Accueil Actualités Entreprise PSA : pas de nouvelle usine à l’Est de l’Europe… mais quid...

PSA : pas de nouvelle usine à l’Est de l’Europe… mais quid de la Chine ?

73
2
PARTAGER

Le futur président de PSA, Carlos Tavares vient juste d’annoncer à Genève que le plan d’économies mis en œuvre par le constructeur automobile n’impliquerait aucune fermeture d’usine durant au moins 2 ans, Il a indiqué par ailleurs que PSA Peugeot Citroën ne projetait pas à moyen terme de construire une nouvelle usine hors d’Europe de l’Ouest. Sous-entendu : pas dans les pays de l’ex-URSS.

Mais au final, Tavares pourrait voir plus loin que l’Europe de l’Est pour bénéficier de main d’oeuvre à bas coût… et se tourner davantage encore vers la Chine. A la plus grande joie de son nouvel actionnaire.

Lors d’une rencontre avec la presse organisée durant le Salon de Genève, Carlos Tavares a ainsi indiqué qu’aucun projet de construction d’une nouvelle usine aux confins de l’Europe ne figurait « sur la table pour le court et moyen terme ». Tout en concédant que la question « se posera probablement plus tard », le futur patron souhaite avant tout se concentrer sur l’amélioration de « l’efficience des usines » d’ores et déjà opérationnelles. Des propos émis suite aux réactions suscitées par une déclaration de Philippe Varin en date du mois dernier  à l’occasion de la publication des résultats annuels du groupe.  Ce dernier avait alors indiqué que le groupe avait l’intention de produire ses futurs modèles du segment B hors d’Europe occidentale.

Désormais Carlos Tavares invoque « une capacité de financement  pas très élevée » pour pouvoir investir sur le Vieux Continent. Autre argument : le groupe dispose en « périphérie » de la France d’ usines compétitives en terme de coûts et non saturées en terme d’activités. Parmi elles figurent les sites de Trnava (Slovaquie), Vigo (Espagne) et Mangualde (Portugal).

Mais au final, PSA pourrait se doter d’une quatrième usine en Chine avec son partenaire Dongfeng. La réflexion demeure quant à elle on ne peut plus d’actualité. D’autant plus que selon Tavares, la « troisième usine ne tardera pas à être saturée et qu’il faut en prévoir une quatrième ». Laquelle pourrait être construite à Wuhan, avec les trois autres usines de la coentreprise, en fonction du bon vouloir des autorités locales.

Source et crédit image : PSA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "PSA : pas de nouvelle usine à l’Est de l’Europe… mais quid de la Chine ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ajagers
Invité

La future usine de DPCA en Chine se situera tres certainement a Chengdu, et non a Wuhan.

Navigator84
Invité

En effet, en janvier il se parlait d’une usine à Chengdu : http://www.usinenouvelle.com/article/bientot-une-quatrieme-usine-pour-psa-en-chine.N231341
Il y a déjà Volkswagen et Toyota qui y sont implantés notamment.

wpDiscuz