Accueil Renault Renault détaille le 1.6 dCi Twin Turbo : 160 ch et 380...

Renault détaille le 1.6 dCi Twin Turbo : 160 ch et 380 Nm

362
28
PARTAGER

Si l’actualité phare du constructeur au losange tourne invariablement autour de la nouvelle Twingo (et versions sportives potentielles), un peu de mécanique ne nuirait : c’est le cas avec quelques détails chiffré sur le nouveau 1.6 dCi Twin Turbo, un 1.6 l suralimenté puissance deux.

1.6 l, diesel, double suralimentation : voici le nouveau 1.6 dCi Twin Turbo garantissant une puissance de 160 ch à 4 000 tr/min et 380 Nm avec 90 % du couple maximum disponible à partir de 1 500 tr/min. Renault promet en complément des niveaux de consommation et d’émissions de CO2 contenus. On retrouve en fait la configuration vue sur le concept Initiale Paris, le 1.6 dCi de 130 ch avec deux turbocompresseurs.

En détails le premier turbo « à très faible inertie, délivre un couple important dès les bas régimes » et le second « prend le relais à plus haut régime et permet d’aller chercher une puissance élevée  sans essoufflement, pour une accélération constante, régulière et linéaire », détaille le constructeur.

Notons en complément que ce moteur répond aux normes Euro6 et « adopte un système d’injection à 1 800 bars de pression, pour recevoir la double suralimentation ». On retrouvera ce moteur sur les futures Renault haut de gamme entre Espace et Laguna par exemple ouvrant aussi la porte à un 2.0 dCi M9R plus généreux.

200214ren-a

Source : Renault.

Crédit illustrations : Renault.

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Renault détaille le 1.6 dCi Twin Turbo : 160 ch et 380 Nm"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Ca a beau etre du diesel, moteur interessant!

Key
Invité

Interressant, car destine plutôt au modèles supérieurs (qui sont censés rouler beaucoup), justifiant l’usage du Diesel. A l’inverse de Kia et Smart et de leurs micro-mazout absolument ridicules. Le Diesel n’a rien a faire en ville…
Se pose tout de même la question de la fiabilité de ces Diesels de plus faible cylindrée (et surtout des peripheriques comme le(s) Turbo et filtres), pour des voitures dont on attend qu’elle puissent rouler sans soucis plus de 300.000km…

Josette
Invité

160cv pour des beuhbeuh qui roulent comme si ils en avaient 60…

beniot9888
Invité

Il ne leur manque plus qu’une voiture pour le mettre dedans !

A moins que le premier véhicule soit un Nissan. Un Qashqai, par exemple.

Louis
Invité

Les quashqai actuels sont motorisés principalement (il y a aussi quelques M9R – 2.0dci – sous les capots) par des 1.5 dci. Du coup je me demande si on retrouvera tellement de 1.6dci dans ses voitures.

Par contre, les X-trail, Koleos, Laguna, Espace, Megane GT, oui.

pat d pau
Invité

+ josette.
y’a plus des fiottes avec des voitures de sport qui savent pas conduire. pareil chez les motards avec des gros 1000 sport alors qu’au moindre virage il reste dans le retro de mon CB 500. les blaireau!!!!

wpDiscuz