

Source : Bertone

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les concepts Bertone: Chevrolet Nivola (1990)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nithael1970
Invité

« La est un double hommage », ???
« La Corvette est alors au milieu de con cycle de vie », oui, c’est C.N.

😉

Invité

un peu atypique comme proposition (quoi que très bertonesque), en tout cas, pas mal le coffre intégrer aux portières (même si pas vraiment industrialisable, dommage)

juuhuu
Invité

Ca a de la gueule, un bon article que de redécouvrir ces modèle s!!!

CDA
Membre

Ah les 90s 🙂

wpDiscuz