Accueil F1 F1 2014: retour en chiffres sur le Grand Prix d’Australie

F1 2014: retour en chiffres sur le Grand Prix d’Australie

48
2
PARTAGER

La manche d’ouverture de la saison 2014 a démarré en fanfare à Melbourne avec une victoire indiscutable de Nico Rosberg, des rookies aux dents longues déjà (bien) placés et une première polémique suite à la disqualification de la Red Bull de Daniel Ricciardo.

Les premiers essais libres avaient laissé entrevoir que les Mercedes seraient difficiles à aller chercher. Cette impression s’est confirmée le samedi lors des qualifications avec une 32ème pole position décrochée par Lewis Hamilton devant la Red Bull de Daniel Ricciardo que l’on attendait pas si performante en ce début d’année. Le champion du monde 2008 rejoint ainsi son compatriote Nigel Mansell et n’est plus qu’à une pole de Jim Clark ou Alain Prost.

Ces qualifications ont également permis à deux rookies de se mettre en évidence en atteignant la Q3 pour leur premier Grand Prix, Kevin Magnussen se qualifiant quatrième et Daniil Kvyat huitième. Ces deux-là feront encore parler d’eux durant la course.

Une course qui ne sourira en revanche pas du tout au poleman, contraint à l’abandon après seulement deux tours. C’est Nico Rosberg, son équipier, qui tirera les marrons du feu en s’imposant pour la quatrième fois de sa carrière offrant par la même occasion un centième succés au moteur Mercedes. C’est également la première fois de sa carrière qu’il mène le championnat du monde.

Disqualifié quelques heures après l’arrivée, Daniel Ricciardo n’aura pas profité longtemps de ce qui aurait du être son premier podium. Kevin Magnussen, brillant deuxième, aura au contraire entamé de la plus belle des manières sa carrière en F1. Sur les 45 dernières années seuls trois autres pilotes ont réussi l’exploit de terminer sur le podium de leur premier Grand Prix: Mark Donohue en 1971, Jacques Villeneuve en 1996 et Lewis Hamilton en 2007. Cette seconde place constitue également le premier podium pour un pilote danois et le retour d’un pilote McLaren (et même deux avec la troisième place de Button) dans le trio de tête après une saison complète de disette.

Outre Magnussen, Daniil Kvyat a lui aussi réussi à mener sa Toro Rosso dans les points pour sa première course en F1. A cette occasion il bat le record détenu par Sebastian Vettel en devenant le plus jeune pilote de l’Histoire à marquer des points à 19 ans 10 mois et 18 jours.

Parmi les chiffres intéressants de ce Grand Prix de Melbourne on retiendra que Williams, grâce à la magnifique remontée de Bottas jusqu’en cinquième position, a marqué deux fois plus de points en une course que durant toute la saison 2013, signe du redressement spectaculaire de l’équipe de Grove. Enfin, signalons que Fernando Alonso, quatrième dimanche, poursuit sa série entamée en 2003 de 12 arrivées consécutives dans les points à Melbourne.

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 2014: retour en chiffres sur le Grand Prix d’Australie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tom
Invité

Y a déjà de la triche dès le premier GP, toujours pour Mercedes ou Ferrari, milieu pourri. Ca plus canal qui rend tout ça payant, je crois que je vais suivre la F1 de trèèèès très loin cette année.

alfa155
Invité

Bon choix, la F1 se passera volontiers d’un inculte dans ton genre. 😉

wpDiscuz