Accueil F3 Championnat européen de F3 sur le Nürburgring : Ocon à la peine

Championnat européen de F3 sur le Nürburgring : Ocon à la peine

84
0
PARTAGER

Un week-end à oublier pour Esteban Ocon (Prema.) Alors qu’il domine le championnat européen de F3, le Français multiplie les faux-pas sur le Nürburgring.

Scirocco R-Cup

Pour une fois, l’invité n’est pas une playmate ou un sous-people. Rahil Noorani est vainqueur de la Polo Cup India 2013. Il espère briller et obtenir un volant en Europe. Volkswagen possède une longue tradition « d’importation » d’espoirs Indiens (et Chinois.) Les Sailesh Bolisetti, Aditya Patel et Parth Gorpade ont réussi à rester en Europe, bon gré, mal gré. Sandeep Kumar, champion 2012 de Polo Cup India, a lui carrément explosé en vol (si quelqu’un sait ce qu’il est devenu…)

Scirocco 3

Jordan Lee Pepper peut être titré à 2 courses du but. Le Sud-africain est en pole. Sur une piste humide, il préfère assurer. Jason Kremer, l’un de ses derniers rivaux, en profite. Nicolaj Møller-Madsen et Moritz Oberheim le passent également. L’Allemand part en tête-à-queue et le Danois finit dans le gazon. Voilà qui remet Pepper au 2e rang, derrière Kremer. Le Sud-Africain reprend confiance et l’ex-pilote de Formel Masters doit contrôler son retour.

Kremer s’impose in extremis, devant Pepper et Victor Bouveng.

Volkswagen Scirocco R-Cup - Nürburgring 2014

Le dimanche matin, Pepper est dans une autre disposition d’esprit. Plutôt que de « jouer les épiciers », il préfère repartir du Nürburgring avec la coupe. Ca lui ferait un beau cadeau pour son 18e anniversaire ! Le Sud-Africain profite de la pole pour se maintenir. Kremer ne peut rien faire. Bouveng, mal qualifié, remonte le peloton. Mais le duo de tête est trop loin.

Pepper gagne la course 2, devant Kremer et Bouveng. Il a donc gagné le titre avant la finale d’Hockenheim. Le trophée lui est remis par son compatriote -et champion en titre- Kelvin van der Linde.

Notez que van der Linde a un petit frère, Sheldon. Ce dernier semble bien parti pour gagner la Formule Volkswagen South Africa. Cela lui vaudrait un ticket pour l’Europe et la Scirocco R-Cup. De là à imaginer qu’un Sud-Africain va s’imposer dans la Scirocco R-Cup 2015…

Volkswagen Scirocco R-Cup - Nürburgring 2014

Auto GP

C’est l’avant-dernière manche de l’Auto GP et Kimi Sato (Euronova) peut être titré. Les qualifications ont lieu sous la pluie et le Japonais sort. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et Markus Pommer (Super Nova) en profite pour décrocher la pole.

Auto GP 1

Au feu vert, Pommer se retrouve aux prises avec Tamal Pal Kiss (Virtuosi) et Kevin Giovesi (FMS.) Derrière, Sato roule avec le couteau entre les dents. Salvatore de Plano (FMS), complètement à l’ouest, se sort tout seul et provoque des drapeaux jaunes… Que personne ne respecte. Sato et Giovesi sont condamnés à des drive-through. Malgré tout, le néo-pilote d’essai Caterham F1 retrouve Pommer et Kiss. De plus, grâce à un arrêt tardif et de nombreux records du tour, Sato s’invite aux avant-postes.

Kiss contrôle le Japonais et s’impose. Giovesi est 3e…

Auto GP 2

Puis la direction de course se rend compte que Kiss n’a pas ralenti lors de l’incident de de Plano. Il est pénalisé et voilà Sato vainqueur devant Giovesi et Pommer. Or, ce dernier n’a pas non plus respecté le drapeaux jaunes ! Andrea Roda (Virtuosi), Michaela Cerruti (Super Nova) et Francesco Dracone (Super Nova) hérite chacun du bronze, le temps de se rendre compte qu’ils ont fauté !

Plusieurs heures après l’arrivée (et pas mal de cafés), un podium est arrêté. Sato a gagné devant Giovesi et Pommer.

