Accueil F3 Formule 3 allemande 2014 sur le Nürburgring : finger in the nose...

Formule 3 allemande 2014 sur le Nürburgring : finger in the nose !

72
0
PARTAGER

Nouvelle manche de F3 ATS et nouvelle promenade de santé pour Markus Pommer (Motopark.) L’Allemand ne passe pas à côté de sa rentrée. Surtout, il démontre qu’il est invincible à la régulière.

Formel Masters

L’an prochain, l’ADAC Formel Masters deviendra « F4 Germany ». Le promoteur a testé les deux principaux châssis (Mygale et Tatuus.) Malheureusement pour le constructeur français, c’est Tatuus qui est choisi. Le motoriste (VW ?) n’est pas précisé.

Adac 1

Avec 226 points depuis le Slovakia Ring, Mikkel Jensen (Neuhauser) pourrait se contenter de gérer. Que nenni ! Le redoublant s’offre une nouvelle pole, au Nürburgring.

Adac 2

Au feu vert, Joel Eriksson (Motopark) prend le meilleur. Mais Jensen reste à l’affut, tout comme Marvin Dienst (Mücke.) Le leader du championnat reprend les commandes au 7e tour. Dienst profite de la confusion pour passer. Ensuite, Jensen fait le break.

Le Danois remporte ainsi la course 1, devant Dienst et Eriksson.

Adac 3

Il pleut pour la course 2. Dennis Marshall (Motopark) et David Kolkmann (JBR) se télescopent et le safety-car de sortir peu après le feu vert.
Au restart, Jensen mène devant Dienst et Maximilian Günther (Mücke.) Le Danois veut s’offrir un doublé, mais à trop vouloir attaquer, il part à la faute et se retrouve dans le peloton. Dienst est le nouveau leader. Günther a une occasion unique de refaire son retard au championnat ! Le vice-champion 2013 part à l’assaut et effectue un « toudroi ». A son retour en piste, Ralph Boschung (Motopark) est passé. L’Allemand veut reprendre son bien, mais le Suisse francophone résiste.

Et donc, Dienst remporte la course 2 devant Boschung et Günther.

Adac 4

Le Polonais Igor Walilko (JBR) est en pole. Jensen, 2e sur la grille, compte bien en faire du petit bois. Mais au feu vert, il est plutôt occupé à repousser Fabian Schiller (Schiller.) Il y a contact et ce dernier part en tête-à-queue. Le safety-car sort.
Au restart, Walilko reste en tête, tandis que Tim Zimmermann (Neuhauser) passe Jensen. Le Danois se dédouble. Puis, coup de théâtre, Walilko est puni d’un drive-through car il n’était pas bien placé sur la grille. Jensen, néo-leader, peut dérouler.

Jensen gagne la course 3, devant Zimmermann et Günther.

Adac 5

Jensen bétonne son avance à 272 points. Günther, 2e à 201 points, devra faire un carton plein au Sachsenring. Sans quoi le Danois sera sacré avant la finale. Dienst passe 3e, à 171 points.

Adac 6

ATS F3

Après 2 mois et demi de pause, le championnat allemand de F3 attaque la 2e partie de la saison. Il n’y a guère que l’organisateur pour croire que tout reste ouvert. Markus Pommer (Motopark) est largement en tête. Privé du titre en Auto GP, il est d’autant plus motivé pour être sacré en F3 ATS. Aux essais, il décroche la pole. Ce qui signifie que dés le samedi matin, il est assuré de rester en tête du championnat à l’issue de la manche !

F3 ATS 1

Weiron Tan (Van Amersfoort) disait qu’il était pressé de remonter dans sa F3 (qui a d’ailleurs perdu le sponsoring de Caterham…) Trop pressé, car il n’attend même pas le feu vert pour partir ! En voyant le Malaisien s’élancer, Indy Dontje (Motopark), Sam MacLeod (Van Amersfoort) et Nikita Zlobin (ADM) démarrent également, alors que le feu est rouge. Lorsqu’il passe enfin au vert, Pommer voit passer Tan sous son nez. Il arrive tout juste à retenir Dontje. Sans surprise, il y a une pluie de drive-through. Pommer se retrouve tout seul en tête. Nabil Jeffri (Motopark), Nicolai Sylvest (JBR) sont très loin. Notez que le débutant Kang Ling (ADM) est longtemps 4e. Mais il ne peut résister au retour de Tan. Quant à MacLeod, afin de boire le calice jusqu’à la lie, il s’accroche avec Dontje et les deux pilotes renoncent.

Pommer s’impose le coude à la portière. Très longtemps après, Jeffri et Sylvest passent devant le starter.

F3 ATS 3

Le dimanche, rebelote pour Tan, qui est imité par Thomas Amweg (Jo Zeller.) Ils déposent Sylvest et Andrés Mendez (Motopark.) Ils sont bien sûr punis d’un drive-through. Sylvest hérite des commandes, mais il voit débouler Jeffri et MacLeod. Le Danois sert les fesses et il résiste jusqu’au bout.

Ainsi, Sylvest obtient sa première victoire en F3, devant Jeffri et MacLeod.

F3 ATS 2

Dans la course 3, il y a pas de départs volés. Le poleman Pommer peut s’élancer tranquillement, bien que la piste soit détrempée. Derrière, Dontje est dans la boite de vitesse de MacLeod. Le Néerlandais veut passer. Il finit par tenter une attaque, mais l’Ecossais lui ferme la porte. Pire, avec l’humidité, il effectue plusieurs tête-à-queue et perd du temps. Lorsqu’il revient en piste, Jeffri est passé. Dontje est proche de lui, mais il ne peut pas passer. Pour la petite histoire, la piste est sèche en fin de course. Ling, seul pilote en slicks (et avant-dernier) en profite pour s’offrir un record du tour.

Pommer gagne sans n’avoir jamais été inquiété. Macleod est 2e et Jeffri, 3e.

F3 ATS 4

Il est loin, ce week-end d’Auto GP (également au Nürburgring…) où Pommer a vu le titre lui passer sous le nez. En F3 ATS, c’est lui le « Kimiya Sato » du peloton ! Arrivé avec 67 points d’avance, il repart avec 86 points d’avance, portant son total à 278 points. Avec un peu de chance, il pourra être titré sur le Lausitzring, dans 2 semaines.
Jeffri est donc 2e, à 192 points. Le suspens est plutôt pour la 3e place : Dontje est 3e, à 167 points, mais MacLeod, à 158 points, voudrait bien empêcher Motopark de faire un triplé…

F3 ATS 5

Crédits photos : ATS Formel 3 (sauf photos 2 à 7, Adac Formel Masters.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz