Accueil Porsche Porsche 718 : cela se précise

Porsche 718 : cela se précise

103
23
PARTAGER

Celle qu’on nomme pour l’instant et officieusement 718 refait parler d’elle. La future Porsche d’entrée de gamme, le constructeur de Zuffenhausen se plaçant un peu plus comme constructeur « premium généraliste », est ainsi au centre de rumeurs…

Alors que le directoire du groupe et dirigeants auraient définitivement donné le feu vert à ce projet de future Porsche d’entrée de gamme, un cran sous la doublette Boxster/Cayman, voici donc la prochaine 718 au centre d’indiscrétions. Une nouveauté qui, comme la future Panamera junior, permettra à la marque de concrétiser ses ambitions : 200 000 unités écoulées dans le monde sur une année pleine au plus vite.

Ces nouvelles rumeurs font état d’un lancement programmé à l’horizon 2016. En 2015, on devrait donc pouvoir apprécier un concept évocateur ou un show car encore plus annonciateur du futur modèle de série.

Quid des autres indiscrétions ? Partageant la même plateforme que la Boxster, cette 718 devrait jouer la carte d’une certaine légèreté ne dépassant pas les 1200 kg à l’heure de grimper sur la balance. On retrouvera sinon sur le plan mécanique une offre de motorisations quatre cylindres.

Enfin, donnée non négligeable, cette Porsche roadster du peuple (entre guillemets) devrait se positionner au ticket d’entrée de 40 000 euros. La démocratisation du blason Porsche est en marche… Un bien ou un mal (si tant est qu’on puisse ainsi poser la chose…) ?

Source : Autobild.

Crédit illustration : Porsche.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Porsche 718 : cela se précise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
9114ever
Invité

Certains vont crier au loup….

Géro
Invité
En effet pour moi tirer Porsche vers le bas n’est pas synonyme d’avancée pour la marque. Bien sûr le volume augmente (logique !) mais que se passera-t-il a terme ? La contre partie d’augmenter les volumes c’est prendre le risque de ne plus faire rever grand monde d’ici 10 ou 15 ans au train où ça va et c’est prendre le risque de sortir du cercle fermé des marques de prestige à terme. Cette 718 peut-être une « vraie » Porsche même en 4 cylindres… Mais à 40K€ c’est le prix d’un TT Sline en 211cv donc je me demande ce qu’ils… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

Oui, enfin, Mercos et BM pour ne citer qu’eux, ils refilent bien du 4 cyl. mazouté et pourtant ils ont une image béton..

Et il en devient de même pour Porsche, de plus en plus généraliste grâce aux moultes composants VAG avec un poil d’optim histoire de dire et survendu à mort…

Géro
Invité

Tu fais là une comparaison de marques qui pour moi ne joue pas du tout dans la même court de « prestige » à la base. Mercedes et BMW peuvent s’autoriser à produire des diesel 110cv ce que ne peut faire Porsche clairement !
C’est important ce que tu dis car ça veut déjà dire que Porsche est descendu en image pour que quelqu’uns d’entres nous la mette déjà en face de BMW ou Mercedes.

SGL
Invité

Je comprends moyennement sur l’image de prestige de Porsche
Depuis la nuit de temps Porsche a agi comme un remarquable bureau ingénierie capable de passer de la petite auto populaire (coccinelle, Lada, Seat etc.) au char de combat camions et supercar avec généralement un certain succès.
Porsche est avant tout un bureau d’ingénierie prestigieux avant d’être une marque de prestige.

Géro
Invité

Jamais produit et vendu sous leur propre marque SGL. C’est toute la différence, Porsche dans ses produits vendus se laissait une certaine place de prestige et se positionnait au dessus. D ‘ailleurs la coccinelle de Porsche il l’a laissé a Volkswagen en « voiture du peuple » (on peut pas mieux dire !) et lui a fait la 356 sur la base de la Cox. Tu vois

SGL
Invité

Oui certes il y a l’irrationnelle, mais concevoir une citadine économique et peu cher et en plus rentable industriellement peut devenir un véritable challenge pour beaucoup de groupes automobiles, et ça Porsche peut le faire et ce n’est pas à la portée de tous.
Les investissements de R&D de la Smart peuvent se comparer au développement d’une Supercar.
Mais bon c’est vrai que SOUS la marque ils ont intérêt (financièrement) de ne pas descendre en dessous des 40 000 € pour ne pas froisser l’irrationnelle image de marque.

SGL
Invité

Sur le même principe Porsche serait un très bon BE pour concevoir une nouvelle Corsa pour Opel et Renault ou Peugeot pourrait Rationnellement faire des supercars pour concurrencer Porsche.
Ce serait évidemment un fiasco financier car personnes (ou très peu) n’achèteront pas une auto de plus de 100 000 € par « manque » d’image de marque même si leurs autos sont méga bonne voire meilleures que les Porsche.

juuhuu
Invité
@Géro Je suis d’accord avec toi sur l’image et le prestige supérieur de Porsche. Néanmoins, si tu reviens un peu en arrière dans le temps, Merco, Audi, BM ont élargi leurs audiences avec des véhicules type série 1, classe A, B, A1, A3 etc, qui n’était pas leur coeur de métier histoire de vendre encore plus. Comme le diesel qui fut mis à toutes les sauces pour élargir. Ce n’est pas autrement que procède Jaguar et Maserati (moteurs plus petits, diesel, véhicules plus mainstream). Et c’est ce que réalise Porsche, avec déja le Cayenne, puis du diesel, maintenant du 4cyl… Lire la suite >>
adrien
Invité

entrée de gamme ? mince avec un tel patronyme, faisant clairement référence a la 918, je m’attendais plus à un modèle s’intercalant entre l’inaccessible 918 et au dessus de la 911.

mylolaurent
Invité

ben autant se payer une mx 5

9114ever
Invité

Attendez de voir avant de critiquer svp

sylver
Invité

D’accord avec les commentaires… Mais cela me dérange moins qu’ils fassent un coupé d’entrée de gamme (bien que le Boxster s’est déjà de l’entrée de gamme…) plutôt qu’un Macan qui est vraiment moyen comme voiture et ou j’ai du mal a saisir la plus value par rapport a un Q5.

wpDiscuz