Auto GP 3

Le lendemain, Dracone est en pole. L’Italien vole le départ, il se fait passer par Kiss, se frotte à Pommer et est puni d’un drive-through pour son départ volé. Sato, bien que parti 8e, rattrape Pommer, qui réussit à la contenir. Quant à Giovesi, il opte pour un arrêt tardif et repart dans le peloton, alors qu’il était en lutte pour le podium.

Cette fois, pas de réclamations : Kiss s’impose devant Pommer et Sato !

Auto GP 5

Sato a suffisamment de points pour être titré. Dire qu’en début de saison, le vice-champion 2013 voulait juste s’offrir 1 ou 2 piges pour s’échauffer en vue du GP2 ! Il n’a pas ménagé son effort, avec 10 podiums (dont 6 victoires) en 12 courses. Tant pis pour Pommer, qui rêvait d’un doublé Auto GP-F3 ATS.

Pour tenter de maintenir l’intérêt, Enzo Coloni (le promoteur) promet des annonces pour la finale d’Estoril.

Auto GP 4

Championnat européen de F3

Le moteur Oreca-Renault de F3 continue son développement. Après Paul-Loup Chatin (pour Signatech), c’est au tour de Nick Cassidy (pour Ma-Con) de tester une Dallara équipée du bloc français.

Désormais, la Van Amersfoort de Max Verstappen porte des logos Red Bull. Le jeune Hollandais fait honneur au limonadier en décrochant la pole.

FIA Formula 3 European Championship, round 9, Nürburgring (GER)

Le samedi matin, la piste est détrempée, mais il fait beau. Qualifiés en queue de peloton, Spike Goddard (T-Sport) et Chang Wing Chung (Double R) n’ont pas grand chose à perdre et ils partent en « pluie ». Au départ, l’Australien et le Chinois de Hong-Kong s’envolent et se retrouvent 1er et 2e ! Puis, la piste finit par s’assécher et les pilotes en « slicks » reviennent fort. 3e, Verstappen est le premier à passer les leaders. Antonio Fuoco (Prema) et Antonio Giovinazzi (Carlin) l’imitent. Le pilote de la Scuderia Ferrari part à l’assaut du leader.

Verstappen le contrôle in extremis et s’impose. Fuoco est donc 2e et Giovinazzi, 3e.

FIA Formula 3 European Championship, round 9, race 1, Nürburgring (GER)

A cause de la pluie et d’un carton en DTM, le planning du samedi est chamboulé. Les qualifications dominicales de la F3 sont repoussés au lendemain matin. Au saut du lit, Tom Blomqvist (Carlin) décroche la pole.

FIA Formula 3 European Championship, round 9, Nürburgring (GER)

Au feu vert de la course 2, Verstappen dépose Blomqvist. Giovinazzi dépase l’Anglo-suédois peu après. Puis c’est au tour d’Esteban Ocon (Prema) de klaxonner derrière le poleman. Blomqvist se reprend et contient le Français. En tête, c’est Giovinazzi qui s’en prend à Verstappen. Coup de théâtre : le pilote Red Bull tombe en panne et se range sur le bas-côté.

Grâce à cela, Giovinazzi gagne la course 2, devant Blomqvist et Ocon.

FIA Formula 3 European Championship, round 9, race 2, Nürburgring (GER)

Il y a une bousculade au départ de la course 3 : Ocon et Giovinazzi se percutent ; Nicholas Latifi (Prema) et Dennis van de Laar (Prema) ne peuvent les éviter. Safety-car.
Au restart, Auer profite d’un peloton éclairci pour s’attaquer au poleman Blomqvist. Il le passe, le fils du Stig se dédouble, mais le neveu de Gerhard Berger a le dernier mot. Fuoco est 3e, mais il ne peut résister au forcing de Verstappen, qui l’écarte du podium.

Auer gagne la dernière course du week-end, devant Blomqvist et Verstappen.

FIA Formula 3 European Championship, round 9, race 3, Nürburgring (GER)

Au classement, Ocon reste en tête, avec 402 points. Verstappen est 2e, à 325 points. Une belle remontée, mais à 2 courses de la fin, il devra reprendre au moins 3 points au Français à Imola, sans quoi son rival est titré. Blomqvist est 3e à 315 points.

FIA Formula 3 European Championship, round 6, race 2, Norisring (GER)

Crédits photos : FIA F3 Europe (photos 1 et 10 à 15), Volkswagen India (photo 2), Volkswagen (photos 3 et 4) et Auto GP (photos 5 à 9)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz